L’étau se resserre sur l’equity-crowdfunding… Un bon signe ?

Depuis le début de l’année 2016, pas une semaine sans un renforcement des contrôles ou un nouvel amendement pour durcir la réglementation ou la fiscalité autour du crowdfunding…

Serions-nous devenus gênants ?

La barre des 300 M€ annuels a été franchie en 2015 par l’ensemble des plateformes de financement participatif en France. Ceci explique t-il peut-être cela…

Quoiqu’il en soit, l’étau se resserre, notamment sur les acteurs qui interviennent en capital:

  • modification des conditions de réduction ISF (et IR dans la foulée…): loi de finance rectificative,
  • contrôles (trop?) serrés des régulateurs sur la provenance des fonds (alors que l’argent provient de comptes de banques françaises),
  • attestations émises par les Prestataires de Service de Paiement plus acceptées par les greffes des tribunaux de commerce,
  • amendement sur la rémunération des prestataires de placement (article 24 de la loi de finance rectificative). S’agit-il d’un dégât collatéral ?

A qui profitent toutes ces contraintes qui s’accumulent bizarrement dans un momentum qui semble orchestré ?

Les communaux collaboratifs menacent les acteurs en place qui n’anticipent pas le changement: Uber et les taxis, AirBnB et les hôtels, le Bon Coin et le monde de l’immobilier, le crowdfunding et certains acteurs de la finance… et demain matin la blockchain qui va permettre à l’économie collaborative de sortir du « peer to peer » et peut-être disrupter le crowdfunding lui-même (lire Emmanuel Baviere) !

Il n’y a finalement qu’une chose qui ne change pas: le changement (et la résistance qui va avec) !

 


Thierry MERQUIOL
Président du conseil de surveillance,
co-fondateur

7 réflexions sur “L’étau se resserre sur l’equity-crowdfunding… Un bon signe ?

  1. Michel GAVAUD dit :

    Bravo Thierry et toute l’équipe pour cette initiative qui nous permettra à nous tous wiseeders d’échanger dans le cadre d’une communauté qui partage les mêmes valeurs promues par wiseed. Toutefois, les finances n’étant pas ma tasse de thé, ne serait-il pas possible d’expliquer ce que sont les PSP ou ce qui nous concerne dans cette LFR (ça y est moi aussi je m’y mets: je voulais dire Loi de finance rectificative). Et seulement ce qui nous concerne, car je fais un blocage devant tout ce blablabla dont on nous abreuve.
    Al’avance, merci

    Aimé par 1 personne

    • Gilles Chodkowski dit :

      Bravo , oui , j’apprécie … enfin quand je comprends . Parce que quand je lis :
      « demain matin la blockchain qui va permettre à l’économie collaborative de sortir du « peer to peer » et peut-être disrupter le crowdfunding lui-même »
      Je me dis que moi le petit investisseur à deux balles , j’ai un peu de mal à suivre et que « disrupter » perturbe ma cerebelleuse substance à la manière d’un âne à qui l’on offrirait son picotin dans une coupe de cristal .
      La lecture de l’article 24 a également eu pour effet de me renvoyer dans les dotations départementales , qui m’ont fait fuir , un peu comme un âne à qui on proposerait un gigot d’agneau .
      Je pense avoir malgré tout saisi le fond du texte , peut être suis je un gaulois qui a perdu son latin , mais je peine beaucoup avec cet anglo-gaulois qui me laisse pantois .
      Plus prosaiquement , pourriez vous vous exprimer en langage financier , ce qu’en esprit gaulois astrixien , je traduirai par : « Toi , pas parler le langage des financiers !  »
      Ou nou adjoindre un dictionnaire financier , ce qui ne serait , après tout , pas une mauvaise idée !

      PS : Excellent le texte sur l’analyse du risque !

      J'aime

      • stephaniewiseed dit :

        Merci Gilles pour votre réponse, en effet nous tacherons d’unifier un peu le style rédactionnel des articles à venir et par la même occasion nous veillerons à ce que nos prochaines publications intègrent en bas de page le détail des abréviations et des notes explicatives si besoin.

        Bonne journée
        Bien à vous

        J'aime

  2. Barrau A dit :

    Cela ne fait que confirmer la main mise des Financiers sur nos Parlementaires que l’on connaissait avec la porosité entre Bercy et les Banques doublée de l’hypocrisie politique habituelle

    J'aime

  3. Francis GRILLAT dit :

    Je pense que vous êtes au courant de l’ordonnance qui est passée le 20/08/2015, qui en substance va permettre à une banque en cas de faillite de se servir sur les comptes de dépôts, les particuliers étant ainsi sans le savoir solidaires de la perte de la dite banque (c’est du vol légal en quelque sorte), mais soyons rassurés un mécanisme garantit 100 K€ par épargnant, ouf… Mais qui garantit ??? L’état Français, avec ses 2,200 Milliards de dettes, on peut faire confiance, non ? Il se prépare une razzia sur les 4,400 milliards qui dorment sur les comptes livrets. Alors avec 300 Millions d’Euros levés en equity et même si ça double en 2016…
    Je pense que les banquiers se préparent comme d’habitude. Mais il est clair qu’il faut ameuter nos concitoyens que d’investir dans l’économie réelle, ne présente finalement pas beaucoup plus de risque, doit rapporter plus et permet de participer à des aventures humaines.

    Voila c’était le billet d’humeur du jour.

    Aimé par 1 personne

  4. SALETES dit :

    Et pourtant que représentent 300 pauvres millions d’€uros face aux immenses besoins de financement de nos Entreprises !
    Cela me rappelle un peu la création du statut d’Auto-entrepreneur : ça marche. D’autres s’en plaignent, à juste titre souvent, et au lieu de simplifier la vie à ces derniers, on complique l’auto-entreprise.
    Idem pour les taxis, vtc et autres uber-pop.
    Mais c’est bon signe cependant : La nouvelle économie remplacera peu à peu l’ancienne. Les combats d’arrière garde seront perdus. Il faut juste résister à la bureaucratie et faire dos rond.

    Les chiens aboient, la caravane WiSEED passera.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s