Entrepreneurs : La communication est essentielle avant, pendant et après vos campagnes de crowdfunding

Vous êtes entrepreneur et avez été sélectionné par l’équipe de WiSEED pour lever des fonds ? Vous êtes investisseur et curieux de savoir quel est l’impact de la communication sur le succès des collectes ? Le financement participatif étant une aventure dans laquelle un entrepreneur cherche à faire adhérer des investisseurs à son projet, nous vous montrons ici pourquoi des actions conjointes de communication sont prépondérantes dans la réussite des levées de fonds.

Le prérequis : avoir un projet cohérent et savoir transmettre sa passion

Lorsque nous rencontrons un entrepreneur, nous lui disons qu’une campagne de financement participatif demande une capacité à…

  1. Transmettre de l’enthousiasme ;
  2. Travailler sa notoriété ;
  3. Rassembler une communauté ;
  4. Tenir ses engagements ;
  5. Communiquer, communiquer et encore communiquer !

Ces prérequis nécessitent une implication quotidienne de la part des dirigeants, qui doivent faire preuve de réactivité auprès des internautes. Nous leur disons : « Vous êtes le meilleur ambassadeur de votre entreprise ! Vous devez démontrer votre implication et faire preuve de réactivité auprès des internautes qui vous jugeront uniquement sur votre activité online. Sachez que le meilleur vecteur de communication, c’est vous ! »

 

Le travail de communication démarre dès le vote

Des actions devront être menées dès la phase d’e-vote qui nous permet de mesurer la capacité d’investissement de nos communautés respectives. Nous communiquerons conjointement (vous et l’équipe WiSEED), dans le but de promouvoir de façon optimale votre entreprise. À cette étape, le but est de juger de la capacité d’investissement de nos communautés qui se positionnera sur la pertinence et la cohérence de votre projet.

Nous communiquerons conjointement dans le but de promouvoir de façon optimale votre entreprise

Les objectifs de la phase de vote sur 4 semaines sont simples : mobiliser au moins 100 votants ; obtenir au moins 100 000 € d’intentions d’investissements (ce qui permet d’envisager une collecte à hauteur de 250k€) ou 50% de votre objectif sur WiSEED ; dont 25% provenant d’investisseurs qualifiés ayant déjà investi sur la plateforme.

communication equity crowdfunding

L’origine des souscripteurs et leur mobilisation. C’est simple : mobilisez un maximum de personnes autour de votre projet, quelle que soit l’étape !

Comment faire pour mobiliser la communauté d’investisseurs et faire grimper les intentions ? Trois cibles principales de communication sont distinguées : votre réseau professionnel et personnel, les WiSEEDers, les personnes « inconnues » (ceux qui auront vent de la levée de fonds dans la presse, par exemple). A travers votre actualité, et nos actions ciblées, nous toucherons l’ensemble de ces communautés via 3 vecteurs de communication : les news sur la plateforme, les réseaux sociaux, et les newsletters (en deuxième partie de collecte, du phoning pourra aussi être réalisé).

Regardons un exemple, ci-dessous, avec la dynamique de la phase de vote de Gulplug, qui avait récolté 139 000 € d’intentions d’investissement, dont 101 000 € auprès d’investisseurs qualifiés, puis avait levé 350 000 € pendant la collecte sur WiSEED.

Au début de la phase de vote, WiSEED a envoyé une newsletter à l’ensemble de sa communauté (en rouge ci-dessous, « NL » à gauche) et communiqué sur ses réseaux sociaux (exemple). La startup, elle, a mis régulièrement en ligne des actualités sur sa page WiSEED (exemple, en jaune ci-dessous, « News ») et envoyé ses propres newsletters à son réseau (en vert ci-dessous, « NL GP »).

vote wiseed

Sur les projets plébiscités par la communauté, en général 90% de l’objectif de vote est atteint pendant les 15 premiers jours, comme le montre cette visualisation de la phase de vote de la startup Gulplug

En moyenne, sur WiSEED, 43% des entreprises en vote passent cette étape avec succès, permettant de passer à l’étape suivante de due diligence (sous réserve de retour positif de l’équipe WiSEED sur la campagne d’e-vote).

En phase de collecte : mobiliser le plus largement possible

Sur WiSEED, les objectifs de collecte sont atteints à plus de 95% ! Au-delà de la qualité du dossier et du projet d’entreprise, cela tient en grande partie à la communication qu’assure votre entreprise lors de la levée. Nous aurons besoin de vos apports (actualités, recrutement,  prix…) afin de pouvoir construire nos communications sur votre projet.

