Notre engagement, votre confiance

Cela fait maintenant 10 jours que nous sommes en confinement, et, passé le choc des premiers jours comme l’organisation du télétravail, nous pouvons dresser un premier bilan réaliste de la situation. Evidemment tout bouge très vite, nous actualiserons régulièrement ces premiers éléments.

Mobilisation

Comme toutes les organisations, WiSEED a mis en œuvre un plan de route pour affronter cette période, basé sur le bon sens, avec un seul mot d’ordre : être à la hauteur de la confiance que vous nous accordez.

La première phase a été une phase d’observation, d’écoute (média, annonces gouvernementales, premières fake news, …) et de continuité de service.

Une fois la prise de conscience et les premières dispositions prises par les entreprises, comme nous l’avons fait, nous nous sommes rapprochés de chaque dirigeant, de chaque projet financé, afin de partager notre compréhension de la situation et comprendre leurs difficultés court terme ou à venir.

Plusieurs dizaines d’heures d’appel et des centaines de mails plus tard, nous tenons une photographie de la situation !

Une seule finalité : être en mesure d’apporter une information fiable et actualisée pour chacune des participations sous gestion, et tenir nos engagements de transparence vis-à-vis des investisseurs.

Premières analyses

Grace à ces actions, nous sommes en mesure de vous apporter une première analyse qui révèle des impacts sectoriels variables.

Le confinement a plusieurs conséquences sur le marché Immobilier : le ralentissement des délais bancaires, la suspension des chantiers, la mise en sommeil des offices notariaux et le ralentissement des réseaux de commercialisation. La suspension de l’activité aura des conséquences, avec notamment des décalages de livraisons ou de ventes qui vont entraîner des prorogations d’emprunts, sans remettre en question la qualité des opérations et des opérateurs à ce jour. L’immobilier est un marché solide basé sur des actifs tangibles, habitué à gérer des aléas climatiques ou de travaux.

Pour les PME, la sensibilité à la crise est importante, et nous nous réjouissons que les autorités aient mis en place des dispositifs ambitieux afin de combler les premières difficultés de nos entreprises. Cette sensibilité affectera évidemment de manière très différente les entreprises suivant leurs secteurs, comme la restauration, l’événementiel, et les autres métiers liés à la vente en physique, qui sont sans surprise fortement impactés par cette situation inédite.

Pour l’écosystème Start-Ups en France, « ça va piquer » comme dirait Marc Simoncini. Les entreprises les plus fragiles (problèmes de trésorerie, pivot en cours, levée de fonds imminente)  risquent la cessation d’activité. Les fonds ont levé le stylo et ne concentrent leurs actions que sur les lignes qu’ils ont déjà financés. Des dispositions émergent actuellement de l’état et des régions, nous les suivrons et en serons relais. Nous sommes en contact quasi-quotidien avec celles qui le souhaitent pour leur apporter des solutions et leur mettre à disposition des compétences clés issues de notre communauté.

Le secteur des Energies Renouvelables semble apte à résister à la tempête, les champs photovoltaïques ou éoliens produisent (même s’ils peuvent être sous-performants par manque de maintenance). Le secteur est impacté par le retard que prennent les chantiers en cours (confinement des entreprises de génie civil) et les approvisionnements. Néanmoins les maisons mères sont solides.  

Quel que soit le secteur, rappelons que les projets proposés sur notre plateforme le sont sur la base d’une méthodologie de sélection des dossiers solide, mobilisant spécialistes indépendants et professionnels internes, qui a prouvé son efficacité depuis plusieurs années. 

Les informations récoltées auprès de chaque dirigeant sont en cours de diffusion sur nos outils de communication destinés aux investisseurs pour que chacun ait des informations à jour sur ses participations. Nos équipes sont cependant disponibles pour apporter toute information complémentaire.

Solidarité

Sur le portefeuille Dettes Obligataires, pour permettre aux entreprises de conserver de la trésorerie, les règles de prorogations pourront être assouplies sur le court terme, en gardant à l’esprit que les décisions d’accorder une prorogation relèvent de la communauté des obligataires que nous consulterons. Ces aménagements concerneraient certains projets dont les maturités étaient prévues ces prochains mois.

