Vous permettre d’investir dans plusieurs projets en une seule souscription

Et si WiSEED vous proposait d’investir dans plusieurs opérations immobilières en une seule souscription ? La demande est là, surtout avec l’accroissement du nombre de membres Premium, et un nombre parfois trop limité de projets. Cette semaine, nous avons donc lancé PORTFOLIO, notre premier Club Deal, qui vous permet d’investir collectivement dans nos projets, de répartir les risques, de diversifier vos portefeuilles… Sans renier notre ADN participatif, cette offre permettra de mieux répartir les intentions de chaque investisseur. Ouvert depuis mardi aux investisseurs Premium, il pourrait être ouvert à tous en fonction de la demande.

Des collectes de plus en plus rapides

Vous le savez – et vous nous le dites souvent – nombreux sont les projets immobiliers qui sont souscrits très rapidement, souvent en quelques heures, parfois en quelques minutes. Même ceux qui sont devant leur écran au moment de l’ouverture de la collecte peuvent se retrouver dans une file d’attente virtuelle de plusieurs centaines d’investisseurs, laissant nombre d’entre vous dans l’impossibilité d’investir.

Bien qu’il s’agisse d’un placement risqué, cette nouvelle génération d’investissement séduit de plus en plus. Outre la rentabilité très intéressante, attendue pour compenser le risque de ce type de placement, le crowdfunding immobilier permet à chacun de se constituer un portefeuille diversifié au niveau géographique, sectoriel ou financier.

Pour répondre à cette forte demande et rendre cette offre accessible au maximum de WiSEEDers, nous avons proposé un ticket d’entrée à 100€, ouvert une offre Premium avec des avantages comme des montants réservés et déterminés en amont, ainsi que des créneaux différents de la collecte « publique ». L’objectif est de servir au mieux chaque type d’investisseur afin de répondre à notre mission de Prestataire en Service d’Investissements et à vos attentes.

Une forte demande de diversification

Cette semaine, WiSEED a donc lancé PORTFOLIO (page accessible uniquement aux membres Premium), notre premier Club Deal. L’objectif est le financement de plusieurs opérations en une seule souscription, avec une rentabilité prévisionnelle avant impôt de 9% sur 36 mois*, accessible à partir de 20 000 €. La souscription sera limitée à 149 investisseurs, pour des raisons réglementaires, d’où un ticket d’entrée élevé.

WiSEED PORTFOLIO plaquette

Voici quelques caractéristiques de ce 1er Club Deal, détaillées dans la plaquette de PORTFOLIO, qui est disponible sur demande auprès de WiSEED :

  • Souscription minimale à PORTFOLIO : 20 000 €
  • Durée de placement prévisionnel (sans garantie) : 36 mois
  • Rentabilité prévisionnelle avant impôts (sans garantie) : 9%*
  • Rentabilité prévisionnelle après impôt & frais (sans garantie) : 7,6%*
  • Emplacements prioritaires : Ile-de‐France, Aquitaine, Rhône‐Alpes, Midi‐Pyrénées, PACA.

Un comité d’engagement 100% participatif

WiSEED PORTFOLIO visuel

Chaque décision d’investissement, sur la base des projets préalablement sélectionnés par le comité d’engagement WiSEED, reviendra aux WiSEEDers investisseurs dans PORTFOLIO. Les opportunités seront présentées dans le cadre d’un comité d’engagement participatif, tenu de manière virtuelle (aucune décision d’investissement ne sera prise unilatéralement par WISEED) ; l’objectif étant de vous engager dans le processus de sélection et de suivi des investissements.

Ce Club Deal est le fruit de l’expérience de nos équipes WiSEED qui ont financé à ce jour plus d’une centaine d’opérations de promotion immobilière et remboursé 28 opérations pour une rentabilité moyenne de près de 10%*. PORTFOLIO est la suite logique de cette activité consistant à offrir aux investisseurs une meilleure diversification, un service d’excellence et de l’innovation financière porteuse de sens.

La suite : l’investissement collectif dans d’autres types de projets ?

Ce premier Club Deal a été conçu comme un placement immobilier, vous permettant d’investir dans un secteur dynamique, créateur de richesse et moteur économique. L’immobilier représente plus du quart du patrimoine global de la France, emploie plus de 2 millions de personnes (5ème employeur, derrière le secteur public, plus que la finance), constituant ainsi le deuxième créateur de valeur ajoutée derrière le secteur public.

Pour WiSEED, ce type de placement a néanmoins vocation à être étendu à d’autres secteurs de l’économie réelle, en premier lieu ceux que nous finançons depuis 2008 : entreprises innovantes, coopératives, projets d’énergies renouvelables ou encore projets agroforestiers. Les produits financiers innovants que nous vous proposons, comme les obligations amortissables, ont aussi vocation à être intégrées dans des Club Deals à terme… mais avançons pas à pas.

