Femmes et finance : nous pouvons encore faire mieux !

C’est avec beaucoup de fierté que j’ai été sélectionnée parmi 11 autres femmes pour participer au prix « Ladies Of Fintechs », organisé par le pôle de compétitivité Finance Innovation. Participer à ce prix est, pour moi, le prolongement d’un engagement fort, entamé il y a déjà plusieurs années, dans un domaine où il y a encore beaucoup à faire. Je loue cette initiative remarquable et inédite à plus d’un titre.

Pour commencer, il faut bien reconnaître que si les comportements commencent à changer, la finance demeure encore trop souvent l’apanage des hommes. Je le mesure fréquemment dans ma vie professionnelle, en particulier lors des conférences dans lesquelles j’interviens : j’y suis très (trop) souvent la seule femme. Et quand nous sommes plusieurs, cela relève de la performance. Le secteur semble encore bien protégé derrière les idées reçues qui ont la vie dure.

Et même si on élargit le champ en y ajoutant l’innovation et la technologie (ces fameuses Fintechs qui ont le vent en poupe), le taux de participation féminin reste bien faible ! Mettre en avant les femmes qui innovent dans la finance alternative, mais aussi ailleurs, est indispensable. A la fois pour louer des parcours formidables mais aussi, et j’allais dire presque surtout, pour donner envie aux femmes de franchir, de multiples façons, ces « barrières de verre ».

Mettre en avant les femmes qui innovent dans la finance est indispensable

Car, et c’est un combat plus personnel, je milite depuis de nombreuses années pour que les femmes osent davantage : osent investir dans de jeunes entreprises innovantes, osent financer des projets à impact positif sur la société ou l’environnement, osent prendre des risques en plaçant une partie de leur épargne sur des produits dynamiques… Etre sélectionnée pour le prix « Ladies of Fintechs », c’est une façon pour moi de propager et de diffuser ce combat !

Cela a été un engagement fort au sein du réseau de business angels que j’ai présidé pendant 4 ans : DDIDF (pour Développement Durable Ile de France). Cet engagement se poursuit aujourd’hui et davantage encore avec WiSEED.

Parce que, WiSEED facilite le « passage à l’acte », permet de devenir « investisseuse » (le terme n’est pas très joli !), actionnaire d’une startup, prêteuse d’un programme immobilier, ou d’un projet de production d’énergie renouvelable à tout moment, sans être obligée de rejoindre un réseau, un club… toutes ces structures très sympathiques mais toujours très masculines. Ce faisant, on fait quand même partie d’une communauté, les WiSEEDers.

Sur WiSEED, mais sur d’autres plateformes aussi, il est possible d’être épargn’actrice (ou « finance-actrice ») dès 100 euros : on peut largement se faire la main, tester, et progressivement se familiariser avec une activité, certes risquée, mais ô combien exaltante.

Mais les marges de progrès sont encore immenses.

Screenshot_66

Via wiseed.com/statistiques

Pour mieux comprendre le comportement des internautes-investisseurs, et plus particulièrement des femmes-investisseurs, Elodie Manthé, responsable du développement chez WiSEED, réalise une thèse sur le sujet. A l’occasion du 8 mars (2017), Journée des Femmes, elle a écrit un papier très intéressant : Combien de femmes investissent en Equity Crowdfunding sur WiSEED ? sur ce blog.

Les chiffres parlent malheureusement d’eux-mêmes : aujourd’hui seulement 19% des 87 000 membres de la communauté des WiSEEDers sont des femmes. Elles représentent seulement 9% des investisseurs effectifs et 7% de ceux qui font partie du programme Premium (investisseurs ayant investi plus de 20 000 euros ou ayant réalisés plus de 20 investissements dans les 20 derniers mois).

Il est temps que les femmes s’imposent dans la finance et dans l’investissement !

Pour faire croître les chiffres de l’investissement féminin, je vous invite à soutenir mon engagement

Ce prix y contribue évidemment. L’obtenir dépasserait, vous l’aurez compris, la seule satisfaction personnelle d’avoir mobilisé autour de moi et réussi à convaincre toutes celles et tous ceux qui ont envie de faire bouger les lignes ! Votez sur Hello-Finance.com/ladiesoffintech (vidéo 9) et n’hésitez pas à partager l’initiative  autour de vous !

Retrouvez les femmes et les hommes derrière WiSEED dans cette vidéo réalisée dans le cadre de cette formidable initiative « Ladies of Fintech »

Attention : vous ne pouvez voter qu’une seule fois, à partir d’un compte Facebook, Twitter, LinkedIn ou en créant un compte sur la plateforme directement…

Merci à tous !

 

 Stéphanie SAVEL, Présidente de WiSEED

9 réflexions sur “Femmes et finance : nous pouvons encore faire mieux !

  1. Jérôme dit :

    Bonjour Stéphanie,
    Effectivement c’est un constat parlant, et chez les Wiseeders aussi, il n’y a pas d’exception, semble t il.
    Bravo et tous mes voeux de succès pour ce Prix !
    Bien à vous
    Jérôme F.

    J'aime

  2. charleswiseeder dit :

    Bonjour Stéphanie,

    Ces statistiques, parlent d’eux-mêmes, mais sont-elles exactes ? Je m’explique. Je ne remets pas en doute que 81% des comptes sont ouvert au nom des hommes, mais du fait que ces comptes soient gérés uniquement par des hommes.

    En effet, un phénomène que beaucoup ont probablement constaté sur les adresses mail. Lorsque une adresse est ouverte pour la famille au nom d’un seul membre du couple (pour la génération arrivant actuellement à la retraite c’est encore fréquent), c’est souvent celui de l’homme. De même un compte Wiseed peut être ouvert au nom d’un membre d’un couple et servir aux deux.

    Cordialement,
    Charles

    J'aime

  3. stephaniewiseedcom dit :

    Bonsoir Charles,
    Et oui, la situation que vous évoquez est réelle. Nous n’avons pas le moyen de repérer ces cas. Alors, dans le doute, œuvrons tout de même à la féminisation de l’investissement !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s