Merci pour nos échanges sur les frais investisseurs

Chers WiSEEDers, l’annonce de la semaine dernière a fait beaucoup réagir. Beaucoup ont compris le fond (la vision à long terme de WiSEED et le besoin de consolider un modèle économique), certains ont critiqué la forme (une annonce sans consultation préalable). Je ne pense pas qu’il y ait eu de grandes incompréhensions, mais au vu du volume d’échanges depuis 7 jours sur le blog, je souhaitais fournir ici quelques précisions et éclaircissements.

Merci pour tous vos retours

Tout d’abord, je souhaite remercier toutes celles et ceux qui ont compris et défendu notre démarche.

Vous avez été nombreux à souligner l’honnêteté de notre démarche. Pas tant celle de rendre un service gratuit payant, mais celle de partager les raisons de notre choix, de faire cela quelques semaines avant la mise en place effective, d’initier et d’animer un débat, de répondre avec la réactivité que vous nous connaissez.

Ensuite, il y a eu un certain nombre de critiques constructives. Avant toute chose, je tiens aussi à vous remercier pour celles-ci, car vous auriez très bien pu ne rien partager, ne pas prendre le temps de nous en faire part. Dans le monde actuel, pour une entreprise, l’indifférence est plus dangereuse que la critique, et vos commentaires nous ont prouvé qu’il y avait un réel attachement à WiSEED et ce que nous représentons.

Pour une entreprise, l’indifférence est plus dangereuse que la critique

Maintenant, il faut savoir avoir le courage du changement. Nous n’avons pas changé de stratégie, de vision ou de mode de fonctionnement. Nous avons simplement annoncé que l’investisseur – au cœur de notre projet d’entreprise – doit contribuer à la pérennité de la société via laquelle il investit dans l’économie réelle.

Nous aurons bientôt 10 ans, et pensons que chaque plateforme qui atteindra cet âge fera de même, ou l’aura fait bien avant.

Rémunérer un service d’investissement, de la souscription à la sortie

L’investisseur n’est pas une simple « conséquence » des projets sur la plateforme, il est au centre de ce que nous sommes, et de ce que nous voulons devenir. Demain, par exemple, nous irons démarcher des projets dans lesquels vous nous avez demandé de pouvoir investir (aujourd’hui, nous identifions les projets avant de les mettre en ligne, et espérons qu’ils vous plaisent).

L’investisseur n’est pas une simple « conséquence » des projets sur la plateforme, il est au centre

La caractéristique de WiSEED, en qualité de pionnier, est que nous sommes partis d’une feuille blanche il y a 10 ans, au moment de créer l’industrie dont nous sommes aujourd’hui leaders. A ce moment-là, il suffisait de proposer des projets de qualité aux investisseurs – vous – qui souscrivaient aisément car il s’agissait d’une nouveauté majeure que de démocratiser ce type de placement non coté. Nous devions construire une plateforme, faire émerger une réglementation, trouver des projets et des investisseurs.

Aujourd’hui, le contexte a changé, et la feuille n’est plus blanche. Nous vous proposons désormais une gamme de produits financiers qui – sous forme de projets ou de placements collectifs – permettent à chacun de se construire un portefeuille d’investissement dans l’économie réelle, sur une plateforme qui organise une transparence utile et productive. Ceci a un prix qu’il n’est pas raisonnable de faire payer uniquement aux porteurs de projets qui viennent lever des fonds sur WiSEED.

Comme l’a dit Stéphanie Savel, Présidente de WiSEED, en commentaire du billet de la semaine dernière : « [Nos] services qui correspondent parfaitement à la nature de notre métier : d’un côté, identifier et convaincre des entrepreneurs en recherche de financement […] ; de l’autre, instruire et sélectionner drastiquement des projets et en négocier les conditions de financement pour les proposer aux investisseurs […]. Jusqu’à aujourd’hui, les revenus de WiSEED proviennent à 95% des frais facturés aux entrepreneurs. […] Cette répartition, très déséquilibrée, ne traduit absolument pas la réalité de notre activité ni des ressources (principalement les équipes de WiSEED que nous rémunérons évidemment) affectées à l’une et à l’autre de ces activités.« 

 

Sans les collaborateurs de WiSEED, il n’y aurait pas de plateforme aussi fonctionnelle, de projets aussi divers financés, de valorisations et de taux négociés, de projets scrupuleusement audités, de ticket d’entrée à 100€, de possibilité de payer par chèque, de suivi de participation régulier sous forme de reportings trimestriels ou semestriels, autant de sorties positives, de contentieux réglés ou en cours de résolution… Peut-être même n’auriez-vous jamais entendu parler de WiSEED.

Sans les équipes de WiSEED, il n’y aurait pas la même plateforme, les mêmes projets aux valorisations et taux négociés, tant de dossiers scrupuleusement audités…

Un autre exemple : les outils de suivi des investissements ne sont pas parfaits mais ils ont été considérablement améliorés, et continueront à l’être. Ainsi, par exemple nous avons ajouté la possibilité d’extraire votre portefeuille ainsi que l’historique de transactions en format excel ; il s’agissait de demandes récurrentes de nombreux WiSEEDers.