Merci à tous ceux qui ont pris le temps de nous appeler ou nous laisser des messages ces derniers jours pour manifester leur soutien à WiSEED, proposer un peu de votre temps ou des solutions face à la crise. Une communauté, c’est aussi la force de la solidarité dont font preuve ses membres. Nous en sommes fiers et vous en remercions ! Continuez ! Nous analysons ces pistes et reviendrons vers vous prochainement avec celles qui peuvent être mises en œuvre.

Notre seule feuille de route dans ces temps troubles sera de faire preuve d’une grande humilité, préserver vos investissements, de tenir nos engagements et de continuer à vous offrir des projets de qualité, rigoureusement sélectionnés, qui continueront à donner du sens à votre épargne.

Redonner du sens !

Ces temps inédits semblent aussi être un bon moment pour se poser les questions fondamentales.

Quelle est la vraie nature de cette crise ?  A l’effet de choc de la semaine dernière succède un temps plus long pour moins la considérer comme une crise sanitaire que comme une crise économique, politique, sociale ou écologique ? 

Quels sont les pièges ?  Des émotions telles que la panique, le déni, la colère, la paralysie, la tristesse. Des réactions se laissant envahir d’informations, écoutant en boucle les mêmes médias, favorisant la circulation de fake news ou autres théories du complot ?

Quelles sont les sources d’aide et d’entre-aide ? C’est de chacun d’entre nous, avec confiance, courage et humilité, qu’émergeront les meilleures solutions innovantes et adaptées à cette situation inédite. Les bonnes idées peuvent venir de partout, de tout le monde, pas uniquement des spécialistes ou des leaders. C’est d’ailleurs sur ce postulat que WiSEED s’est construite grâce à vous ! Transmettez-nous les vôtres !

Nous restons à votre entière disposition,

Prenez soin de vous.

Nicolas SERES

 

 

WiSEED mobilisé

Investisseurs, Chefs d’entreprises, Partenaires,

Face à la situation inédite que nous traversons, notre expérience nous permet de ne pas céder à un vent de panique mais de privilégier une approche lucide.

Nous avons activé notre Plan de Continuité d’Activité, outil dévolu aux Entreprises d’Investissements, et pris toutes les mesures nécessaires pour protéger nos collaborateurs (qui sont à 100% en télétravail).

Notre priorité désormais est d’assurer la poursuite de nos missions comme prévoir et anticiper les défis annoncés par cette crise, sanitaire à l’origine et aux effets économiques et financiers sans nul doute majeurs.

Nos équipes et vos interlocuteurs habituels sont pleinement disponibles et réactifs pour apporter des réponses rapides à vos questionnements.

L’ensemble des lignes en participations sont suivies avec une grande proximité et notre accompagnement sera modulé en fonction de leur exposition potentielle à la crise (secteur, trésorerie disponible,…)

Nous nous réjouissons que l’Etat, la BPI, les organismes sociaux et les syndicats professionnels se mobilisent pour accompagner au mieux les entreprises de toutes tailles, nous en serons relais.

WiSEED, dont le financement de l’économie réelle est un des fondements historiques, est plus que jamais mobilisée pour accompagner les entreprises et les aider à traverser cet épisode de crise.

Dans un contexte fort d’incertitudes monétaires et financières, nous sommes convaincus que le « non coté » et l’immobilier constituent des valeurs alternatives solides.

Prenez soin de vous et de vos proches !

A votre disposition,

Bien à vous,

Nicolas SERES

Pour des françaises maîtresses de leurs investissements !

8 mars oblige, les collaboratrices de WiSEED prennent la parole ! … pour vous parler des femmes bien-sûr, mais plus précisément des femmes dans l’industrie de la finance participative que nous avons contribué à créer.

Les femmes sont désormais maîtresses de leur vie familiale, sexuelle ou professionnelle. Nous plaidons pour qu’elles soient maîtresses de leur argent et de leurs investissements.

Alors pour aborder notre marché par les 2 bouts de la lorgnette financière : parlons des femmes créatrices d’entreprise et de celles qui investissent.