Les objectifs de collecte sont atteints à plus de 95% ; cela tient en grande partie à la communication lors de la levée

Toujours sur le cas de Guplug : l’entreprise a régulièrement mis en ligne des actualités sur sa page WiSEED (« News » en jaune ci-dessous), et a continué à envoyer ses propres newsletters (« NL GP », en vert ci-dessous). WiSEED a envoyé des newsletters ciblées à une partie de la communauté ou non (« NL » en rouge ci-dessous), et a communiqué sur les réseaux sociaux. La société a fait le choix d’embaucher en temps partagé un responsable de la communication, uniquement pour la collecte.

collecte gulplug wiseed

Des pics de souscriptions rythmés par les news lors de la collecte Gulplug, notamment sur l’afterwork organisé conjointement avec WiSEED

Un autre bon exemple est celui de Pragma Industries. La phase d’audit a été longue sur ce dossier, le temps de récupérer l’ensemble des documents et de se mettre d’accord sur les conditions d’intervention… mais le projet a récolté 2,5 fois le montant recherché (plus de 800 000 € au final) en 40 jours, et ce sans qu’aucune ressource externe en termes de communication ne soit mobilisée.

Le dirigeant Pierre Forté, a ainsi mis en place une newsletter spécifique à son réseau à propos de la campagne sur WiSEED, et ces emails ont été très efficaces ! Il a également innové en publiant de courtes vidéos à chaque étape clef de la collecte.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Quid de l’impact du live ? Parlons plutôt du rythme de collecte !

L’impact des lives est plus diffus. On ne constate pas de pic immédiatement après, mais plutôt suite à la mise en ligne de la vidéo et la mise en avant du projet autour de cet événement. Par exemple pour Gulplug le live a eu lieu le 27 juin, et on constate un pic le 5 juillet lorsque nous avons mis en ligne le replay (lié également à la news de la société qui faisait un point sur la levée de fonds le 4 juillet). L’intérêt du live est plutôt sur le long terme en mettant à disposition un contenu différent pour les WiSEEDers.

Si je reprends l’autre exemple de collecte ici qui est Pragma Industries, la collecte a été tellement rapide et les montants souscrits journaliers élevés que la croissance des souscriptions est constante, on ne constate pas de pic lié au live qui a eu lieu le 28 novembre. On ne constate d’ailleurs aucun pic lié spécifiquement aux news, mais par contre on voit très bien l’accélération typique de fin de collecte lors de la mise en place du compte à rebours. Ce pic est présent sur chacune de nos collecte, d’où l’intérêt de prévoir une fin ! Le rythme de la collecte est donc très important et nous travaillons avec les dirigeants autant au lancement de la collecte qu’à sa clôture !

colectepragama

Pragma Industrie a publié au total 22 news pendant la phase de collecte !

Et la communication après ? Entretenir le lien avec les actionnaires !

Pragma Industries, justement, est un excellent exemple de communication post-projet. La société publie très régulièrement des actualités sur sa présence à des salons ou ses développements commerciaux. Un autre exemple est Save Innovations, concepteur de pico-turbines de production électrique, qui publie de nombreuses actualités sur sa page et qui échange avec ses actionnaires à travers des news réservées aux actionnaires de la WiCAP.

Save Innovation WISEED

Exemple de « News » post-collecte sur la page WiSEED de Save Innovations

Entretenir la relation en communiquant avec ses actionnaires, de manière publique (comme Pragma) ou confidentielle (comme Save) est un excellent moyen de fédérer un réseau d’ambassadeurs autour de son projet pour son développement mais aussi pour le futur de l’entreprise (nouvelle augmentation de capital, lancement de nouveau produit…). C’est aussi pour cela que nous mettons progressivement en place une délégation des Présidences des holdings d’investissements (WiCAPs) afin d’augmenter la proximité entre actionnaire et entreprise.

Entretenir la relation avec ses actionnaires, de manière publique ou confidentielle, est un excellent moyen de fédérer des ambassadeurs autour de son projet

Les entrepreneurs nous choisissent aussi pour cela, car il s’agit d’un positionnement rare sur le marché du crowdfunding. Souhaitez-vous nous rejoindre ?

DÉPOSEZ VOTRE DOSSIER POUR LEVER DES FONDS !

Louise_4_NBLouise Chopinet

Responsable Développement & Filière Santé

WiSEED

 

Edit –

Suite aux commentaires voici un extrait du tableau de bord de vote ou l’on peut voir que nous distinguons les votant « qualifiés » et aussi le nombre de votants ayant réalisé des intentions d’investissement :

résulattvote

Les seuils à atteindre lors du vote sont issus d’une analyse complète de l’appréciation du projet

9 réflexions sur “Entrepreneurs : La communication est essentielle avant, pendant et après vos campagnes de crowdfunding

  1. Thirion pascal dit :

    Bonjour
    Article très intéressant. Je suis tout à fait d’accord avec vos conclusions.
    Simplement une demande au sujet de la nomination des présidents de Wicap.
    Pour pouvoir voter en toute connaissance de cause il serait important de connaître l’expérience professionnelle des candidats à la présidence.
    Dans les documents pour la nomination à l’assemblée générale du président il conviendrait donc que vous ajoutiez un CV du candidat.