Aussi, nous avons aussi créé l’Espace Fiscalité (avec les attestations de propriété, les attestations fiscales, les IFUs, les Demandes de Dispense de Prélèvement Forfaitaire Non Libératoire pré-remplies automatiquement…) qui permet à chacun de mieux gérer ses investissements via son Portefeuille.

Quant à ceux qui nous proposent leur aide pour gagner en productivité ou faire des économies, nous les remercions, mais nous sommes très bien accompagnés. Les 10 ans passés nous ont enseigné beaucoup de choses sur les besoins de ce nouveau métier.

Au-delà du fond, c’est la forme de l’annonce qui a déplu

Certains nous ont reproché de ne pas avoir demandé votre avis, alors même que nous disons vouloir mettre l’investisseur-client au cœur de stratégie. Il est vrai qu’à chaque fois que nous vous demandons votre avis, sur ce blog notamment (au sujet du portefeuille, de la file d’attente, des obligations gagées, des cryptomonnaies etc.), les retours sont nombreux et très constructifs, ce qui est à la fois agréable et utile.

Il est vrai qu’à chaque fois que nous vous demandons votre avis les retours sont nombreux et constructifs

Vous auriez pu nous suggérer des modes de facturation ou des montages, donner votre avis sur la hauteur des frais, proposer des modes de rémunération au succès… (ce que vous avez fait a posteriori). Nous vous remercions pour cette envie de participation et cette implication active. Notre choix de partager notre décision s’inscrivait dans notre envie d’échange.

Mais il est important de comprendre que l’annonce faite la semaine dernière était réfléchie, argumentée, maintes fois revue et discutée. Peut-être n’aurions pu donner suite à vos demandes, et cela aurait été encore pus frustrant pour tout le monde. Je préfère donc réagir, ici, à certaines demandes formulées au cours des derniers jours :

  • Augmenter la commission auprès des entrepreneurs : Non, ça n’est pas possible, et nous assumons cela. Nous vous expliquions déjà qu’il y a une pression concurrentielle en immobilier (Stéphane Desmaison sur ce blog, Stéphanie Savel dans Option Finance), et il en sera de même pour les PME sur lesquelles nous nous positionnons. Nous ignorons si/comment d’autres plateformes peuvent faire ce type de montage, mais chez WiSEED nous préférons afficher clairement qui paye, combien, et pourquoi ;
  • Un prélèvement des frais à la sortie, pas à l’entrée : Une idée logique, puisqu’il y a un alignement d’intérêts évident. Il est important que les plateformes soient rémunérées pour ce qu’elles font aujourd’hui, et maintenir la gratuité pendant au moins un an et demi (le temps que les premiers projets arrivent à échéance) ne nous semble pas justifié. Il semble que de nombreux investisseurs le comprennent bien ;
  • Une distinction entre les types d’investissements : De nombreux WiSEEDers nous demandent pourquoi nous appliquerons ces frais à tous les projets, indépendamment de l’historique, du risque ou de la fiscalité. Au-delà du service rendu, qui est le même pour tous les WiSEEDers, indépendamment de la composition de leurs portefeuilles, nous voulons encourager chacun à se constituer un portefeuille diversifié sans que les frais soient un critère de sélection ;
  • Un plafonnement des frais pour les gros investisseurs : Une suggestion qui nous a été faite de la part d’un petit nombre d’investisseurs particuliers qui investissent des montants réguliers et conséquents. Malheureusement, cela n’est pas prévu, notamment parce que cela reviendrait à les avantager vis-à-vis des investisseurs plus modestes et fidèles. Aussi, chacun décidera en son âme et conscience combien de frais lui paraissent acceptables. Les frais que nous proposons restent bas par rapport à des placements traditionnels.

Cela ne satisfait certainement pas les plus dubitatifs, mais nous espérons que cela en explique au moins l’essence et les raisons. Nous faisons le choix de vous l’annoncer clairement, en avance (rappel : les frais entrent en vigueur uniquement le 21 mai, et il n’est pas exclu que certains projets en soient encore exonérés après cette date), et de façon transparente.

Cela ne satisfait peut-être pas les plus dubitatifs, mais nous espérons que cela en explique au moins l’essence

Nous préférons cela à une introduction de frais en douce, sans vous en avoir parlé avant. Je souhaite néanmoins m’excuser auprès de tous ceux que notre communication a pu heurter ou choquer, nous n’avions pas l’intention d’éviter un débat, ni de sembler fermés aux suggestions. Nous ne nous attendions pas à des remerciements suite à l’annonce, mais nous n’avions pas anticipé que les WiSEEDers se sentent pris de court.

Une exigence de clarté et de performance de votre part

Dès lors que vous payerez pour un service qui, pour beaucoup d’entre vous, était jusque-là gratuit, il est normal d’avoir des exigences plus élevées. Nous acceptons cette exigence avec enthousiasme, car elle nous fera nous améliorer. Par exemple, nous nous devons de mettre en ligne des projets à rendement ou potentiel de rendement élevé, de manière à limiter l’impact des frais sur les rendements effectifs.

Il est normal que vos exigences vis-à-vis de WISEED augmentent ; nous acceptons cette exigence avec enthousiasme

Heureusement, comme le prouve le baromètre des taux du mois d’avril publié par Argent & Salaire (indépendamment de notre annonce), WiSEED est bien positionné à ce niveau-là. Nous souhaitons évidemment continuer à être en haut de ce classement, même avec des frais investisseurs. L’auteur de ce baromètre l’a bien compris, et un lecteur de son site également. La discussion sur l’excellent site crowdlending.fr nous a aussi beaucoup apporté.

