WiSEED veut améliorer sa « file d’attente », aidez-nous !

Personne n’aime attendre, et vous ne faites pas exception. De nombreux retours nous parviennent sur la « file d’attente » mise en place sur notre plateforme pour gérer l’ouverture des collectes et les souscriptions dans les projets immobiliers. A ce jour c’est le meilleur moyen que nous ayons trouvé afin de satisfaire la demande croissante de centaines de souscripteurs connectés au même moment, sur le même projet WiSEED,  tout en conservant une expérience utilisateurs agréable. Voici quelques pistes de discussion pour améliorer cette file d’attente… ou pour l’éviter totalement (dans la mesure du possible) !

Une demande plus forte que notre offre

Le crowdfunding immobilier intéresse les français, et WiSEED fait partie des leaders du marché. Avec 28 sorties positives en immobilier à un rendement moyen annuel proche de 10% (attention : les performances passées ne préjugent pas des rendements futurs), il est vrai que les chiffres du crowdfunding sont intéressants. Mais la sélection est exigeante et il y a parfois (souvent) plus d’investisseurs que d’opportunité d’investissement.

Voici, à titre d’exemple, quelques retours des réseaux sociaux :

Nous faisons au mieux pour éviter les problèmes techniques ; c’est un service minimum que nous vous devons (dans les 12 derniers mois, WiSEED.com a eu 99,96% de taux de disponibilité, ce qui montre la qualité de notre équipe technique).

Aussi, la loi du marché nous amènerait à réguler le déséquilibre de l’offre et de la demande par les prix, ce qui nous conduirait à facturer des frais aux investisseurs ou à réduire les taux proposés…  à ce jour, aucune de ces solutions n’est envisagée. WiSEED a déjà imaginé quelques solutions très concrètes pour améliorer ou éviter complètement l’expérience de la file d’attente, qui peut-être très frustrante.

La première est évidemment d’avoir suffisamment de projets, de grande taille, pour que chacun ait sa place. Nous y travaillons tous les jours mais l’important pour nos équipes est également de conserver des critères de sélection rigoureux qui limitent évidemment le nombre potentiel de projets. En voici quelques autres…

Les solutions actuelles de WiSEED

  • Le ticket minimum (100€) et maximum (variable) : WiSEED a été la première plateforme à baisser son ticket d’entrée pour les opérations de crowdfunding immobilier à 100€, et ce dans un objectif de rendre ce type de placement plus accessible et de favoriser la diversification. Cela a eu pour effet d’allonger la file d’attente, mais aussi de permettre à plus de personne de la voir aboutir et de pouvoir investir. Il en est de même pour le ticket maximum, que nous fixons assez régulièrement sur les opérations immobilières, afin de laisser la place au plus d’investisseurs possible.
  • Le programme Premium : Introduit en début d’année, WiSEED Premium rassemble les investisseurs les plus actifs et engagés sur la plateforme, leur permettant de souscrire avant les autres dans la plupart des opérations. C’est une solution imparfaite, car elle n’évite pas totalement la file d’attente, mais elle la rend moins longue puisqu’on répartit les investisseurs en proposant 2 temps de collectes différents et en déterminant des seuils maximum pour chaque catégorie. Il suffit de cliquer sur le lien « Voir la répartition par catégorie d’investisseurs » sur chaque projet immobilier.
  • Le Club Deal immobilier : Présenté il y a 2 semaines, le Club Deal Portfolio permet aux investisseurs de participer aux tours de table de plusieurs opérations en une seule souscription. Certes pas accessible à tout le monde (limité à 149 personnes et accessible à partir de 20 000 €), c’est néanmoins une solution pour ceux qui souhaitent éviter la frustration de la file d’attente sur chaque projet, tout en conservant le choix de l’allocation de leurs fonds grâce au comité d’engagement participatif. Il reste encore de la place à ceux qui pourraient être intéressés.

Les solutions proposées par nos WiSEEDers

Nous avons beaucoup de chance chez WiSEED car depuis toujours, notre communauté participe activement à l’amélioration de notre plateforme. Aussi, vous, WiSEEDers, nous faites régulièrement des suggestions. Voici deux propositions remontées ces dernières semaines, pour lesquelles je vous remercie d’ailleurs chaleureusement :