La place des femmes dans la création d’entreprise

La BPI publiait en 2018 une étude rapportant que près de 40% des entreprises individuelles françaises sont créées par des femmes. Une statistique certes perfectible en termes de parité mais qui démontre un signe fort d’appétence et d’indépendance au niveau entreprenariat féminin.

Le Boston Consulting Group livrait quant à lui, la même année, une donnée édifiante : pour 1 dollar investi, les structures gérées par des femmes rapporteraient 78 centimes contre 31 centimes pour les entreprises gérées par des hommes. Voilà qui interpelle n’est-ce-pas ?

Il semble que ces données ne soient pas arrivées jusqu’au secteur des start-ups… puisque dans son baromètre publié, le collectif SISTA indique que seulement 5% des start-ups ont été fondées par une équipe 100% féminine et 10% par une équipe mixte. Pire encore, seulement 2% des fonds levés le sont par des start-up féminines, contre 89% pour des start-ups masculines… Domination masculine te revoilà ?

L’investissement particulier au féminin

Passons maintenant à l’investissement particulier et observons les statistiques des investisseuses. Chez WiSEED [1] : elles constituent seulement 13% des investisseurs. Nous sommes loin de la parité, mais ne tirons pas de conclusion hâtive et regardons-y de plus près…

Le ticket moyen est plus élevé chez les femmes que chez les hommes, respectivement situé à 1 319€ contre 1 055€. Cependant la fréquence d’investissement des femmes est bien plus modérée et l’investissement moyen nettement plus faible : 8 321€ pour les femmes contre 12 816€ pour les hommes.

Les stratégies des investisseuses semblent plus prudentes et à visée long terme. Elles souscrivent dans une même proportion en actions que les hommes, mais elles sont moins tentées par les souscriptions en obligations que ces derniers (54% contre 63%). Un chiffre essentiellement lié au fait qu’elles investissent moins fréquemment dans l’immobilier, secteur offrant généralement un taux de rentabilité plus fort.

Serait-ce la seule explication ? Et si les femmes prenaient le risque de l’avenir en étant tout simplement plus sensibles à des produits autres que l’immobilier, plus porteurs de sens et de valeurs, tels que l’investissement dans des start-up ?

Chez WiSEED, cette explication nous plait ! Nous souhaitons capter la confiance des femmes et nous sommes heureuses de pouvoir honorer cette confiance ! Dès lors, qui mieux pour en parler qu’une investisseuse elle-même ?

 « J’investis sur 5 projets en moyenne par mois »

Nous avons souhaité donner la parole à Mathilde[2], membre historique de notre communauté : « Cela fait 5 ans que je suis inscrite sur le site de WiSEED. J’investis majoritairement sur des projets immobiliers, mais aussi sur les énergies renouvelables, des entreprises dans les biotech, le numérique…. Cela représente un investissement sur 5 projets en moyenne par mois.

Investir sur ces projets m’intéresse pour différentes raisons. Tout d’abord, cela me permet de participer à une amélioration de l’emploi en France, à la construction de logements, sociaux ou pas, mais aussi au développement de petites startup qui, sans notre épargne investie dans leurs petites entreprises, ne pourraient pas évoluer.

Afin d’atténuer le risque dans ces investissements, dont le taux de rendement reste très attractif par rapport aux supports d’épargne classiques, je n’engage, le plus souvent, que de petits montants sur chaque projet. Et à ce jour un tiers d’entre eux ont fait l’objet d’un remboursement intégral. » 

Et quoi pour la suite ?

Fort de ces féminins constats, nous travaillons chez WiSEED un engagement sur 3 axes pour un meilleur investissement au féminin, totalement décomplexé :

  • Une action spécifique pour que nous toutes, collaboratrices, soyons sans exception investisseuses, c’est aussi ça balayer devant sa porte !
  • Un cercle des investisseuses : un rendez-vous périodique rassemblant nos WiSEEDeuses pour échanger sur les attentes, répondre à leurs questions et élargir le cercle. Première édition avant l’été.
  • La publication de chiffres annuels avec un focus plus détaillé sur l’investissement féminin, que nous intégrerons à la page statistique de notre site.

Les salariéEs de WiSEED


[1] Données WiSEED, sur une base de 1774 femmes résidant en France, investisseuses, hors personnes morales

[2] Sur demande de l’intéressée, seul son prénom est cité.