Autre niveau d’exigence vivement exprimé : l’affichage des rendements nets de frais sur les pages des projets. De crainte de voir des projets s’afficher avec des taux qui ne correspondront pas à la réalité effective, vous nous demandez de la clarté. C’est normal. Voici ce à quoi ressemblera l’affichage sur les fiches projets (ci-dessous), et nous avons aussi acté – suite à vos retours – la prise en compte des frais dans les simulations de rendement.

 

Egalement : la lenteur du site lors des opérations attirant un grand nombre de personnes… cela a été un gros souci d’expérience client ces derniers mois, et nous tenons à nous excuser pour celle-ci. Sachez que nous y avons travaillé, que l’infrastructure du site WiSEED a été revue, et qu’il y a déjà eu plusieurs opérations sans aucun souci. Celle de demain devrait se dérouler sans ralentissements techniques.

Voilà certains points qui, je l’espère, permettront d’éclaircir nos intentions et notre stratégie. Je suis conscient que cela ne convaincra pas les personnes opposées à ces frais, mais je souhaitais vous montrer que nous prenons compte de vos avis, et que nous sommes conscients des exigences qui vont naître de ce changement.

Nous prenons en compte vos avis, et nous sommes conscients de vos exigences

Je laisse à nouveau les commentaires ouverts ci-dessous, comme nous l’avons toujours fait depuis le début de ce blog. Je prendrai le temps de répondre au mieux s’il y a des questionnements nouveaux. Merci pour votre bienveillance… et votre exigence.

Yannig Roth_smallYannig Roth

Directeur Marketing & Communication

WiSEED

47 réflexions sur “Merci pour nos échanges sur les frais investisseurs

  1. Fabien Raynaud dit :

    Merci Yannig de partager ainsi ce « retour d’expérience » et pour toutes les réponses fournies au cours de la semaine passée. Jamais un post n’avait déclenché autant de retours… ce qui en soit est une belle preuve de l’engagement des WiSEEDers.

    J’apprécie les futures fiches projets : c’est très clair !

    J'aime

  2. charleswiseeder dit :

    Bonjour Yannig,

    Merci pour cette synthèse et aperçus des nouvelles fiches.

    Cependant si j’ai bien compris ceux demandant d’afficher les taux net, je pense qu’ils parlaient plus du résultat de l’équation suivante :

    =((((((1+Taux_brut)^(durée_en_mois/12))-1)*(1-Taux_de_prelevements_fiscaux_et_sociaux))+1)/(1+taux_de_frais_de_souscriptions))^(12/durée_en_mois)-1

    Si je n’ai pas fait d’erreur, c’est l’équation qui permettrait d’avoir le TRI net d’impôt de l’investisseur dans une obligation. Sachant que le taux de prélèvements fiscaux et sociaux, seront à partir de 2019 identiques pour tous les français et pourrait aisément être une information à renseigner dans la fiche investisseurs pour les autres (société ou non-résidents français).

    Car oui, à partir du moment ou les modes de facturations divergent d’une plateforme à l’autre. Le TRI après impôt est beaucoup plus important que le taux brut pour réaliser des comparaisons.

    Cordialement,
    Charles

    PS : au passage pour les exemples donnés post 21 mai vous avez inversés les libellés actions et obligations

    J'aime

  3. Charles S dit :

    Perso que Wiseed nous fasse participer m’est égal, je l’ai déjà dit cf + haut.
    Il faut s’habituer à sortir des taux zero, de l’ère du tout gratuit, et du pays de Oui-oui. Dont acte.

    Mais Wiseed se met de facto vis à vis de nous dans une obligation – sinon de résultats – au moins de moyens bcp plus importante.

    Les reportings sont en effet à améliorer:
    – « netter » les rendements en Euros et en %tage des défauts: à date ce n’est pas fait
    – ajouter les rendements hors et avec avantages fiscaux pour l’equity
    – regrouper les opérations de lend par promoteur ou Sté, histoire de bien savoir combien on a chez qui
    – mettre des alertes quand on refait des opérations de lend avec le même promoteur ou groupe
    – re-quoter les promoteurs avec des opérations déjà dénouées
    – nous aider dans nos déclarations fiscales: perso je sais tjs pas quoi faire de ma perte Newind par ex

    Je rejoins également les WISEEDers sur les temps de réponse du site: mieux vaut nous éjecter d’une souscription en cours, et nous mettre sur une liste de rappel, que de nous faire poireauter 45 mn pour rien.

    Ca a du bon cette tarification: elle nous rend plus exigeant.

    Crowdialement,

    J'aime

    • YannigRoth dit :

      Merci pour ces idées et remarques. Un certain nombre de ces idées (ex : rendement d’un portefeuille net de frais ou de fiscalité) avant déjà été priorisées chez nous en interne. D’autres ne l’avaient pas encore été. Sachez que même chez nous, WiSEED, il s’agit d’un changement culturel que d’avoir cette tarification… ça n’est pas que nouveau pour nous. Je suis certain que nous serons meilleurs, et que cette qualité de service sera aussi perceptible.