  • Christian, dans un échange suite à une prise de contact avec les équipes de WiSEED, proposait un système de points : « Ma suggestion est la suivante : On se limite, par exemple, à considérer les 100 premiers investisseurs potentiels qui sont arrivés sur votre serveur, quelques secondes trop tard. On attribue à chacun un nombre de points égal au complément à 100 de son rang dans les 100 premiers « collés ». Ainsi le premier aura 100 points, le second a 99 points, l’avant dernier a deux points et le dernier des 100, a un point. Au fil de leurs échecs successifs, ces souscripteurs potentiels malheureux accumulent des points. A chaque nouvelle ouverture de souscription, vous établissez la liste automatique habituelle qui assure la saturation de la souscription, soit, par exemple 200 noms et vous prenez 100 noms supplémentaires dans la file d’attente; vous attribuez d’abord à chacun de la liste automatique, comme ci-dessus, le nombre de points correspondant à son rang, soit le nombre complémentaire à trois cents ; puis vous y ajouter, pour chacun, le cas échéant, le nombre de points résultant de ses échecs précédents ; cela permet d’établir une nouvelle liste ordonnée selon les points de chacun. Cela permet ainsi aux « interdits techniques » de pouvoir malgré tout investir de temps à autre. Bien entendu, les environ 100 qui ne seront pas retenus dans ce nouveau classement bénéficieront de points selon le processus décrit [ci-dessus, tandis] que le compteur de point des investisseurs chanceux retenus est remis à zéro. De la sorte, (1) vous atténuez les effets, peu équitables, de la disparité des équipements et circuits techniques et (2) vous élargissez votre panel de contributeurs ; de surcroît, (3) ce schéma incite à la fidélité pour accumuler les points et finir par pouvoir investir« .
  • Pascal, dans les discussions au sujet du Club Deal immobilier de WiSEED, proposait plus récemment : « Le problème n’est pas une durée trop longue des levées de fonds mais une trop forte demande (des investisseurs) par rapport à l’offre (des promoteurs). Ma solution serait de permettre à tout le monde (sans exemption) [de] faire une proposition pendant, disons 24 ou 48 heures [avec] un blocage des fonds (un peu comme une introduction en bourse). A la fin de la période de pré-souscription, si le montant est dépassé, WiSEED prend toutes les offres en-dessous d’un certain montant fixé au début de la pré-souscription (disons 500€ ou plus en fonction du montant des projets) et avec le solde calcule un prorata des pré-inscription au dessus de 500€. Si le montant n’est pas atteint, la souscription serait étendue sur 1 ou 2 semaines supplémentaires. Voila qui respecterait l’essence même du crowdfunding« .

La première suggestion sera trop complexe à mettre en place et à expliquer aux investisseurs, surtout les novices, tandis que la seconde est, bien qu’ingénieuse, probablement frustrante pour les personnes souhaitant investir de gros montants. Toutes les deux ont des avantages et des inconvénients.

L’essentiel pour nous est de vous proposer un système simple à comprendre, le plus juste possible, et donnant une visibilité sur la probabilité de succès ou d’échec à investir. La file d’attente actuelle est, bien qu’imparfaite, le meilleur moyen que nous ayons trouvé pour organiser les collectes. Nous restons néanmoins ouverts à d’autres suggestions.

Peut-on faire mieux ?

La meilleure solution est évidemment d’avoir de nombreux projets de qualité, comme le souligne Patrick dans son billet sur la diversification en crowdfunding et crowdlending. Au vu de nos critères de sélection en crowdfunding immobilier, cela n’est pas simple. Dans l’hypothèse selon laquelle la file d’attente ne disparaîtra pas dans un futur proche, qu’aimeriez-vous y retrouver ?

Au plaisir d’avoir vos retours et suggestions, aussi exigeants soient-ils. Et même si vous n’avez pas d’idées ou que le système actuel vous satisfait, je vous remercie pour votre attention.

yannig_roth-HD

Yannig Roth

Directeur Marketing & Communication

53 réflexions sur “WiSEED veut améliorer sa « file d’attente », aidez-nous !

  1. charleswiseeder dit :

    Bonjour Yannig,

    Ce qui est frustrant avec les files d’attente, c’est que compte tenu des règles de priorités. Il peut être très compliqué pour un novice de souscrire. Peut-être faudrait-il créer une file d’attente multiprojet immobilier avec blocage des fonds pour éviter les abus.

    Comment cela fonctionnerait ? Un peu comme pour investir dans un projet, vous indiquez le montant que vous souhaitez investir et vous le versez sur votre compte de paiement WiSEED et vous obtenez un numéro en fonction de l’ordre d’arrivée. Lorsque un nouveau projet est proposé, les 100 premiers numéros reçoivent un mail qui les informe qu’ils peuvent souscrire au nouveau projet avec un accès prioritaire qui leur est réservé. Sachant que pour faire vivre la liste, vous perdez votre place si vous recevez un des mails, ou si le montant sur votre compte passe sous le montant que vous avez indiqué vouloir souscrire.

    Autrement dit, est dans la file d’attente n’est pas forcément un probleme. Le probleme réside dans le découragement après plusieurs tentatives. Ce qui importe est donc qu’il y ai une solution B pour celui qui c’est retrouvé 4 ou 5 fois consécutives dans la file d’attente sans réussir a investir.

    Cordialement,
    Charles

    J'aime

    • YannigRoth dit :

      Merci Charles. C’est vrai que c’est une contrainte, et on peut réserver des projets aux « déçus » ou au « recalés » comme avec le mécanisme que propose Christian ci-dessus, ou vous ici. La solution parfaite est d’avoir des projets de taille importante (il y en aura un en début de semaine prochaine) afin que tout le monde ait le temps d’y souscrire. Merci pour votre retour Charles, et merci pour votre bienveillance

      J'aime

    • Jérôme dit :

      Donc, je comprends que Wiseed immo, devrait proposer 2 projets « similaires » ou ayant les mêmes profils de risque et de gain, en même temps, ou disons de façon décalé. Les « non-servis » du premier projet seraient alors les premiers servis sur le second. Les wiseeders ayant donnés leur autorisation à ce « transfert » de participation. Une idée peut-être a travailler malgré le sur-travail que cela suppose…

      J'aime

      • Jérôme dit :

        Et pourquoi pas quelques projets à 100€ réservés à 149 « nouveaux » inscrits ? Il y a des solutions alternatives pour contenter tout le monde.

