Site icon WiSEED, le blog

Scop & Scic : Donnez-moi des chiffres et des noms !

2200 Scop, 400 Scic, c’est peu et c’est beaucoup…

C’est beaucoup par…

… et finalement c’est peu :

« Seulement 2600 Sociétés coopératives et participatives ? C’est pourtant plein de bon sens, c’est ça qu’il faut faire ! »

Qui n’a pas entendu cette exclamation quand on parle de cette entreprise qui, pour exister et durer, doit être rentable, compétitive et innovante … comme toute entreprise mais également où toutes les décisions stratégiques sont prises avec des associés qui sont aussi des salariés et où le dirigeant est choisi et donc légitimé par ses associés-salariés.

Bien sûr statut ne fait pas vertu, les Sociétés coopératives et participatives vivent et meurent, de leur plus belle vie ou « plus pire » mort. Mais, il faut admettre qu’une tendance se dessine :

> 64 % d’entre elles sont encore vivantes au bout de 5 ans d’existence, quand les entreprises dites classiques ont à 50 % disparu.

Pourquoi ? Grâce aux réserves dont on a parlé, mais aussi parce que les associés-salariés acceptent de baisser leurs salaires ou augmenter leur temps de travail en période de disette, mais aussi parce que les dirigeants sont près de « leurs » sous … et oui, ils ont d’abord charge d’âmes.

Montrez m’en une que j’y crois ! Mais vous les avez sous les yeux !

Jean-Marc CLERC
Directeur Pôle Innovation Sociale

Quitter la version mobile