      J'aime

  4. Hervé dit :

    De toutes manières ou l’Etat ne peut plus ou ne veut plus soutenir les entreprises. C’est donc bien à nous et selon nos moyens de soutenir start-up, TPE, PME et PMI. Par contre, Mr Le Maire a décidé de nous faciliter dans cette démarche (sur imposition, les PEA, les PEA-PME, les PEE).

    Aimé par 1 personne

    • YannigRoth dit :

      Oui Hervé, c’est à chacun de prendre ses responsabilités. Sur le PEA-PME, c’est une excellente idée, mais dans les faits c’est très lourd de traitement. Sans évoquer les coûts facturés par les banques. Donc pour un petit porteur, ça risque de faire encore plus mal que les frais dont on parle ici. Mais je ne souhaite pas m’avancer trop, car il est de notre responsabilité (WiSEED & les plateformes) de trouver des solutions pour faciliter les investissements par les particuliers et les professionnels.

      Aimé par 1 personne

    • ERIC dit :

      Ce n’est pas le rôle de l’Etat de soutenir financièrement les PME, qu’il fluidifie le fonctionnement, là c’est son rôle. J’ai une PME de 25 salariés et je n’ai jamais rien demandé à l”Etat pour gérer ma croissance, c’est le rôle des actionnaires !

      J'aime

  5. Gusmand dit :

    Bonjour Yannig,
    Merci pour ce retour et pour les réponses apportées sur l’ensemble des questionnements.
    Une petite question, sera-t-il possible d’insvestir dans l’entreprise WISEED si nous croyons en l’avenir de l’entreprise ?
    Je continuerai à investir sur les projets WISEED, car la transparence et la franchise font partie d’un pacte de confiance.
    Bon courage à l’équipe,

    J'aime

    • YannigRoth dit :

      Merci pour votre remarque. La communauté a été sollicitée à plusieurs reprises par le passé (voir https://www.wiseed.com/fr/projets-finances) pour entrer au capital de WiSEED ; celui-ci est détenu à hauteur de 48% par des WiSEEDers. Il n’est pas prévu d’augmenter cette part pour le moment, mais cela ne relève pas de ma fonction. Si une nouvelle levée de fonds publique se mettait en place, vous serez tenus au courant comme pour les autres projets. Merci pour votre intérêt, Yannig

      J'aime

  6. jerome7573 dit :

    > la prise en compte des frais dans les simulations de rendement.
    Sauf erreur de ma part, et du moins pour les obligations, le taux net de frais (le seul taux intéressant pour le prêteur, pour savoir la rentabilité espérée) n’est pas indiqué (on doit faire le calcul lui-même)
    Vous parlez de simulation, mais je ne vois pas de simulation dans les mockups, juste des lignes de frais. Y aura-t-il un autre endroit où il faudra qu’on aille pour avoir le taux net de frais?
    > Heureusement, comme le prouve le baromètre des taux du mois d’avril publié par Argent & Salaire (indépendamment de notre annonce), WiSEED est bien positionné à ce niveau-là.
    Votre méthode a l’énorme avantage d’afficher un taux plus « sympathique » que la réalité dans les comparateurs (dans votre exemple, « 8% » affiché pour ~7,4% réels une fois les frais de gestion pris en compte).
    Bon, vos concurrent jouaient déjà dessus (ils affichaient un taux non capitalisé, limite en terme d’affichage), mais fallait-il rentrer dans leur jeu? Il semble que oui.
    ***
    a
    Vous avez parlé parlé de transparence, mais vos exemples montrent que les craintes remontées (manque de transparence, en cachant le taux net de frais) semblent fondées… Puisque les mockups qui vous avez validés montrent que le taux net de frais disparaît de l’affichage principal, pour être remplacé par une suite de lignes cachant le résultat pratique.

    J'aime

    • YannigRoth dit :

      Bonsoir Jérôme. Il ne s’agit dans les mockups que des lignes dans la carte à droite de chaque page projet. Le simulateur de rendement est en haut, avec le slider simulant le montant réel des intérêts perçus (aujourd’hui hors impôts). Quant à la manière dont Patrick de Argent & Salaire réalisé ses calculs de rendement, je vous laisse lui demander directement si cela vous intéresse (il prendra certainement en compte les frais dans ses investissements s’il investissant sur WiSEED).

      J'aime

      • jerome7573 dit :

        > avec le slider simulant le montant réel des intérêts perçus
        Aujourd’hui, le slider affiche « correspondant à 8% annuel sur 18 mois ».
        Confirmez vous que dans votre exemple, il affichera « correspondant à 7.4% annuel sur 18 mois »?
        C’est écrit en plus petit que le gros « 8% », mais si c’est bien affiché « 7.4% » (où le chiffre exact si mes calculs sur le net de frais est un peu loupé) même en plus petit sur la page principale du projet, c’est déjà pas mal (reste quand même la galère que les frais d’entrée ne sont pas déductible de l’IR, donc le calcul net d’IR a un petit coup non visible, mais la c’est plus compliqué)
        Le doute ici est que vous n’affichez nul part dans vos exemples ce « 7.4% », le taux net de frais, du coup on n’a aucun signe pratique de votre part que vous avez bien pris en compte le soucis.
        Le mockup du slider serait le bienvenue, pour rassurer sur votre volonté de transparence.
        > Quant à la manière dont Patrick de Argent & Salaire réalisé ses calculs de rendement,
        Il faudra que je lui demande, par curiosité, mais je ne doute pas qu’il lit ici aussi. et aussi si il prend bien en compte que vos concurrents embellissent le taux en « oubliant » de rémunérer les intérêts capitalisés (un 24% sur 36 mois en in fine étant traduit bizarrement en 8%/an alors qu’il est de 7.4% en réalité, et j’apprécie que Wiseed affiche le résultat sans triche. Ha les batailles d’affichage…), pour que la comparaison soit honnête.