        J'aime

  2. Thirion pascal dit :

    Je reprends ma solution (pascal) vous dites que cela peut-être frustrant pour des investisseurs qui veulent mettre de gros montants mais ils ont déjà le club deal donc pour moi ce n’est pas très important. Ce qui l’est beaucoup plus c’est qu’un maximum de personnes soient servis et ma proposition répond à cet objectif. Pour participer à de nombreuses introductions en bourse je peux vous dire que sans cette manière de faire nous les petits porteurs serions bannis de ce marché.
    Je sais bien que ce système n’est pas parfait mais je pense que c’est le plus simple et le plus satisfaisant

    J'aime

    • YannigRoth dit :

      Merci Pascal pour votre suggestion, encore une fois. Nous allons voir si cette option peut-être testée à l’avenir, et si les investisseurs la plébiscitent et l’apprécient. Au plaisir de vous retrouver sur WiSEED

      J'aime

  3. Couroneau-Mortreuil dit :

    Pour moi, rien à dire… Sauf du positif ! Wiseed gère parfaitement les introductions. La collecte est organisée en plusieurs fois, les montants maximum sont très limités, et l’heure d’ouverture est annoncée… Avec un décompte à la seconde près ! Bref Wiseed a pensé à tout le monde, offre de la transparence, voire une deuxième chance pour certains. Alors attention à ne pas chambouler ce qui fonctionne bien ! Et selon moi, diminuer encore les plafonds serait dommageable pour les investisseurs… Merci !

    J'aime

    • YannigRoth dit :

      Merci pour votre commentaire. C’est effectivement le premier constant : aujourd’hui le système est simple, compréhensible et fonctionnel. Si nous avons suffisamment de projets immobiliers à vous proposer, alors ça peut rester ainsi dans un premier temps. Au plaisir de vous retrouver sur WiSEED

      J'aime

  4. Patrick Setzekorn dit :

    En fait Wiseed sur la partie Immobilier est dans une situation dans laquelle beaucoup de plateforme Crowdlending aimerait être… Bref pas sûr qu’il y ai une solution qui satisfasse tout le monde. La mise en place de Wiseed Premium est déjà je pense une bonne chose, Je ne pense pas qu’il faille se lancer dans une usine à gaz qui nécessite trop d’investissement informatique et d’investissement à expliquer à tout le monde comment le nouveau système fonctionne (par expérience c’est souvent très compliqué surtout qu’aucune autre plateforme ne fonctionnera de cette manière : Wiseed deviendra une plateforme avec un fonctionnement différent des autres et rendra donc le modèle plus difficilement compréhensible pour les nouveaux inscrits).
    Pour ma part tant que le volume proposé (en gardant la qualité des dossiers) n’est pas supérieur, il sera difficile dé résoudre cette problématique de file d’attente.
    J’ai souvent observé sur les différentes plateformes de crowdlending que si le volume de projets augmente, le nombre de membres augmente plus vite et fait qu’aujourd’hui on est dans une situation de pénurie de projet.
    J’aurais tendance à dire qu’il faut à présent stopper les inscriptions à Wiseed de nouveaux membres qui peuvent investir sur la partie immobilier tant que le volume n’augmente pas considérablement. Au final cela revient a créer une file d’attente d’inscription à l’immobilier plutôt qu’une file d’attente d’investissement sur les projets.
    Au fur et à mesure de l’augmentation des projets, Wiseed pourra ainsi libérer un peu de la file d’attente (voir récompenser ceux qui participe aux autres thématiques)
    D’un point de vue Marketing / Communication pour Wiseed cela peut aussi être une bonne opération. Wiseed victime de son succès, obligé de restreindre les inscriptions !!! Cela va sans doute faire parler dans les médias et peut être augmenter le nombre de participant sur les autres thématiques (startup, innovation sociale,…).

    J'aime

    • YannigRoth dit :

      Merci Patrick. Nous ne souhaitons pas davantage de projets si cela passe par une dégradation de leur qualité, donc il y a un équilibre à trouver effectivement. Jeudi, nous publierons un billet écrit par Souleymane sur la sélection des projets immobiliers et la défense des intérêts des investisseurs, et il souligne à nouveau notre volonté d’améliorer constamment l’analyse des projets. Il n’est pas prévu aujourd’hui d’arrêter nos efforts pour acquérir des nouveaux investisseurs… il est plutôt prévu d’augmenter les efforts pour attirer et fidéliser des porteurs de projets 🙂 Merci pour votre engagement, et bravo pour votre blog

      J'aime

  5. Denis dit :

    Il me semble que la proposition « Portofolio » est une réponse pour ceux qui veulent investir sans perdre leur temps à essayer vainement d’entrer dans ces files d’attente. Le statut Premium ne règle rien. La probabilité d’investir n’est pas meilleure.
    Le Portfolio permet d’investir en une fois. Seul inconvénient : on ne choisit pas individuellement ses investissements, mais l’avis que l’on peut donner et les engagements de Wiseed sont une garantie de choix presqu’aussi bon que celui fait individuellement.

    J'aime

    • YannigRoth dit :

      Merci Denis. Le programme Premium résout une partie du problème, mais pas la totalité, je vous donne raison. Portfolio est une bonne solution qui est peut-être même plus participative que les projets « classiques » puisqu’il n’y a pas le problème de fil d’attente et de demande > offre. Aussi, chaque investissement sera validé (ou non) par un « comité d’engagement participatif » composé de WiSEED et des membres du Club Deal, donc on n’enlève pas la possibilité de choisir. Vous avez raison néanmoins, les membres de Portfolio devront se conformer au choix collectif après cette consultation. N’hésitez pas – si besoin – de solliciter Souleymane à ce sujet : https://www.wiseed.com/fr/startups/portfolio/commentaires

      J'aime

      • Denis dit :

        Je trouve la solution du prorata bien complexe à gérer pour l’investisseur que je suis tant au niveau de la souscription que du suivi du portefeuille. Je ne souhaite pas souscrire des montants de type 482€ ou 867€. Je propose de rester sur des sommes plus simples de type 100,500,1000,1500,2000….