Un baromètre du crowdfunding optimiste et plein d’enseignements, et pour 2020… What else ?!

Jeudi dernier, Finance Participative France publiait le baromètre annuel du crowdfunding en France en 2019, en lien avec le cabinet Mazars : les résultats montrent un secteur en croissance et des indicateurs au vert. Des chiffres qui rendent optimistes sur le potentiel du marché pour 2020 !

Des indicateurs du marché en hausse

Dans ce résultat global, le financement participatif progresse lui de 56% atteignant 629M€. Une phase de croissance plutôt portée par les emprunts obligataires qui croissent de 116%, atteignant un total de 453M€ et un montant moyen par projet à plus de 700 000€.

Le TRI (Taux de rendement interne des projets – net de défaut) se situe dans une fourchette autour de 6% pour les prêts rémunérés et minibons, et atteint 8% en moyenne pour les obligations.

Fonds collectés par typologie. Chiffres issus du baromètre FPF 2019.

Sur les dons et investissements en revanche, les tendances de marché sont à la stabilisation. Les focus présentés par plusieurs plateformes ont permis de s’arrêter plus en détails sur les trois grandes tendances constatées sur le marché en 2019 :

  1. La stabilisation du marché du don. Avec une structuration différente la tendance qui a retenue notre attention sur ce marché de la philanthropie est l’innovation constante des acteurs. La perte de parts de marché sur certains segments du secteur est notamment compensée par des solutions de micro-dons embarqués, à l’arrondi sur les terminaux de paiement ou les fiches de paye, ou encore des solutions pour trouver des débouchés auprès des jeunes qui souhaitent s’engager dans ce type de projet mais n’ont pas toujours les moyens financiers idoines.
  2. La croissance soutenue du marché du crowdfunding immobilier. Il reste le secteur économique le plus dynamique et la locomotive qui porte la croissance du crowdfunding. Il s’agit toujours d’un produit plébiscité par les investisseurs, qui l’inscrivent dans une logique de diversification de l’épargne aux côtés d’autres types d’investissements (loi Pinel, etc).  Pour les chiffres à retenir : des prêts plutôt à court terme avec une moyenne de 2 ans ; un rendement conséquent à 9,2% de moyenne ; des collectes dont la moyenne atteint 700 000€.
  3. Les ENR, second secteur pourvoyeur de croissance pour le marché du crowdfunding, avec 75% de progression. Attente sociale de la part des investisseurs cherchant à donner du sens à leur épargne, rentabilité avérée de projets que les investisseurs savent pérennes, porteurs de projets qui se sont bien appropriés le financement participatif comme source de financement ont été évoqués parmi les principaux facteurs de croissance du secteur. Parmi les chiffres clés, le rendement moyen des projets qui s’élève à 5,25% dans ce secteur.

En résumé, le crowdfunding ça marche et surtout ça grandit !

WiSEED acteur de référence depuis la création du marché en 2012

En 2019, ce sont près de 55M€ qui ont été collectés par WiSEED tous secteurs confondus, sur plus de 135 projets financés.

L’un des points soulevés lors de la présentation et qui nous concerne tous est le sourcing des projets. Proposer des projets à la communauté, financer ceux des entrepreneurs oui, mais avec une exigence de qualité indispensable. Les sorties positives en sont une bonne illustration. A fin 2019, 177 projets comptaient des sorties positives ; 8 de ces projets concernaient l’equity parmi lesquels 6 de ces sorties ont eu lieu en 2019. Des cycles longs mais qui fonctionnent s’il s’agit de projets de qualité.

Par ailleurs, sur l’immobilier le total financé depuis 2012, date de la 1ère opération de crowdfunding immobilier (opération WiSEED), s’élève à 500 M€. Avec 140 M€ collectés sur ce secteur, Wiseed peut se prévaloir du titre de leader en volume avec 25% de parts de marché.

Ce positionnement dans le classement de tête des acteurs du marché, WiSEED le tient en préservant son choix de toujours donner la priorité à la sécurité et la transparence.

Et pour 2020, on prend les mêmes et on recommence ?