Rendez-vous sur WiSEED

Le Club Deal immobilier PORTFOLIO est aujourd’hui réservé aux membres Premium de la plateforme ; ceux-ci peuvent le consulter sur cette page (en accès privé), y poser des questions et/ou lire les témoignages des autres investisseurs. Si vous êtes investisseur non-Premium et que PORTFOLIO peut vous intéresser, prenez-contact avec moi via cette page ou faites-le savoir ci-dessous.

Merci d’avance !

Souleymane-Jean Galadima, DG WiSEED Immobilier

 

Souleymane-Jean GALADIMA
Directeur Général Associé WiSEED immobilier

 

* Malgré la bonne réputation de notre plateforme et les bonnes performances passées, qui ne préjugent en aucun cas de la performance future, sachez que l’investissement en capital est un placement financier qui comporte un risque de perte totale ou partielle en capital. Informez-vous bien auparavant, notamment sur le site de WiSEED, n’investissez que dans ce que vous comprenez et diversifiez vos investissements.

20 réflexions sur “Vous permettre d’investir dans plusieurs projets en une seule souscription

    • Souleymane-Jean Galadima dit :

      Bonsoir Edgard,

      Merci de votre commentaire. Une contrainte majeure du club-deal est d’ordre réglementaire. Pour que ce projet ne demande pas la rédaction d’un prospectus et l’obtention d’un visa AMF, ce qui augmenterait de manière significative les coûts pour les investisseurs, nous devons le limiter à 149 investisseurs. En le limitant à 149 investisseurs et en recherchant une somme suffisante pour justifier la création d’un tel véhicule, il était donc nécessaire de fixer un montant minimum à 20 000 €. Si nous avions pu baisser ce seuil, nous l’aurions fait avec plaisir.

      Quant à la dimension institutionnelle, nous tâchons de répondre aux attentes de tous nos investisseurs, modestes comme fortunés. WiSEED se doit de répondre à tous ses investisseurs. Nous le faisons en offrant un ticket d’entrée à 100€ (nous sommes les seuls sur le CF Immobilier) et en limitant sur les petites opérations le ticket maximum.

      Les investisseurs à forte surface financière regrettaient de ne pouvoir investir des sommes suffisantes tout en assurant une bonne diversification. C’est pourquoi le club-deal leur permettra de satisfaire leur potentiel d’investissement, tout en conservant les enveloppes réservées pour les autres investisseurs. 70% de la collecte en 2016 sur les projets immobiliers a été réalisée par les investisseurs PREMIUMS, il était donc nécessaire pour WiSEED, sans changer son ADN, de répondre à leurs attentes.

      Bien à vous,

      Aimé par 1 personne

  1. Pascal Thirion dit :

    Je ne vais pas sur cette proposition même si je suis moi même Premium car je pense que l’on est en train de dévoyer le mot crowd qui signifie foule au détriment de personnes à fort moyen.
    Il est déjà difficile de se placer sur certains projets mais avec ce club deal qui va être servi avant tout le monde ce sera encore plus difficile sinon impossible surtout quant on voit les premiers projets sélectionnés dont les montants sont peu importants

    Attention à la dérive

    J'aime

  2. Fabien Raynaud dit :

    Est-ce que la mise en place de ce club-deal risque de réduire la « place » disponible pour les investisseurs Premium et non Premium ? (et donc augmenter la file d’attente)

    Pour l’investissement en startups, en revanche, je ne suis personnellement pas favorable à ce genre d’approche. Quand j’investis dans une société, c’est pour un projet bien particulier, une équipe dédiée. Mon choix se fait au cas par cas. Dans ce cas, je ne vois pas le bénéfice d’un club-deal.

    Aimé par 1 personne

  3. Pascal Thirion dit :

    Désolé mais je ne vois pas comment vous n’allez pas squeezer les investisseurs individuels quand vous réserverez une part (que vous ne définissez pas) pour votre club deal.
    Soit vous vous réservez des projets et l’on est certains que ce sera les plus attractifs, soit vous définissez un pourcentage par projet et donc vous limitez la place des individuels.
    Donc en résumé vous choisissez avant nous et vous placez sur les meilleurs projets.

    J’aurais compris, et encore, si vous preniez disons 10% sur chaque projet sans avoir la possibilité de choisir et je dis bien sur chaque projet

    je tiens à préciser que ce n’est pas une question de montant car je pourrais mettre les 20 000 euros mais c’est pour moi une question de principes d’égalité entre tous (crowd) qui était pour moi important

    J'aime

    • Souleymane-Jean Galadima dit :

      Je vous remercie de votre participation à ce débat.
      Le point que vous soulevez est un sujet dont nous avons parfaitement conscience. WiSEED a toujours et continue d’affirmer sa volonté d’ouvrir ses projets au plus grand nombre. Ouvrir au plus grand nombre, à partir de 100€, des projets immobiliers a représenté de nombreux défis humains, technologiques et naturellement financiers.