        J'aime

        • YannigRoth dit :

          Jérôme, c’est exactement ça l’objectif. C’est ce que nous allons vous afficher. Le plan de charge de nos développeurs est plein à craquer donc j’espère fort qu’ils auront le temps de mettre en place ceci pour le 21 mai ; mais si ça n’est pas le cas ça sera très haut dans la liste des priorités. Nous souhaitons pouvoir afficher le taux réel (hors impôt, qui dépend de la situation de chacun)

          Aimé par 1 personne

        • Charles S dit :

          Jérôme,

          pour répondre à votre question reçue sur le blog-messagerie, perso j’utilise un logiciel de finances personnelles, vieux de la vieille “Money” qui n’est + maintenu par Microsoft, mais il y en a bcp d’autres. Faites qq recherches sur le net, comparez, prenez un shareware, et vous trouverez certainement chaussure à votre pied.

          Ainsi vous pourrez mesurer in vivo le rendement réel actualisé de vos placements. Après sachez aussi que le résultat dépend de la façon de calculer dudit logiciel, mais aussi de comment vous rentrez vos données.
          Je m’explique: en finance, ce qui est très important, c’est la date, car 1€ aujourd’hui vaut + qu’1 € demain, en raison de l’érosion monétaire de l’inflation. On l’a oubliée mais elle est bien là, et a tendance à remonter, ces temps.

          ex concret quand je vous dis que je compte l’avantage fiscal:
          j’investis 100€ sur une Wicap en 2018 sur Wiseed. Compte tenu des frais de gestion, et du nouveau tarif, ce seront ~ 94€ réellement investis dans la Wicap et donc 25% x 94 = 23.50€ de réduction d’iR, oui, mais … en 2019 (perso je les mets le 30/06/19), alors que je décaisse mon investissement Wicap en mai juin 2018 par exemple.
          => le logiciel de finance en tient compte dans son calcul de rendement actuariel, idem pour le moment de la fiscalité et des PS (flat tax de 30%)

          autre ex: j’ai débouclé en octobre 2017 un FiP corse investi en 2009: 500€ investis.A l’époque tout le monde se foutait de moi: ça marchera jamais, tu es fou ! Résultat: en 2017, je récupère 530€. bon 30€ de gagnés en 8 ans, pas de quoi claironner. Là encore on me moque.
          Sauf que, en réintégrant l’avantage fiscal de 250€ dans le rendement (la réduction d’iR était de 50% à l’époque ce qui ne m’a jamais échappé), et ce, dès 2010, le rendement annuel “net-net” après prélèvements sociaux (pas d’iR sur la plus-value des FiPs/FCPis), ressort avec Money à … 8,60% / an.

          Et là c’est moi qui ai bien rigolé face aux incrédules et supporters du livret A.

          Crowdialement,

          Aimé par 1 personne

  7. Nicolas dit :

    Bonjour
    Je tiens à vous remercier de toutes les précisions apportées. Pour investir depuis quelques années, je reconnais à Wiseed un vrai professionnalisme et une réactivité appréciable de l’équipe quand on sollicite un renseignement. J’espère que cette contribution permettra au modèle de perdurer et se développer face à la concurrence. Il faut reconnaître à Wiseed une volonté de transparence et d’échanges.
    Cordialement,

    J'aime

  8. rafinou dit :

    bonjour,
    il faut à tout prix s’arranger pour que ça vienne en déduction des intérêts pour qu’on ne soit pas taxé à 30% sur ces 0.9% qu’on ne perçoit pas!
    faites cela SVP que ça ne nous coûte pas 0.9% +0.3€ de taxes = 1.2% !!
    en plus c’est vrai que du coup on n’aligne nos intérêts quand c’est une perte partielle ou totale, accessoirement…

    J'aime

  9. PASCALT dit :

    Bonjour
    D’après vos deux fiches pour les obligations et concrètement pour un investissement en obligation
    de 1 000 euros, on touche 240 euros sans frais et 237.84 avec frais.Je me trompe ou c’est bien cela.
    Merci pour votre réponse

    J'aime

    • charleswiseeder dit :

      Bonjour Pascalt ,

      Pour l’exemple en obligations et 1000€ cela fait aujourd’hui 259.71€ avant PFL , 181.80€ apres PFL

      Apres le 21 mai, 250.71 avant PFL, 172.80 apres PFL.

