Le SIMI revient, l’occasion de remercier les opérateurs qui sont à nos côtés !

Si vous dîtes SIMI ? Je vous réponds LE rendez-vous de TOUS les professionnels de l’immobilier. L’équipe WiSEED Immobilier est heureuse de clôturer l’année avec la perspective de vous revoir et d’échanger sur les tendances du secteur.

Quelques chiffres…

Nous allons clôturer l’année 2021 avec un montant de 320M€ collectés au total par WiSEED depuis sa création, dont plus de 60M€ en immobilier en 2021. Un chiffre en progression de plus de 87% sur un an, porté par une forte croissance du nombre de projets financés, qui passe de 74, en 2020 à 115 en 2021.

Freinés l’an passé, dans un contexte de crise sanitaire, les financements à destination des projets de promotion et de construction ont fortement rebondi, en 2021, passant de 12,5 à 31 millions d’euros, et représentent à nouveau la majorité du portefeuille de projets financés en immobilier (51%) par WiSEED. Les financements des opérations de marchands de biens progressent, de leur côté, de 46% pour atteindre 27 millions d’euros en 2021.

Au total WiSEED a donc collecté plus de 210M€ depuis 2014, pour le financement de programmes immobiliers.

Et du côté des opérateurs ?

Plus de 210 opérateurs, promoteurs, marchands de bien ou aménageurs ont fait confiance à WiSEED depuis le financement de la 1ère opération en crowdfunding immobilier en 2014. En moyenne, un promoteur a financé 2,5 projets chez WiSEED pour un montant moyen de 530 000€ en 2021, montrant un fort taux de fidélisation.

Sans surprise, c’est en Auvergne-Rhône-Alpes, Ile-de-France, PACA et Occitanie que sont regroupés la plupart des opérateurs avec lesquels nous travaillons. Preuve de l’efficacité de notre stratégie de maillage territorial qui permet à chaque membre de l’équipe de connaître les professionnels de son secteur et de suivre les projets en cours.

Après une année 2020 marquée d’incertitudes, 2021 a clairement montré la résilience du secteur et l’appétence toujours marquée des français pour l’investissement dans « la pierre ». 2022 réserve d’autres challenges avec les pénuries de matières premières qui pourraient impacter le secteur mais le marché du crowdfunding immobilier reste celui qui porte celui de la finance participative et nous sommes confiants. Puisque l’édition 2020 du SIMI n’a pas eu lieu, nous nous réjouissons de retrouver tous les opérateurs pour échanger avec eux de vive voix.

Venez nous rencontrer sur notre stand (E.176) et demandez votre invitation pour notre cocktail jeudi 9 décembre !

Louis Raverot, Directeur commercial immobilier, Région Auvergne-Rhône-Alpes

Mettre la finance participative au service des modèles collaboratifs et de l’innovation de demain en quelques clics

2021 : c’est la crise, mais pas pour les plateformes numériques. Pour réagir face aux chocs sanitaire puis économique, elles sont sur toutes les lèvres : comment continuer à se nourrir sainement quand les marchés ferment ? Plateformes ! Comment assurer la continuité de la vie économique quand tout s’arrête ? Plateformes ! Nous sommes encore peu à le savoir, mais oui face à l’ogre Google ou au mastodonte Amazon, il existe des alternatives, des plateformes qui prônent les valeurs de coopérativisme. Nous nous y intéressons de près, particulièrement en cette période où les initiatives numériques et les modèles d’ESS peuvent contribuer à relancer le pays.

Le pouvoir préoccupant sans cesse grandissant des géants du numérique

Mais on le sait, depuis des années, les GAFAM (GOOGLE, Amazon, facebook , Apple, Microsoft) ne s’encombrent ni de la fiscalité des états, ni de la protection des données personnelles des citoyens, ni des lois de la concurrence, ni encore des contenus nocifs. 