J’ajouterais à cette analyse macro un autre point, qui me semble révéler deux tendances de fond. D’une part l’appétit grandissant d’acteurs institutionnels ou professionnels pour notre marché. D’autre part, l’hyper concurrence, qui induit des identités et des pratiques disparates, poussant les plateformes à se différencier les unes des autres par des positionnements distincts : foule, fonds, niveau de prise de risque, communication, etc…

2020 verra une plus grande différenciation des plateformes. Certains jalons ont déjà été posés sur le marché avec l’entrée d’acteurs du capital risque traditionnel, des spécialisations régionales ou typologiques, etc.

Ces 12 dernières années ont permis à WiSEED d’atteindre un niveau d’expertise avéré afin d’accompagner de concert ET les professionnels ET les investisseurs dans une relation gagnant-gagnant. Je crois sincèrement à cette grande aventure du crowdfunding, aventure dont nous avons été pionnier et qui continue de se transformer. Il conviendra toutefois de conserver un regard critique et anticipatoire sur l’évolution des conjonctures économiques qui pourraient comme par le passé avoir une incidence notable sur la période euphorique que nous traversons.

Alors, continuons à faire avancer cette belle industrie pour une année 2020 peut-être décisive en matière d’ADN du crowdfunding !

Nicolas Sérès

Pour consulter le baromètre du crowdfunding 2019.

Très belle et heureuse année 2020

Toute l’équipe WiSEED se joint à moi pour vous souhaiter une excellente année ! Tradition oblige, les vœux sont l’occasion de revenir avec vous, investisseurs, porteurs de projet et partenaires sur ce que nous avons accompli ensemble et sur les projets qui nous attendent en 2020.

2019 aura été une année de…

Succès. Sans vous assommer de chiffres, cette année, la communauté de WiSEEDers dépasse les 130 000 membres. Merci à vous d’être toujours aussi réactifs et impliqués dans nos actualités, activités et d’aider autant de projets à exister ! L’objectif de financement affiché en début d’année était de 50M€ en 2019 pour atteindre 200M€ cumulés depuis notre création (voir l’interview de Nicolas SERES). Il est dépassé de 10% puisque nous avons collecté 55M€, grâce à une équipe dont je ne cesse de louer l’expertise et l’implication.

Transition. Depuis l’été 2019, WiSEED a fait évoluer sa gouvernance. Personnellement, j’ai pris la direction de l’entreprise après l’été en tant que Directeur général. Mathilde ICLANZAN, en qualité de Directrice générale adjointe et Julie BÉTOURNÉ, en tant que Directrice du marketing et de la communication, ont été recrutées pour leurs fortes compétences ainsi que leurs profils expérimentés. Des recrutements qui permettent d’ailleurs de renforcer la présence féminine au Comité de direction.

Elargissement des opportunités. Publié fin octobre, le décret pris en application de la loi Pacte a permis un relèvement du plafond du seuil de collecte pour les plateformes de crowdfunding. Il se situe désormais à 8M€ par opération, contre 2,5M€ jusqu’ici. En élargissant les opportunités de financement pour les professionnels qui souhaitent se faire financer, cette évolution réglementaire constitue une réponse adaptée aux évolutions du marché. C’est également le cas pour l’éligibilité aux PEA-PME des titres financés grâce à des plateformes de crowdfunding.

Et pour 2020 alors ?

Grandir. Pour accompagner ces succès et opportunités, plus de talents vont être à votre service, notamment avec une équipe qui sera implantée localement dans des secteurs géographiques plus nombreux. Cela nous permettra d’identifier encore plus de beaux projets, et de fournir une analyse toujours aussi détaillée, intégrant le contexte des marchés de chacun des secteurs dont nous sommes spécialistes.

Proposer de nouvelles offres. Plus de possibilités d’investir, plus de projets, une équipe plus grande vont de pair avec une anticipation de la croissance que nous visons. Qualité et sécurité restent des exigences prioritaires dans la mise en œuvre des chantiers que nous envisageons en 2020, notamment issus des nouvelles idées que vous nous avez proposées.