      Votre erreur vient du fait que les intérêts sont capitalisés (il y a des intérêts sur les intérêts). Sans capitalisation ce serait 231€ ( les frais seront de 9€ pour 1000€ investis).
      Cordialement,
      Charles

      J'aime

  10. Michel C. dit :

    C’est tout à fait normal de payer pour un service. Pas de problème là-dessus.
    J’ai cependant une question.
    Ces frais couvrent d’une part les frais préalables à la levée de fonds (sélection de projets, etc…) et d’autre part les services ultérieurs (entre autre, l’assistance pour relancer les emprunteurs indélicats et de temps en temps, des actions en justice). Y a-t-il quelque part un document ou charte reprenant les engagements de WISEED en ce qui concerne ce support aux investisseurs en cas de problèmes de remboursement avec les emprunteurs.
    Merci

    J'aime

    • YannigRoth dit :

      Bonjour, il n’y en a pas aujourd’hui. Il y a les documents qui nous lient et vous informent lors des souscriptions (ex : bons de souscription, DIRS, pactes d’actionnaires etc.) mais pas une « charte » qui reprenne aujourd’hui nos engagements. Nous allons réfléchir à cela, c’est une bonne idée.

      J'aime

  11. scafidi dit :

    moi, personnellement je suis prêt a payer pour du service , ce n’est pas un problème tant que cela reste raisonnable.
    par contre , le service que j’attend vraiment, et qui existe déjà sur certain autre site concurrent, c’est l’assurance préteur.
    depuis mon expérience avec terlat dans l’immobilier ou j’ai perdu 100% de l’investissement , j’ai revu ma politique d’investissement et ma gestion du risque et, cela me freine beaucoup dans les montants investi.
    si il y avait la possibilité de souscrire une assurance préteur je me sentirais plus libre d’investir même en échange d’un pourcentage de mes gains.

    il ne vous reste plus q’a trouver l’assureur partenaire et je serais un investisseur heureux.

    J'aime

    • YannigRoth dit :

      Merci pour votre commentaire. Sachez qu’on a déjà essayé ceci par le passé avec une plateforme amie, mais les conditions étaient tellement drastiques (avoir un minimum de X projets, une diversité de promoteurs etc.) que, dans la pratique, presque personne n’aurait été éligible. Je ne dis pas que c’est impossible de le faire – si d’autres le font c’est qu’il y a des solutions à trouver – mais il faut trouver le bon moment avec le bon mécanisme, au bon prix. En tout cas nous prenons note de cette demande, que vous n’êtes pas le seul à formuler. Nous lancerons cet été un questionnaire dans lequel nous vous ferons vous prononcer quant à un certain nombre de services que nous avons prévu.

      J'aime

  12. gregory dit :

    bon apres cette nouvelle qui est tombé, j’ai soufflé un peu et j’ai remis mon activité sur wiseed sur lable, et je me suis dis

    « quand tu achetes une actions en bourse, tu as des frais pour boursorama

    donc je suis d’accordpour continuer, surtout que ca m’a permis de connaitre des activités et des gens tres interessant

    J'aime

  13. Jérôme dit :

    Bonjour,
    Une manière pédagogique et transparente est de publier un compte de résultats avec les dépenses et les recettes avec le détail et notamment pour les dépenses de Wiseed avec les différents types de frais et les différents salaires (sans caractère nominatif) pour que l’on travaille sous une forme de dépenses contrôlées.
    Merci d’avance

    J'aime

  14. gregory dit :

    bonjour,

    vous dites « participation régulier sous forme de reportings », là il y a beaucoup a faire, car des fois avec certaines des start-up ou j’ai investi, j’ai l’impression d’avoir servi de pigeon

    je m’explique, actuellement j’ai environ 1100€ environ soit 100€ par projets (sauf une ou j’ai mis 200€), certaines sociétés doivent se dire « oh les investisseurs ils ont mis de l’argent c’est tout donc au diable ce qu’ils pensent », et là je dis NON

    j’ai peut-etre investi dans des start-up et pour moi le minimum qui peut-etre fait, c’est de nous mettre au courant regulièrement, hors certaines de ces start up, encaisse de l’argent, et leur reporting est inexistant, alors que pour d’autres « qui nous respectent » nous mettent au parfum regulièrement

    je trouve cela scandaleux

    si je n’etais pas investisseur, je pourrais aller tout les 3 jours voir un film au cinema, hors je trouve qu’il est plus utile (pou

    donc d’accord, et apres mure reflexion, je suis ok pour payer des frais en plus, mais j’aimerai que l’on soit mis au courant regulièrement, ci-dessous je vais vous donner les reporting, car de tete je m’en souviens plus

    J'aime

    • YannigRoth dit :

      Bonjour Gregory. C’est scandaleux, nous sommes d’accord avec vous. Mais nous nous améliorons, avec 75% de reportings transmis en 2017 pour les startups (100% en immobilier), soit le double de l’année précédents. L’arrive de notre responsable juridique, Alexis, y est pour beaucoup. Il a notamment travaillé sur la mise en place de pénalités en cas de retard, et ça fait pas mal « bouger » ceux qui ne jugeaient pas nécessaire de fournir des reportings. D’autres ne le font pas de manière assumée, comme MyFeelBack, qui a ses propres raisons (voir https://www.wiseed.com/fr/projet/499794-myfeelback/news). Evidemment nous avons pour objectif d’atteindre 100% sur tous les projets… Nous pourrons alors contempler ensemble le chemin parcouru, et vous pourrez comparer l’expérience WiSEED à celle des concurrents. Nous pensons qu’à moyen & long terme vous serez convaincus.