    J'aime

    • louisewiseed dit :

      Bonjour Pascal,
      Merci de votre commentaire.
      En effet, je viens d’en discuter avec les équipes et c’est un élément que nous allons rajouter dans les documents envoyés pour les AG de changement de présidence.
      Bien à vous,
      Louise

      J'aime

    • louisewiseed dit :

      Bonjour Dominique,
      L’impact des lives est plus diffus. On ne constate pas de pic immédiatement après, mais plutôt suite à la mise en ligne de la vidéo et la mise en avant du projet autour de cet évènement. Par exemple pour Gulplug il a eu lieu le 27/06, et on constate un gros pic le 5 juillet lorsque nous avons mis en ligne le replay (lié également à la news de la société qui faisait un point sur la levée de fonds le 4 juillet). L’intérêt du live est plutôt sur le long terme en mettant à disposition un contenu différent pour les WiSEEDers.
      Si je reprends l’autre exemple de collecte ici qui est Pragma, la collecte a été tellement rapide et les montants souscrits journaliers élevés que la croissance des souscriptions est constante, on ne constate pas de pic lié au live qui a eu lieu le 28 novembre. On ne constate d’ailleurs aucun pic liés aux news, mais par contre on voit très bien l’accélération typique de fin de collecte lors de la mise en place du compte à rebours.
      Je tâche d’insérer le graphe de la collecte de Pragma en edit dans l’article.
      Bien à vous,

      J'aime

  2. Fabien Raynaud dit :

    Dans la phase de vote, pour la mobilisation des 100 votants, comptez-vous 100 voix « positives » ? Si vous comptez tous les votes, cela inclut aussi les « Je n’y crois pas », qui ne sont pas représentatifs de 100 convaincus.
    Pendant la phase de collecte, les lives sont vraiment cruciaux pour sa décision d’investissement. Cette rencontre même virtuelle avec l’entrepreneur permet de mieux se faire une idée du projet actuel et futur.
    Là où la communication peut être meilleure, c’est sur l’après-collecte. Parfois, certains entrepreneurs ne jouent pas le jeu (mais d’autres le font très bien). Comme vous le dites, ils ont tout à gagner à continuer à communiquer pour fédérer une communauté d’ambassadeurs.
    Merci en tout cas pour le partage de l’historique de toutes ces statistiques ; c’est très instructif.

    J'aime

  3. louisewiseed dit :

    Bonjour Fabien,

    L’objectif des 100 votants, c’est de pouvoir garantir que les intentions d’investissement proviennent d’un échantillon représentatif de l’esprit « crowd » et pas de seulement quelques afficionados qui mettraient des gros tickets.
    Nous avons accès au détails complet des votes, et analysons les résultats dans leur ensemble. J’ajoute une capture d’écran d’un tableau de bord de vote à la fin de l’article pour que vous puissiez visualiser la façon dont nous réalisons notre suivi.

    Les reportings sont toujours notre bataille quotidienne, surtout pour Alexis désormais. Nous avons atteint 60% de reporting pour les startups sur le premier trimestre 2018, un record… ! ce record est lié à la mise en place de relances automatiques, associées à nos relances téléphoniques, mais aussi à l’insertion de pénalités dans le cas ou la société ne transmet pas ses reportings. Nous arrivons donc à générer de bonnes habitudes pour les dernières sociétés rentrées dans le portefeuille. Certaines restent néanmoins toujours en retrait.

    Bien à vous,
    Louise

    Aimé par 1 personne

  4. Jérôme dit :

    Bonjour Louise,
    Encore un post intéressant sur l’envers du décor. Il montre combien les outils d’analyses que vous possédez décortiquent l’ensemble du processus. Il montre aussi que les actes, les prises de paroles sont importantes et judicieux pour une bonne levée. Mais l’est tout aussi post-levée.
    Le Live reste essentiel aussi à mon avis. Si son impact le jour J ou après (du fait de l’horaire ?), est limité, il est important comme accès à une nouvelle source d’informations et d’interaction avec les représentants de la société. Les limites du tout écrit sur internet …
    Bien à vous
    Jérôme

    J'aime

    • louisewiseed dit :

      Bonjour Jérôme,
      Merci de votre commentaire ! Oui : même si l’impact du live est moins visible, il reste une étape indispensable de la collecte. Nous l’avions stoppé pendant quelques mois il y a quelques temps et l’avons repris sous la forme actuelle ou le dirigeant est plus autonome (rappelez vous les séances d’interview dans nos locaux avec Thierry, Nicolas ou moi-même… c’était autrement plus difficile à mettre en place et nous ne pouvons plus assurer ce système avec le nombre de projet que l’on finance désormais. La formule actuelle offre beaucoup plus de souplesse sur l’organisation du Live).
      Bonne fin de journée,
      Louise

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s