        J'aime

  6. Nicolas Andlauer dit :

    Proposer un système d’ordres (comme en bourse) qui permette d’engager l’investissement avant l’ouverture de la collecte peut être une solution.
    Ex: ordre de 1000E sur projet X investis lors de l’ouverture

    J'aime

  7. Laurent - HelloCrowdfunding dit :

    Une solution pourrait être de créer un groupe de « malchanceux » qui aurait un créneau spécifique pour investir sur le prochain projet, avec la garantie de pouvoir y souscrire. Pour y parvenir :
    – Wiseed comptabilise le nombre de fois successives où l’investisseur était dans la file d’attente dans les levées immobilières précédentes sans avoir réussi à investir
    – Wiseed créé un nouveau groupe des « malchanceux » avec le top 100 des investisseurs ayant eu le plus de malchance
    – Pour le prochain projet, Wiseed définit un créneau horaire avant le « grand public » avec une enveloppe limitée mais suffisante pour que ce top 100 puisse investir. Par exemple une enveloppe de 100.000 euros avec un ticket maximum de 1.000 euros.
    Si l’investisseur décide de ne pas investir sur le projet, il garde sa place dans le top 100 pour le prochain projet. Il perd automatiquement sa place dans le top 100 au bout d’un certain nombre de projets non souscrits
    Si l’investisseur investit dans le projet, alors mécaniquement son compteur de malchance retourne à 0 et il sort du top 100, et un autre investisseur a la chance d’intégrer ce groupe de « malchanceux » pour le prochain projet

    J'aime

    • YannigRoth dit :

      Merci Laurent, c’est une idée intéressante, à tester dans les mois à venir si nous avons des projets qui peuvent être « réservés » aux malchanceux comme vous dites. Il y a peu, nous avons déjà réservé un projet immobilier à ceux qui n’ont jamais investi, et cela a très bien marché. Nous allons continuer dans ce sens, en équilibrant l’accès à tous et l’accès exclusif. Merci pour votre commentaire, et bravo pour votre site

      J'aime

  8. roguet dit :

    Limiter encore le maximum peut approcher d’une bonne solution.
    Pour Wiseed plus de travail, certes, mais cela peut éviter le risque de votre les habitués se détourner d’une plate-forme trop compliquée pour d’autres plus simples et( peut-être ?) moins connues !

    J'aime

    • YannigRoth dit :

      Merci pour votre remarque, et bienvenue en tant que WiSEEDer Premium M. Roguet. Nous allons concentrer nos efforts sur l’identification et la mise en ligne de beaux, gros projets 🙂 puis nous contraindrons les sommes investies uniquement si c’est nécessaire. L’idée des « ordres de bourse » est à tester aussi à l’avenir, pour voir si cela plaît et fonctionne

      J'aime

  9. jerome7573 dit :

    Je ne vois pas le problème avec la solution de Pascal, surtout qu’elle est déjà utilisée ailleurs.
    Ceux qui veulent mettre des gros montants font plusieurs projets, c’est même sain.
    Wiseed semble se perdre sur l’idée initiale du crowdfunding, où on parle de plusieurs personnes et non de peu de personnes avec de gros montants. Lymo y va carrément à limiter parfois à 1000€/personne et c’est pas idiot comme méthode.

    A votre place, ce que je ferai est :
    – Ouverture pendant 48 heures à tous, avec par exemple limitation à 20k/personne (vous aimez ce nombre 🙂 ), plus aucune frustration du fait qu’on n’est pas dispo à une minute précise.
    – Si au dessus du montant recherché, prorata (si besoin 1000k mais 1500k engagé, on rend 33% à chacun sur le compte de paiement, qui sera utilisé pour le prochain dont on ne se fait pas de soucis car le système fait qu’on a confiance que l’argent ne dormira pas trop longtemps); alternativement 1k mini / personne et le reste au prorata.
    – Si au dessous, ouverture comme maintenant pendant plus longtemps et sans limite (ceux ayant mis 20k pouvant en mettre alors plus)

    L’expérience dira si il faut monter ou descendre le seuil (il pourrait être de 1k pendant 48h si vous avez tant de demande).

    J'aime

    • YannigRoth dit :

      Merci Jérôme.A tester effectivement, même si je répète que nous voulons garder un système compréhensible et simple. Si nous faisons coexister un système de prorata et/ou similaire aux ordres de bourse avec un système de pré-accès Premium, imaginez la complexité pour un « nouveau » qui se rend sur WiSEED pour la première fois et qui cherche à comprendre le système. C’est un équilibre à trouver.