      J'aime

  15. gregory dit :

    poetis -> reporting trimestriel quasiment depuis le debut
    naoden -> reporting trimestriel quasiment depuis le debut
    gulplug -> reporting trimestriel quasiment depuis le debut
    ecrin2-> reporting trimestriel quasiment depuis le debut
    alma -> reporting trimestriel quasiment depuis le debut
    one check 2 -> rien depuis q4 2016 (investi depuis 2016)

    forest finance -> reporting en q2 et q3 2016 puis rien jusqu’a q4 2017 assemblée dans pas longtemps mais si c’est pour faire pareil que leko quel est l’interet??

    leko -> reporting en q1 q3 q4 2016 puis rien jusqu’a q3 2017 puis rien (ils organisent une assemblée dans peu de temps, ma réaction c’est « pour parler de quoi?? » non parce que si c’est pour compter les mouches ca m’interesse pas

    ethiquable -> reporting en q3 2016 et q3 2017

    donc sur 9 invest seuls 3 ne font pas ce qui me parait primordial, faire des reporting regulier

    J'aime

  16. gregory dit :

    je suis désolé d’avoir ouvert ma bouche….donc j’attend de votre part et surtout votre responsable juridique, qu’on y fasse le ménage, car là ce n’est plus tenable

    en 2018 j’ai investi 100€ environ et j’investirai pas plus et cela tant que le chose ne rentreront pas dans l’ordre (a savoir des reporting trimestriel regulier)

    J'aime

  17. gregory dit :

    comme on est en plein dedans (les impots en france), pourquoi ne pas avoir indiqué au fisc, les investissements fait dans les start up??

    hier j’ai été a la tréso, j’avais l’impression de venir d’une autre planete, ils comprenaient rien, et pour finir ils m’ont tout simplement donné les liasses fiscales non nominatives, et m’ont fait comprendre, qu’il fallait que je me debrouille tout seul

    J'aime

  18. José LINDE dit :

    Bonjour,
    il faut comparer ce qui est comparable… lorsque vous affichez le baromètre des taux de « argent et salaires « , il s’agit en fait des plateformes que Patrick Setzekorn utilise: ce sont toutes des plateformes de prêt aux PME sauf Wiseed… pour que la comparaison soit juste, il faudrait comparer les taux de Wiseed à ceux d’autres plateformes d’immobilier, telles Anaxago, Homunity, Lymo, Fundimmo, …
    Je ne suis pas pour faire payer des frais aux investisseurs, car jusqu’ici ce n’était pas nécessaire… je vous rapelle les propos de Souleymane Galadima à la question: Comment se rémunère Wiseed Immobilier sur ces opérations ?
    « Uniquement via une commission sur les fonds propres apportés au promoteur, à hauteur de 8 à 10%. En revanche, nous ne facturons aucun frais d’entrée, de gestion ou de sortie à nos investisseurs. Ce modèle économique transparent relève des valeurs de la finance participative auxquelles nous sommes particulièrement attachés. Notre seul juge de paix, c’est le rendement que l’on offre. Un rendement d’ailleurs identique quel que soit l’investisseur et le montant investi. Hors de question, pour nous, d’aller vers une logique de fonds d’investissement plus ou moins réservé ou rémunérateur suivant le type d’investisseur, avec des frais, etc. Selon nous, la finance participative se doit de garder cet ADN. »
    Dommage qu’il soit parti… les choses ont bien changé depuis son départ ….
    par contre si c’est vraiment nécessaire !!! pourquoi mettre des frais aussi élevés !!! lorsque j’investi en bourse avec mes opérateurs en ligne, celà me revient pour le même montant à 0,39% et non 0.9% !!! pourquoi passer de 0% à 0.9% ??? Rappelez-vous ce sont les investisseurs qui prennent le plus de risques !!!
    j’espère qu’un compromis sera trouvé …

    J'aime

    • YannigRoth dit :

      Bonjour José. L’introduction des frais n’a rien à voir avec le départ de Souleymane (pour un fond d’investissement), dont les propos datent de 2015 et s’appliquaient au contexte de l’époque. Je ne pense pas qu’il soit bienvenu de faire ce parallèle. Par ailleurs, 0,9% est un taux de frais bas, en réalité, comme le soulignent plusieurs WiSEEDers en commentaire du billet de la semaine dernière. Vous ne souscrivez pas dans la même chose en bourse que sur WiSEED, vous ne bénéficiez pas du même support, ni du même suivi. Loin de moi la volonté de dénigrer la bourse, qui est un placement complémentaire et qui a des caractéristiques propres, mais il faut savoir distinguer les choses. Quant au risque, vous avez raison de souligner que les investisseurs le portent déjà. Mais il s’agit d’une caractéristique de l’offre, du placement, qui est récompensée par un rendement à moyen et long terme (vous avez raison : « Notre seul juge de paix, c’est le rendement que l’on offre »). Payer un prix pour avoir accès à cette offre est autre-chose.