      Pour ce qui est de l’accès au projet, chaque profil affiche de manière transparente la proportion allouée aux investisseurs professionnels, aux premiums et au reste de la communauté (juste en dessous de collecte en cours). Vous pouvez et pourrez apprécier ces éléments de répartition. Le club-deal pourra intervenir sur l’enveloppe investisseurs professionnels.

      L’autre opportunité de ce club deal est l’atout qu’il offre aux commerciaux WiSEED pour attirer de nouveaux promoteurs, de nouveaux projets et donc une offre plus conséquente. En effet certains gros promoteurs considèrent encore le crowdfunding comme une solution incertaine car les fonds ne sont pas disponibles au moment où nous contractualisons avec eux. Notre argumentaire pourra s’appuyer sur la puissance de la foule mais également sur cette poche d’investissement qu’est le club-deal.

      Tant l’équipe, les dirigeants et les actionnaires WiSEED restent soucieux de maintenir cet équilibre entre investisseurs professionnels et investisseurs particuliers.

      J'aime

      • Pascal Thirion dit :

        Je ne vois pas comment cela pourrait rassurer des nouveaux promoteurs car d’après votre prospectus les investisseurs, sous certaines conditions, peuvent choisir leurs investissements donc vous ne pouvez pas vous appuyer sur cela contrairement à ce que vous annoncez.
        J’aurais éventuellement compris si, comme Lendix, vous investissiez dans tous vos projets à une hauteur à définir, puis que vous laissiez la foule pour le solde et qu’au bout du temps imparti vous complétiez si besoin était. Dans ce cas vous pouviez dire à vos nouveaux promoteurs qu’effectivement leur financement seraient bouclés mais pas dans votre système.

        J'aime

      • charleswiseeder dit :

        Bonjour,

        Je ne suis pas certain de comprendre. Cela signifie-t-il que pour vous l’un des soucis de contractualisation est une durée trop importante des levées de fonds ? Et si oui, est ce que la solution ne serait pas dans une réduction des temps entre les changements de types d’investisseurs ?

        Je veux dire par là que dans de nombreux cas, les collectes ouverte aux prémiums arrivent à saturation après une ou deux heures. Il suffirait de dire par exemple que les Premiums ouvrent à 17h et les autres à 19h le même jour au lieu de laisser un délai long entre les deux, pour réduire le temps des collectes.

        Cordialement,
        Charles

        J'aime

      • Pascal Thirion dit :

        Charles

        Je ne sais pas si c’est à moi que vous adressez mais si c’est le cas je peux vous répondre que pour moi le problème n’est pas une durée trop longue des levées de fonds mais une trop forte demande (des investisseurs) par rapport à l’offre (des promoteurs).

        Ma solution serait de permettre à tout le monde (sans exemption) premium et autres de faire une proposition pendant disons 24 ou 48 heures. Proposition avec un blocage des fonds (un peu comme une introduction en bourse).
        A la fin de la période de pré-souscription si le montant est dépassé Wiseed prend toutes les offres en dessous d’un certains montant fixé au début de la pré-souscription (disons 500 euros ou plus en fonction du montant des projets) et avec le solde calcul un prorata des pré-inscription au dessus de 500 euros.

        Si le montant n’est pas atteint la souscription serait étendue sur 1 ou 2 semaines supplémentaires.

        Voila qui respecterait l’essence même du crowdfunding au lieu de favoriser les gros patrimoines comme le club deal le fait

        J'aime

      • Fabien Raynaud dit :

        Concept intéressant, Pascal.
        Effectivement, dans ce mode, ça serait le nombre de participants (donc la foule) qui serait privilégiée.
        Le club-deal reste une offre intéressante pour une autre catégorie d’investisseurs.

        Tout cela n’est finalement que le signe d’un succès grandissant pour le crowdfunding immobilier, que ce soit pour les bourses modestes ou beaucoup moins modestes.

        J'aime

      • charleswiseeder dit :

        Bonjour M Thirion,

        En fait je réagissait a la réponse de SOULEYMANE qui semble sous-entendre des délai trop long. Constat, peut être réel mais contre-intuitif compte tenu de ce que nous constatons en tant qu’investisseur.

        Et pour ce qui est de votre proposition, elle me semble très intéressante mais je craint qu’elle pose un probleme dans la pratique. En effet, cela condamnerais Wiseed a ne servir que des tickets de 100€ par investisseurs pour les meilleurs projets sachant que même en limitant a 100€ tout le monde ne pourra pas être servis.