Avec un taux de défaut proche de 0%, WiSEED peut se prévaloir d’une véritable expertise dans la sélection des projets financés sur sa plateforme. Après les retours que vous nous avez faits, en tant que professionnels et chefs d’entreprise, nous allons continuer d’améliorer nos services d’audit et d’accompagnement pour répondre aux nouveaux contextes et exigences des années à venir.

Poursuivre une action porteuse de sens. Le secteur du crowdfunding a connu des bouleversements significatifs ces deux dernières années : consolidation du secteur, partenariats entre des acteurs indépendants et institutionnels, etc. Face à ces mutations, chez WiSEED nous gardons toujours le même cap : performance, pragmatisme et innovation. Quête de sens économique, défis climatiques, participation des particuliers à la vie économique et exigence de transparence de la finance sont au cœur des préoccupations de tous. Nous tentons, de manière humble et constante, de proposer une réponse au travers d’une expérience et de services différents.

Sourire. Pour débuter cette année avec l’optimisme et l’audace qui prévalent depuis les débuts de cette belle aventure. Et en attendant de vous présenter bientôt les autres actualités et projets majeurs à venir !

Christophe AZAÏS, Directeur général

Le SIMI débute aujourd’hui : WiSEED en 1ère ligne avec 140 M€ collectés sur le secteur immobilier depuis notre création

Chers WiSEEDers,

Notre équipe vous accueille sur notre stand E176 au SIMI 2019, pour la nouvelle édition du Salon de l’Immobilier d’Entreprise, qui débute aujourd’hui à Paris Porte Maillot.

Cet événement nous offre l’occasion d’établir le bilan d’une année qui s’est révélée intense pour le crowdfunding immobilier, tant pour WiSEED que pour l’ensemble du secteur.

Lire la suite

La rentrée de WiSEED ! Une nouvelle page à écrire 1/2

Bonjour à tous, nous sommes très heureux de revenir vers vous avec cette 1ère communication de rentrée qui vient clôturer 3 mois silencieux sur notre blog. Vous avez été nombreux à nous interroger à ce sujet et nous espérons que vous trouverez les réponses tant attendues dans cet article.

La période estivale a été très active chez WiSEED, puisque nous avons fait évoluer notre gouvernance et avons renforcé nos équipes opérationnelles dans l’objectif de vous proposer toujours plus d’innovation, de services et de projets à la hauteur de vos attentes ! WiSEED est fier de vous présenter aujourd’hui sa nouvelle équipe de gouvernance, dont la mission première est de définir une nouvelle stratégie pour les 5 prochaines années et ainsi accélérer le développement du N°1 français du crowdfunding depuis 2008.

Découvrez leur parcours, leur vision de WiSEED et leurs principales motivations à rejoindre notre belle aventure. On compte sur vous pour leur souhaiter la bienvenue, n’hésitez pas à leur soumettre vos questions en postant un commentaire !


Nicolas SERES devient Président du conseil d’administration

Nicolas Sérès, co-fondateur de WiSEED, a contribué à façonner l’entreprise en prenant appui sur 4 valeurs essentielles à l’exemplarité d’un dirigeant : Transparence, humilité, intérêt collectif et volonté.
 
Aujourd’hui, il quitte ses fonctions de Directeur Général pour devenir Président du conseil d’administration. Dorénavant en charge de la stratégie, il porte de fortes ambitions de développement pour l’entreprise.
 

« En 10 ans, le groupe WiSEED a ouvert le cadre réglementaire français d’un marché du financement participatif dans lequel évoluent des dizaines de plateformes en France, WiSEED a introduit le crowdfunding immobilier qui présente le plus fort taux de croissance de cette jeune industrie que nous dominons.Je suis très fier du travail accompli par l’ensemble des collaborateurs et parties prenantes, qui permet d’afficher des métriques pertinentes : 200 M€ investis dans 461 projets par 15 000 investisseurs et 130 000 membres ; Nous avons aujourd’hui la volonté d’accélérer fortement notre développement. »

La première action concrète consiste à mettre en place l’équipage ad hoc

Recruter une équipe Dirigeante expérimentée et capable de porter un projet ambitieux tout en perpétuant notre ADN et nos valeurs.