      J'aime

  10. Centrale dit :

    Je reprends la proposition de Jérôme7573.
    Ouvrir pendant 48 heures la réservation avec le montant souhaité par chacun; condition obligatoire, ce montant souhaité doit être inférieur ou égal au compte Lemon Way.
    Si les réservations sont supérieures au montant demandé, servir chaque réservataire à hauteur de 1K€, puis l’excédent au prorata; si pas possibilité de servir chacun à hauteur de 1K€, sélectionner les investisseurs selon l’heure de réservation (premiers réservataires, premiers servis)

    J'aime

    • YannigRoth dit :

      Merci à vous, nous allons voir si c’est un système à tester. Il faudrait probablement commencer sur une opération, une opération réservée aux Premium peut-être, où les investisseurs pourraient comprendre & accepter ce type de test. Merci pour votre implication

      J'aime

  11. Raphaël dit :

    bonjour à toute la communauté.
    Pour ma part le fonctionnement actuel me semble pas mal. uniquement car l’équation est insoluble.
    Je ne pense pas qu’il faille partager la pénurie et réduire les contributions.je pense que la solution Portfolio ne doit pas être reconduite car elle accroit la pénurie de projets.
    donc je propose d’accentuer le système actuel.
    1 les gros institutionnels utiles pour faire réussir de gros projets (encore que de moins en moins). de toute façon c’est une catégorie importante pour Wiseed.
    2 accentuer les privilèges du cercle ‘ouvert’ des premiums (car on ne pourra de toute façon pas servir tout le monde) avec:
    – des projets réservés quand il y a des petits montants de toute façon inaccessible au plus grand nombre
    – une part importante sur les gros projets
    -une limitation pour les petits projets comme cela existe
    Et ne pas favoriser les nouveaux entrants car ce ne sera que pour être la plupart du temps frustré!
    Par contre laisser la porte ouverte pour rentrer dans le club Premium et parallèlement pouvoir participer aux gros projets.

    Pour ma part OK pour la file d’attente mais je préfèrerai le soir à 20h30 systématiquement pas facile du tout pendant la journée de travail.

    si on voulait éviter des différences techniques chez les membres et arrêter la file d’attente, on pourrait effectivement sur 48h demander un montant cible et réduire les sommes mais à la fin ce sera tjs de petites sommes sauf si on réserve au premium uniquement (mais leur nombre augmente aussi!)

    J'aime

    • YannigRoth dit :

      Merci Raphaël pour votre commentaire, effectivement au fond il y a une situation difficile à résoudre… mais trouver des solutions est vraiment intéressant, car il y en a plein (de solutions possibles). Des projets réservés sont une très bonne idée, que nous appliquons déjà d’ailleurs. A nous de continuer nos efforts pour vous proposer davantage de projets de qualité.

      J'aime

  12. ROUET dit :

    client Wissed depuis plusieurs années, j’ai constaté les efforts réalisés pour permettre la souscription au plus grand nombre.Je ne participe pas à toutes les opérations immobilières, mais à chaque opération que j’ai sélectionnée,ma souscription à été validée, étant entré dans la file à l’heure de l’ouverture, et après un délai d’attente de 10 à 20 minutes.Il est évident que les heures d’ouverture pour souscrire devraient être fixées dans un créneau où la majorité des clients est censée être disponible. (21/22H)
    FÉLICITATIONS A L ÉQUIPE

    J'aime

  13. José dit :

    Pour ma part je n’ai pas trop de problèmes car je rentre pile à l’heure et ensuite j’attends… je réussi ainsi 70% de mes souscriptions : j’ai loupé les deux dernières car légèrement en retard… tant pis çà a fait de la place pour les autres…je ne m’en prends qu’à moi même !!!
    Pour les solutions proposées si l’on est vraiment intéressé, voire frustré, pas besoin de 48h pour souscrire, il suffit d’un créneau de 6h à 23h sur une journée pour que tout le monde puisse participer ! et si on loupe une opération de temps en temps : tant pis …
    sinon si on veut changer l’actuel pourquoi ne pas faire 4 souscriptions : les grands investisseurs, puis les premiums, puis les investissements supérieurs à 500€, et ensuite ceux inférieurs à 500€ avec une part réservée pour chacune. cela permettrait à tous de participer.
    Quand à ceux qui veulent un partage plus équitable et refusent l’entrée aux nouveaux, je ne trouve pas çà très équitable !!!

    Aimé par 1 personne

    • YannigRoth dit :

      Merci José. La difficulté avec les créneaux que vous proposez, c’est que nous devrions faire travailler quelqu’un de chez WiSEED pour assurer le service client (répondre aux appels téléphoniques, entre autres)) car nous souhaitons que la qualité du service soit toujours la même pour nos investisseurs. C’est pour cela que nous choisissons des horaires plus classiques. A voir si, à l’avenir, des ouvertures plus tôt ou plus tard sont envisageables, quitte à ne pas être disponible par téléphone à ce moment.

      J'aime

  14. Joel dit :

    On pourrait réserver certains projets entièrement aux PREMIUMS, et leur en interdire d’autres. On aurait ainsi des plus grands montants à investir pour chaque catégorie d’investisseurs, et donc un plus grand pourcentage de gens satisfaits..