La concentration inédite des ressources, les accusations de surveillance nourrissaient un discours de plus en plus agressif sur la façon de réguler ces entreprises, des deux côtés de l’Atlantique, les politiques commençaient à s’en inquiéter. Puis nous fûmes renvoyés à nos pénates et les « super méchants » devinrent « super gentils ». Microsoft et Zoom sauvèrent nos réunions d’équipe, l’iPhone d‘Apple fut la seule fenêtre sur l’extérieur, Amazon assura le ravitaillement essentiel en embauchant 175 000 personnes, et Facebook maintint les liens avec ceux que nous ne pouvions plus voir. Leur croissance s’appuie simplement sur la digitalisation de nos vies. Et celle-ci recèle encore un immense potentiel. Ces épisodes de confinement auront simplement accéléré un phénomène latent. 

Le pouvoir d’agir : la concurrence est à un clic

Mais aujourd’hui grâce aux infrastructures numériques existantes, des solutions se développent, nous ne sommes pas contraints de faire appel à ces entreprises qui participent à la création d’une société de contrôle et de surveillance des consommateurs et des citoyens.  

Et si l’on mettait de nouveau en lumière l’une des meilleures illustrations économiques de l’adage « l’union fait la force » ? Un modèle puissant et simple, qui nous inspire en alliant gouvernance démocratique, partage des richesses et développement local au cœur des réflexions ? Oui, nous souhaitons vous parler des coopératives, ces acteurs historiques de l’économie sociale et solidaire ! Alors qu’elles pourraient paraître « vieillottes » pour certains, elles sont la preuve qu’une alternative pérenne et solide au fonctionnement capitaliste traditionnel est possible. Alors, on creuse un peu plus ensemble ?

Oui, face à Amazon et aux géants du numérique, il y a les plateformes coopératives, Mobicoop sur la mobilité, Commown sur l’IT, CoopCircuits sur les circuits courts, Label Emmaüs sur la vente d’objets, Autrement-Dit qui apportent des solutions face aux handicaps auditifs sur la région toulousaine, Coopcycle sur la livraison, etc… Elles sont prêtes à accueillir plus de clients et de sociétaires et d’investisseurs confiants en leur futur. A un autre niveau, que cela soit dans la santé, l’environnement et les circuits courts avec des services comme Vepluche, ou l’industrie, avec de nouveaux matériaux comme le projet Cyclick, nombreuses sont les pépites déjà prêtes ou déjà engagées face aux mastodontes américains ou asiatiques.

Investissons-en elles, en quelques clics sur WiSEED

Il est tout à fait possible de construire des plateformes ou des entreprises innovantes et de qualités qui paient l’impôt là où elles produisent de la valeur, qui intègrent les collectivités territoriales et les utilisateurs à leurs démarches, qui respectent les hommes et les femmes qui travaillent avec elles, qui protègent les écosystèmes en ne poussant pas à la surproduction économique, si l’on investit en elles. Sur WiSEED, vous pouvez investir à partir de 100 euros de manière totalement digitalisée en quelques clics dans les entreprises et le monde que vous voulez pour vos enfants. Des énergies renouvelables à la santé, en passant par l’alimentation, nombreuses sont les jeunes pousses en recherche de soutiens et de fonds pour se développer et fonder notamment les nouveaux modèles d’énergies et d’alimentation de demain. Ce n’est pas en regardant dans le rétroviseur et en s’abandonnant aux souvenirs d’un prétendu passé glorieux que l’on bâtira un monde de demain, sain et sûr pour les générations futures. Nous sommes responsables et avons le choix.

WiSEED INSIDE : La team Invest !

Au tour du Pôle Investisseur de prendre le contrôle du blog !

Super-Pôle Investisseurs

Agnès, Responsable du Pôle Investisseur

Super-pouvoir ➡️ MO-TI-VÉE !

Passionnée par la connaissance client, elle anime depuis 3 ans le pôle investisseur, avec un leitmotiv : personnaliser la relation avec les WiSEEDers. Rencontrer vos motivations pour mieux vous comprendre, c’est déjà répondre en grande partie à vos demandes. Attention : choco addict pour garder le sourire !

Lire la suite