« Je me réjouis d’accueillir Christophe et Mathilde aux postes respectifs de Direction générale et Direction générale adjointe. Leurs expériences, compétences et complémentarités vont permettre d’ancrer durablement notre présence dans le paysage du financement alternatif des entreprises.
 
Demain nos projets et nos investisseurs dépasseront les frontières nationales et nous allons nous donner les moyens de devenir un acteur européen reconnu pour :
  • la performance de ses produits et leur transparence ;
  • la qualité de la relation avec ses clients ;
  • l’efficacité de son organisation ;
  • la volonté de prendre en compte une vision de long terme dans ses politiques d’investissement.

C’est dans cette optique que s’inscrivent nos actions . »

Nicolas Sérès

 

 

 

 

 

 


Christophe AZAÏS est nommé Directeur Général

Christophe Azaïs a pour mission d’accompagner la nouvelle phase de développement de WiSEED.
 
Son parcours : Christophe est un expert du développement d’activités. Il était auparavant Directeur Régional pour GAC Group, cabinet de conseil international en financement de l’innovation. Il a également occupé des postes de Directeur commercial et marketing pour l’éditeur de logiciels Sage et pour le groupe Berger Levrault.Ces différentes expériences lui apportent de fortes compétences en matière de stratégie, de structuration, d’industrialisation, d’opérations de croissance externe et d’alliances stratégiques. Il attache une attention très forte à la qualité des services ainsi qu’à la satisfaction des clients.
 
« Rejoindre WiSEED constitue un nouveau challenge qui vient consacrer mes nombreuses années passées dans les directions commerciales et marketing. Je suis ravi de prendre part à l’aventure de l’entreprise, qui partage des valeurs humaines qui me sont chères. Je souhaite, aux côtés de Nicolas Sérès, de Mathilde Iclanzan et de tous les collaborateurs, être l’architecte d’un nouvel élan de WiSEED, ouvrir de solides perspectives de développement et renforcer sa position parmi les leaders européens du financement participatif des entreprises. Nos investisseurs étant tous les jours plus nombreux et plus divers, il est primordial de nous organiser pour améliorer encore l’expérience utilisateur, amener de nouveaux services innovants et développer encore plus la diversification des projets proposés »
 
Christophe Azaïs

Christophe Azaïs




Mathilde ICLANZAN est nommée Directrice Générale Adjointe

Mathilde Iclanzan a pour mission la direction de l’exploitation et des finances, du pilotage opérationnel et de la réglementation. Elle coordonne l’ensemble des opérations.
 
Son parcours : Mathilde était auparavant Directrice Administrative et Financière chez le gestionnaire d’actifs Advantail. Entrepreneuse dans l’âme, elle a également fondé en 2016 son cabinet de conseil en évaluation et retournement d’entreprise. Elle a été Contrôleur financier Europe et Afrique du Nord chez Alstom Grid (devenu General Electric) pendant 8 ans et auditrice financière pendant 7 ans chez KPMG et PwC.
 
« C’est avec beaucoup d’enthousiasme que je rejoins l’équipe WiSEED, qui n’a plus à démontrer son leadership sur le crowdfunding en France. Je vais pour ma part m’attacher à ce que la croissance de WiSEED s’accompagne de services encore plus qualitatifs et innovants, dans le respect des aspects règlementaires. Ces éléments sont des piliers importants de la confiance que nos investisseurs nous accordent. Le paysage des placements financiers accessibles aux particuliers s’élargit de plus en plus, et WiSEED a toute l’expertise et le savoir-faire de sélection des projets pour convaincre de nouveaux investisseurs en recherche de placements rentables et porteurs de sens. Fort de ces atouts, nous allons continuer à conquérir de nouveaux territoires et serai heureuse d’y contribuer activement. »
 

Mathilde Iclanzan

WiSEED reconnue première plateforme d’investissement et « Marque de Confiance 2019 » par L’institut de la Satisfaction Client

Nous avons appris avec plaisir que WiSEED a été reconnue parmi les meilleures plateformes de financement participatif en France par L’institut de la Satisfaction Client (ISAC). Celui-ci a lancé une grande enquête consommateurs indépendante afin de récolter les avis des français sur les marques de confiance en France, et WiSEED a été récompensée dans la catégorie « Services Financiers & Immobiliers ». Lire la suite