    J'aime

    • YannigRoth dit :

      C’est déjà le cas Joël, la semaine dernière il y a eu 2 projets réservés aux Premium par exemple. Nous voulons trouver une juste équilibre entre cette solution et celle qui consiste à s’ouvrir à tous. La philosophie de WiSEED reste d’ouvrir l’investissement au plus grand nombre, donc nous faisons ce qu’il faut pour rester fidèle à ce principe (et l’ensemble de cet article et des commentaires découle de cette volonté de garder un accès ouvert à tous)

      J'aime

  15. Fabien Raynaud dit :

    Sans paraphraser tout ce qui a déjà été dit dans les commentaires précédents, WiSEED est victime de son succès, et il n’y a pas de solution qui satisfasse tout le monde à cette équation car la demande des investisseurs est supérieure à l’offre de projets en investissement immobilier.
    On a beau retourner le problème dans tous les sens, il y aura nécessairement des déçus. Le mécanisme actuel de la file d’attente répond à la règle simple du premier arrivé, premier servi. Inventer un autre mécanisme pourrait complexifier le système et le rendrait encore moins compréhensible de tout le monde, notamment des nouveaux venus.
    Je ne connais pas la distribution des valeurs des tickets émis, mais on pourrait imaginer un système où la première demi-heure, seuls sont autorisés des tickets inférieurs à une certaine somme. Ceux qui mettent des tickets supérieurs entrent dans une file d’attente (selon leur heure d’arrivée), et cette file d’attente n’est prise en compte qu’à la fin de cette demi-heure. Ce système permettrait surement à ceux qui démarrent (et donc qui démarrent « petit ») de pouvoir rentrer dans ce type d’investissement.

    J'aime

  16. Jean-Philippe dit :

    Il suffirait simplement de baisser les taux de rendement proposés d’un point ou deux et la demande s’alignerait mécaniquement sur l’offre. Il n’y a pas un seul marché qui ne fonctionne pas de cette façon.

    J'aime

    • charleswiseeder dit :

      Bonjour JEAN-PHILIPPE,

      Dans un sens, Unilend (prêts aux entreprises) a fait le choix que tu proposes en créant un taux de marché. Chaque investisseur fait une offre, montant plus taux pour chaque projet les mieux disant (taux bas) sont retenus. Cependant, cette méthode, conduit à un déséquilibre entre rendement et taux de défaut. Autrement dit, les particuliers, pour la plus part, ne prenant pas en compte le risque de défaut ce retrouvent à proposer des taux qui ne couvriront pas le taux de perte moyen.

      J’irais même plus loin, en rappelant qu’il y a eu une polémique en février-mars, car une association de consommateurs à chercher à démontrer que compte tenu des défauts, et de la fiscalité, le Crowdfunding rapporteraient réellement 0.33% soit moins que le livret A. Leur rapport était fait totalement à charges avec des erreurs notamment sur le taux de défaut. Mais qui a le mérite de montrer que si les taux affiché sont important et donc attire beaucoup de monde, la rentabilité réelle est beaucoup plus faible.

      Réduire ce taux de manière à équilibrer l’offre et la demande, risquerait donc de transformer le placement en arnaque.

      Il existe bien des méthodes pour réduire l’écart entre le taux faciale, et le taux réel, mais leur compréhension et donc acceptabilité nécessitent des connaissance en mathématiques financières. Ce qui le rend complexe pour une plateforme qui a vocation a s’adresser au plus grand nombre.

      Cordialement,
      Charles

      J'aime

      • Jean-Philippe dit :

        Bonjour Charles,
        si le rendement baisse jusqu’à ne plus couvrir le taux de défaut…. Et bien tant pis ! Chaque investisseur reste maître de ses investissements et doit investir en conséquence.
        Dans un autre registre, certains zinzins achetent bien de l’OAT français à courte échéance à taux négatif, personne ne s’en offusque plus que ça.
        Cordialement.

        J'aime

    • YannigRoth dit :

      Bonjour Jean-Philippe. Il y aura, avec certitude, des projets avec des rendements moindres à l’avenir. Il faut juste que nous gardions un rendement à la hauteur au risque pris par les investisseurs, que nous restions attractifs dans un environnement où la fiscalité n’est pas faible, et qu nous restions fidèles à notre échelle A-B-C-D-E utilisée actuellement sur la plateforme. Rendez-vous sur WiSEED pour d’autres types de projets – immobiliers ou non – avec un rendement moindre.

      J'aime

  17. Damien dit :

    Bonjour,
    je rejoins plusieurs observations/idées mentionnées précédemment et notamment le fait que l’offre est disproportionnée par rapport à la demande de projets. Tant que le dealflow ne sera pas plus fourni ce déséquilibre subsistera (je comprends que la sélection est stricte, merci pour cette analyse sur laquelle je me base souvent).
    Effectivement peut-être que la rémunération proposée ne tient pas compte de ce déséquilibre et peut-être serait-il logique de baisser la rémunération des meilleurs projets, rééquilibrant de ce fait la demande avec l’offre. Comme dans tous les autres marchés, l’ajustement se ferait par le prix.
    Sur la méthode des files d’attente, le principe du « premier arrivé-premier servi » semble une bonne idée, et effectivement le problème vient du fait que la durée pendant laquelle est vraiment trop courte! On parle plus haut de 3 minutes pour lever 400K€, pour ma part il m’est arrivé plusieurs fois de cliquer sur souscrire dans la minute de l’ouverture et d’arriver quand même trop tard.
    Les faibles tickets d’entréé de Wiseed sont son plus important point de différenciation de mon point de vue. Sans entrer dans les détails, il existe plusieurs plateformes offrant le même service mais avec un ticket d’entrée de 1000€ mini. C’est ce ticket mini qui m’empêche de participer dans le sens ou ma stratégie porte plus sur la diversification que sur la recherche à tout prix de taux de rémunération élevés.
    Dans la pratique je ne peux malheureusement pas accéder à de nombreux projets et suis donc poussé à placer de plus gros montants sur un nombre de projets plus restreints, annulant ainsi l’effet de diversification recherché ainsi que l’avantage comparatif de wiseed sur ses concurrents.
    Il me semble évident que dans ce contexte il soit impossible de satisfaire tout le monde, la question devient alors : quelle catégorie d’investisseurs Wisseed souhaite-elle favoriser?
    Je me permets egalement d’exprimer mon étonnement quant au ticket max et aux montant investis par les investisseurs les plus fortunés. petit calcul rapide (ouvert à critique constructive), 2000€ max par projets, 2-3 projets par mois sur un an, 50 à 70K€ d’épargne par an… Quand on a ce genre de niveau d’épargne (félicitation, pas de jalousie, profitez des fruits de votre travail tout ça tout ça…) n’a-t-on pas accès à ne nombreux supports d’investissement inaccessibles au comun des mortels? type fcpi – fip, immobilier en direct, conseil d’experts en G-pat, bourse, gestion privée/sous mandats etc??? Ca ne correspond pas à l’image que je me faisais du crowdfunding (financement par la foule). Il y a peut-être une carte à jouer pour Wiseed sur des prestations de conseil plus proche de la fund admin / gestion de patrimoine mais il me semble qu’on s’écarte de la vocation première du financement participatif.
    Ma proposition:
    – période de pré-souscription plus longue – potentiellement sur une journée (7h30-22h30) ou 24-48h, pour vous donner une idée du nombre d’investisseurs/montants potentiellement levés
    – adaptation des taux de rémunération à la baisse en fonction de la demande ci-dessus
    – adaptation des montants de souscription en fonction de la demande en pré-souscription => soit faire monter le ticket mini pour jouer la transparence sur la réalité des faits / soit réduire un peu plus le ticket maxi => les gros investisseurs profitant du système de « club deal ».
    J’espère apporter des éléments constructifs.