      J'aime

  19. Kamé Sennin dit :

    Bonjour,

    vous indiquez, au paragraphe « Un prélèvement des frais à la sortie, pas à l’entrée »:
    « maintenir la gratuité pendant au moins un an et demi (le temps que les premiers projets arrivent à échéance) ne nous semble pas justifié. »

    Je pensais que la situation financière de de Wiseed était bonne?

    Doit-on penser que vous êtes en réalité dans une situation précaire?
    Le fait que le billet insiste lourdement sur les « équipes wiseed » a également attisée cette crainte.

    Si tel est le cas, je préfèrerais le savoir tout de suite plutôt que de le découvrir dans les mois qui viennent? Pourquoi avoir tant besoin de fonds de manière si immédiate?

    Cordialement

    J'aime

    • YannigRoth dit :

      Bonjour Monsieur. la situation financière de WiSEED est bonne, et les actionnaires de WiSEED (dont de nombreux WiSEEDers) partagent une vision qui nous permettent d’avancer sereins. En termes d’investissement, chaque montage est pensé de manière à ce que – si WiSEED devait s’arrêter demain – une continuité soit assurée sur les projets. Par exemple, les holdings continueront à fonctionner sans que WiSEED en assure la présidence ou a gestion. Les emprunts obligataires sont contractuellement préparés à une disparition de WiSEED (un « plan de gestion extinctive » a été présenté au – et validé par le – régulateur, qui demande cela à chaque acteur financier régulé). N’hésitez pas à appeler notre équipe si vous souhaitez avoir des explications plus précises : https://www.wiseed.com/fr/contact

      J'aime

  20. Jerome dit :

    Bonjour,
    Cette démarche me laisse perplexe.
    Le plus important pour moi est d’avoir de la transparence/lisibilité. Dans les frais que prend un partenaire avec qui je choisis de travailler, et dans ses objectifs/intérêts.
    Je comprends que Wiseed choisi maintenant de se rémunérer à la fois auprès des investisseurs, en plus de la rémunération déjà existante auprès des promoteurs. Cette répartition n’aide pas à la lisibilité.
    Je ne suis pas d’accord sur cette pseudo-gratuité ; Wiseed se rémunérait déjà sur les promoteurs, et ces frais, finalement, venaient impacter la profitabilité de mon investissement.

    Ceci étant dit, comme d’autres l’ont dit précédemment, libre à nous de mettre Wiseed en concurrence avec d’autres plateformes.
    Jérôme

    J'aime

  21. PASCALT dit :

    En terme de mise à jour il y a encore de gros progrès à faire.
    Dernier exemple la valorisation de Save Innovation n’a pas été effectuée alors que, sauf erreur de ma part, la valorisation de la prochaine augmentation de capital (celle qui est encours) est supérieure à la dernière.
    *

    J'aime

  22. Tournadre dit :

    Bonjour,
    finalement vous avez retenu quoi des suggestions des investisseurs ?
    car en vous lisant vous avez rejeté toutes les propositions (frais à la sortie, plafonnement des frais pour les gros investisseurs,….)
    Cordialement

    J'aime

    • YannigRoth dit :

      Bonjour, nous avons pris note de tous les avis et souhaitions expliquer nos choix. Il est vrai que, parmi les très nombreuses idées qui nous ont été soumises, aucune ne sera mise en place ce lundi.

      J'aime

  23. rafinou dit :

    au moins tout ça a le mérite de la transparence.
    pas comparable mais c’est vrai que Bolden prenaient 1% de frais et les autres non. Ils ont fait le chemin inverse : 0% de frais pour les investisseurs et du coup personnellement je suis revenu et j’y investi à nouveau alors que ce sont les frais qui m’avaient arrêté de faire appel à eux…

    J'aime

  24. roger dit :

    pour Wiseed je n’oublierai jamais que j’ai investi dans un projet Terlat …et Wiseed sentant le vent tourner a annulé la collecte et m’a rendu mon argent !
    alors que la société a fait faillite 2 ans après je n’ai rien perdu grâce a Wiseed qui avait déjà reçus mon argent… donc d’accord on peut contribuer mais je trouve que ce n’était pas nécessaire car les emprunteurs paient pas mal et je pense que Wiseed a quand même fait un peu d’économie d’échelle avec les volumes traités… mais je vois aussi que des Lendix / We share Bonds cassent un peu le marché immo en proposant des taux trop bas avec du risque

    J'aime

  25. MARTIN Jean-Chrisopthe dit :

    Bonjour,

    ce qui serait sympa, ce serait de nous donner les formules pour calculer les gains et rendements suivants:
    Montant remboursé sur la durée d’investissement
    Gain brut de fiscalité sur la durée d’investissement
    Imposition / fiscalité sur investissement
    Gain net d’imposition sur la durée d’investissement
    Rendement brut sur la durée d’investissement
    Rendement net de frais sur la durée d’investissement
    Rendement net d’imposition et de frais sur la durée d’investissement
    Rendement annuel net de frais sur la durée d’investissement
    Rendement annuel net d’imposition et de frais

    En fonction de:
    Investissement
    Taux brut
    Durée d’investissement
    Frais
    Flat tax

    J’ai fait une petite “moulinette” Excel, que je peux vous envoyer (et en échange, vous me confirmez que mes formules de calcul sont correctes 🙂

    Merci,

    Cordialement,

    Jean-Christophe MARTIN

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s