        J'aime

      • Pascal Thirion dit :

        Non pas 100 euros
        D’après mes statistiques (sur une dizaine de prêts) le montant moyen par investisseur est d’environ 1 600 euros (si on prend les chiffres de Wiseed page 7 de la présentation du club-deal on arrive même à une moyenne de 14 300 euros (50M€ avec 3 500 préteurs) donc même si on double le nombre de préteurs on reste encore avec un montant investi par projet non négligeable.

        J'aime

      • charleswiseeder dit :

        La différence de montant viens du fait que je n’ai pas la même estimation concernant l’augmentation du nombre d’investisseurs sur les meilleurs projets. Je pense a un ratio plus proche de 10 a 20 pour 1 aujourd’hui. ce qui réduirait la moyenne de 1600€ entre 80 et 160€

        J'aime

  4. Thomas Nessim dit :

    Bonjour Mr Galadima,
    J’ai une petite foncière familiale et nous sommes intéressés pas votre projet club deal. Avez-vous une documentation à m’envoyer svp? Merci bcp

    J'aime

  5. charleswiseeder dit :

    Bonjour,

    Sur le principe d’ « offre groupés » pour l’immobilier, pourquoi pas car il s’agit de projet relativement homogènes. Mais l’offre ici proposé me semble d’une durée trop courte. 36 mois alors que les projets sont en moyenne entre 18 à 24 mois. Un minimum de 5 ans aurais été plus cohérent mais il ne s’agit que du premier.

    De plus comme les autres investisseurs, je me méfie de la dérive vers le model des SCPI ou celui de Younited Credit. Deux model, qui ont perdus leur but initial pour devenir uniquement des produits financiers.

    Pour ce qui est de l’investissement Startups, je suis du même avis que Fabien Raynaud. Le succès du crowdfunding vient du fait que l’on n’investit pas dans un placement, mais un projet ou une équipe.
    Utiliser ce type de véhicule sans mettre à mal l’équilibre du système pourrait donc être très complexe. Le meilleur exemple dans ce domaine est Lendix, ils ont monté une structure qui investit principalement après les particuliers. La conséquence est qu’un projet qui ne convaincra pas, va obligatoirement trouver un financement. Il n’y a donc plus de risque pour les sociétés de ne pas réussir à lever les fonds. Risque qui pousse les entrepreneurs à s’impliquer beaucoup plus dans la collecte.

    Cordialement,
    Charles,

    Aimé par 1 personne

  6. Souleymane-Jean Galadima dit :

    Bonjour,
    L’essence du crowdfunding est de permettre au plus grand nombre d’investir dans des actifs auxquels la foule n’avait pas accès. Cette mission est accomplie puisqu’il s’agit des mêmes projets qui sont présentés à la foule, aux PREMIUMS et, à terme, au club-deal.
    Pour autant, que répondre à un investisseur désireux d’investir une somme importante sur nos opérations ? Sachant que le ticket moyen chez WiSEED est de 2 500€ par souscription, le terme « important » est donc tout relatif. Si WiSEED n’est pas capable de répondre à la fois aux attentes de la foule et des PREMIUMS, ces derniers iront voir ailleurs. C’est légitime et vous savez tous que la concurrence est intense sur ce marché. Nous nous attachons donc à trouver un juste équilibre.

    Aimé par 1 personne

    • Pascal Thirion dit :

      Non la mission ne sera plus accomplie car vous aurez des projets dédiés. Cela ouvre la loi à toutes les dérives.

      Sans approuver j’aurais moins réagit si vous aviez dit un peu comme Lendix) dans chaque projet (et je dis bien chaque)
      x% pour les investisseurs et le club deal, avec obligation d’atteindre ce niveau
      y% pour les autres
      Et pour pouvoir dire aux promoteurs (c’est un de vos arguments) qu’ils auront la certitude que leurs projets seront bouclés
      Si un projet n’est pas bouclé les investisseurs et le club deal compléteront

      Voila qui aurait au moins été clair et n’aurait pas senti l’embrouille comme ce que vous proposez en particulier les projets dédiés et la possibilité donné au club deal de ne pas investir dans certains projets.

      J'aime

      • Souleymane-Jean Galadima dit :

        Bonjour,
        85% des montants investis par LENDIX sont issus de son fond commun de titrisation, abondé par des institutionnels. Merci de prendre d’autres exemples, plus participatifs.
        Nous assumons parfaitement ce club-deal, d’où cet article de blog, signe d’ouverture et de transparence. Je trouve le terme « embrouille » extrêmement déplacé quand on connaît l’engagement passé et actuel de WiSEED pour la croissance de ce secteur qu’est la finance participative.
        Bien à vous,

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s