    Aimé par 1 personne

    • YannigRoth dit :

      Merci Damien. Concernant la période de pré-souscription à allonger, n’oublions pas que les clients de l’autre côté – les promoteurs – ont souvent besoin des fonds propres rapidement. C’est une contrainte avec laquelle nous devons jongler, et qui ne nous permet pas toujours d’être maîtres de la programmation. Nous faisons au mieux ! A bientôt sur WiSEED

      J'aime

  18. charleswiseeder dit :

    Bonjour Damien,

    Je sais que cela est étrange, mais sur de la promotion immobilière hors Crowdfunding, 50 K€ reste un montant faible. Pour te donner un moyen de comparaison, la ou Wiseed a un ticket a 100€ la promotion immobilière en directe a un ticket entre 15 et 20K€. Sachant qu’il n’y est pas très apprécié de la part des promoteurs de ne prendre qu’un ticket. Autrement dit, difficile d’y investir à moins de 45-60 K€ par projet.

    Donc oui, le top des investisseurs peuvent hésiter entre les deux modes d’investissements, mais au final il faut un patrimoine très conséquent pour pouvoir diversifier de manière raisonnable avec des investissements en directs .Autrement dit, je doute que la majorité des personnes investissant 2000€ par projets soit dans ce cas.

    Ensuite, il y a un autre facteur à prendre en compte en ce qui concerne l’épargne investie. Le temps des placements. En effet, pour ton exemple, je pense que raisonner 50-70K€ de capacité d’épargne par ans pour estimer les revenus, est une erreur. Les placements étant en moyenne entre 12 et 18 mois, une personne capable d’épargner 10K€ par ans, peut au bout de 5 ans investir 50 K€ par ans sur des projets de 12 mois. C’est beaucoup plus que ce dont la majorité des Français sont capable, mais cela reste quelque chose que beaucoup de personne entre 50 et 60 ans connaîtront (les années avec les plus gros salaires, sans enfant à charges et ou beaucoup sont propriétaire de leur logement).

    Cordialement,
    Charles

    Aimé par 1 personne

  19. José dit :

    Bonjour,
    le système actuel me convient à peu près, mais pour les petits investisseurs pourquoi ne pas faire un premier tour par exemple de 18h à 19h avec un plafond maxi à 1000€, puis dès la fin du placement à partir de19h, si le montant à souscrire n’est pas atteint, faire un 2ème tour avec plafond illimité pour contenter tout le monde?

    Aimé par 1 personne

    • Hélène71 dit :

      Bonjour,
      Je partage votre avis José.
      Sur Wiseed, le ticket d’entrée à 100€ est une révolution et permet vraiment de diversifier lorsque l’on a un peu d’épargne. Je vois ça comme un complément, certes risqué, du livret A.
      Excepté 2 projets à 200€, je mise le minimum à chaque fois. Alors l’idée de laisser « les petits » investisseurs au début me parait une bonne idée mais avec une limite de montant (comme les investisseurs premiums) et de temps.
      La file d’attente telle qu’elle est aujourd’hui est bien faite (pas besoin de rafraîchir la page).
      Etant intéressée par les projets ENR, je suis ravie d’en trouver sur Wiseed où la durée de collecte est largement plus longue. J’espère qu’il y en aura de plus en plus !
      Hélène.

      Aimé par 1 personne

  20. Alex dit :

    Les solutions proposée portent sur la limitation du ticket de chaque participant, ou sur la difficulté de trouver des projets de qualité.
    Mais je ne vois rien sur l’augmentation du montant prêté pour chaque projet !
    Or, pour ce type de projet, la dette vient se substituer aux fonds propres. Au plus on avance dans le temps on peut augmenter le ratio dette/FP car les aléas diminuent une fois certaines phases passes et faire le suivi d’un dossier existant est plus simple que l’analyse d’un nouveau. Donc:
    – prévoir dans l’émission initiale que de nouvelles tranches pourront suivre
    – lors des tranches suivantes, même taux pour les prêteurs, et suivi des principaux indicateurs techniques et financiers justifiant de l’émission de cette nouvelle tranche dans de bonnes conditions

    J'aime

  21. Guillaume Wysocki dit :

    bonjour,
    le plus simple et égalitaire serait de définir un nombre « idéal » de souscripteurs.
    Je développe: chaque projet reçoit une demande plus ou moins élevée ou recoit plus ou moins d’investisseur (voir les historiques des projets financés), mais le montant à collecter est fixe suivant les besoins de l’emprunteur et du projet.
    Wiseed est en mesure de mesurer ou d’estimer le nombre de prêteur potentiel: ex des projets immo sont clôturer après 150 investisseurs et d’autre avec 750.
    La solution la plus simple est de diviser le montant recherché par le nombre de prêteurs « potentiels », ce qui nous donnerais le maximum que chacun peux prêter (plafonnement du montant maximum).
    Coupler à cela, Wiseed peut aussi proposer des offres plus « abordable » en terme de taux intérêt. ie avec des taux obligataire de 6 à 8% par exemple, cela permettrais d’augmenter le nombre de projets de qualité.
    Les solutions que je propose reposent sur mon expérience limité (1 an) sur 3 plateformes différentes de crowfunding.

    J'aime

    • YannigRoth dit :

      Merci Guillaume pour votre commentaire. Le risque est que nous fassions des présuppositions, basées sur le passé, qui ne soient pas alignées avec les souhaits actuels des investisseurs. Si quelqu’un peut investir 10 000 € alors que le ticket moyen est de 2 500 € en général et que lui-même n’a placé que 5 000 € sur chaque projet dans le passé, alors on limite les opportunités, ce que nous ne voulons pas. Chez WiSEED nous préférons laisser les personnes libres de leurs choix d’investissement (montants) c’est pourquoi nous essayons d’imposer des montants maximums dans le moins de projets possible.
      Vous avez raison, nous pouvons aussi jouer sur les taux en les baissant… ou facturer des frais aux investisseurs. Mais philosophiquement parlant, ça m’embête de rendre notre offre moins attractive (baisser le taux) ou plus chère (facturer des frais). Nous y arriverons forcément, si la demande continue à être systématiquement supérieure à l’offre. Heureusement, au moment où j’écris ceci, il y a un projet immobilier sur la plateforme qui devrait encore y être quelques heures, peut-être même jours 🙂

      Aimé par 1 personne

  22. olivier dit :

    Puisque lors de la phase de présentation on peut suivre le projet en indiquant combien l’on souhaite investir, vous êtes donc au courant du montant potentiel de la souscription. Pourquoi ne pas utiliser cette fonction pour permettre à ceux qui n’ont pas réussi à souscrire aux quatre derniers projets, de souscrire au 5eme. On leur proposerait de pré-investir jusqu’à 500 €. Une partie de l’enveloppe leur serait réservée, et sous condition d’avoir payé avant le jour de souscription officiel.
    ……..Le jour J, tous les wiseeders , y compris ceux qui ont pré-reservé, pourraient souscrire sur la partie restante.

    J'aime

  23. olivier dit :

    Evidement, si le problème de la liste d’attente se pose, c’est parceque wiseed est apprécié et connaît le succes. C’est donc un bon point.

    Le premium est une bonne idée, même si je pense qu’il aurait du être mis à un niveau de 30 plutot que 20 investissements. (Uniquement car chez wiseed, le montant mini etant de 100 €, il est très facile d’arriver à ce niveau). Ou bien conditionné au fait d’avoir déjà participé au financement de trois / quatre startup, pour inciter à ne pas aller que sur l’immo et rappeler que le but est de financer de jeunes entreprises au départ.
    ………………………………………………….
    Si il y a plus de projets présentés, quid de la qualité, du suivi ?? deux ou trois problèmes comme Terlat et les gens ne seront plus aussi nombreux dans la file d’attente..
    ………………………
    Enfin, pour les solutions proposées concernant la prise en compte des échecs dans la file, n’oublions pas ceux qui arrivent 30 min après et qui voient la file déjà cloturé. Pour eux aussi c’est un échec à la souscription, sauf qu’il n’apparait pas.

    J'aime

    • YannigRoth dit :

      Merci Olivier. Comme je l’ai dit, il est hors de question pour nous d’augmenter les projets en baissant la qualité, c’est pourquoi il n’est pas toujours évident de répondre aux personnes nous reprochant de ne pas avoir assez de projets.
      Aussi, pour les Premium, nous avons voulu rendre le statut abordable (« accessible » comme vous dites) pour être en accord avec notre philosophie de l’investissement rendu accessible. Quelqu’un qui aura investi 20 fois 100€ n’aura certes investi « que » 2000€ mais il est probable qu’il ou elle n’investisse aussi « que » 100€ dans les projets à venir, donc ne prendra pas trop de place aux autres.
      Voilà l’équilibre qu’il nous faut trouver. Grâce à votre bienveillance et vos retours, nous allons continuer à trouver des solutions les plus justes et simples possibles.

      J'aime

      • Pascal Thirion dit :

        Ce n’est surement pas avec des initiatives comme le portefolio et votre manie du secret (les statuts du portefolio en sont la quintessence) que vous allez trouver des solutions les plus justes et simples possibles.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s