Crowdfunding : les clés pour commencer à investir dans l’économie réelle

Vous avez entendu parler du crowdfunding, le concept vous semble intéressant, mais vous ne savez pas exactement comment cela fonctionne ? Vous hésitez à franchir le pas de l’investissement en crowdfunding ? Vous aimeriez investir, mais ne savez pas par où commencer ? WiSEED vous aide à y voir plus clair.

Qu’est-ce que le crowdfunding ? (ou financement participatif)

Crowdfunding : définition

Le crowdfunding (ou financement participatif) signifie littéralement « financement par la foule ». C’est un outil de financement alternatif, en dehors des circuits bancaires traditionnels, qui permet à un grand nombre de personnes de financer collectivement des projets d’entreprises, d’associations, de particuliers, etc. Le crowdfunding, au sens large du terme, concerne des projets de natures différentes : artistiques, solidaires, entrepreneuriaux, etc.

On distingue ainsi 3 types de financement participatif :

  • Le don, avec ou sans contrepartie en nature (cadeau, exemplaire du produit financé, billet gratuit, etc.) ;
  • Le prêt participatif qui donne lieu au versement d’intérêts. On parle aussi de crowdlending ;
  • L’investissement, qui peut prendre plusieurs formes : participation au capital d’une entreprise (startup, TPE/PME) appelé aussi equity crowdfunding, financement d’opérations immobilières, etc.

Aujourd’hui, ces collectes de fonds sont organisées par des plateformes comme WiSEED. Ces dernières mettent en relation directe les porteurs de projets et les investisseurs, sans intermédiaire. De plus, le financement participatif permet de financer « l’économie réelle », en soutenant des projets concrets.

La position de WiSEED

Dès sa création en 2008, WiSEED a souhaité démocratiser l’investissement dans des projets qui étaient auparavant réservés aux professionnels. WiSEED a également voulu que ces opportunités soient accessibles à tous avec un ticket d’entrée à 100 €.

Nous sélectionnons des projets dans des secteurs porteurs pour donner du sens à votre épargne : l’immobilier, la transition énergétique ou la santé notamment dont les entreprises financées participent à la création d’emplois ou de logements et agissent sur la société de demain via des projets à impact pour l’Homme et la Nature.

Enfin, WiSEED propose des titres financiers variés : actions, obligations et parts de fonds d’investissement alternatif. Cela permets aux investisseurs particuliers de diversifier leur portefeuille.

5 avantages du crowdfunding pour un investisseur

Si l’investissement en financement participatif suscite toujours plus d’intérêt, c’est parce qu’il montre plusieurs atouts.

1. Participez au financement de l’économie réelle

En investissant dans des projets de crowdfunding, vous soutenez le développement de PME françaises. Vous leur donnez les moyens de grandir, de créer de l’activité économique, de l’emploi, des logements, et pour certaines, la possibilité de concrétiser les innovations qui amélioreront nos vies.

2. Choisissez les projets en fonction de vos critères

Avec le crowdfunding, vous savez concrètement à quoi sert votre épargne. Vous pouvez donc choisir où investir votre argent selon vos objectifs et horizons de placements, vos centres d’intérêts, la localisation du projet, la durée et le rendement annoncé, etc. En bref, vous n’investissez que dans des projets qui vous correspondent !

3. Investissez simplement, même avec de petites sommes

La plateforme de crowdfunding vous facilite la tâche : sélection et analyse des projets, collecte des fonds, prise en compte des aspects juridiques et fiscaux, versement des intérêts ou plus-value… il ne vous reste qu’à choisir les projets. La souscription se fait en ligne, de façon dématérialisée et rapide, et vous pouvez suivre vos investissements depuis votre compte.

De plus, avec un seuil minimum de 100 € (sur WiSEED), c’est un placement idéal pour ceux qui veulent démarrer dans l’investissement, même avec de petits montants.

4. Diversifiez votre épargne

Le crowdfunding est une solution efficace pour diversifier vos placements, en complément de l’assurance-vie, de la bourse ou de l’immobilier locatif par exemple. Vous pouvez ainsi consacrer une part de votre patrimoine (5, 10, 20 % selon votre situation) au financement participatif. Et grâce à la grande variété des projets, vous pouvez même diversifier fortement vos investissements alloués au crowdfunding.

5. Bénéficiez de rendements potentiels attractifs

Contrairement aux livrets d’épargne, le crowdfunding offre des rendements potentiels supérieurs à l’inflation : vous pouvez donc gagner réellement de l’argent. Par exemple, les projets en obligations (énergies renouvelables et immobilier notamment) proposent des taux de rendement entre 4 et 10 %, et le financement de startups en capital peut générer un retour sur investissement très élevé.

Bien entendu, ces rendements importants représentent la contrepartie des risques supportés par les investisseurs, dont voici la liste.

Quels sont les risques liés au crowdfunding?

Investir en crowdfunding présente de nombreux avantages, mais comporte aussi des risques :

  • La perte en capital (totale ou partielle), dans les cas où une entreprise dans laquelle vous avez investi fait faillite ou n’est plus en capacité de rembourser l’intégralité de son emprunt obligataire ou si un projet ne va pas à son terme par exemple ;
  • Le défaut de liquidité, qui correspond à l’impossibilité de sortir de votre investissement avant l’échéance prévue ;
  • La variabilité du rendement, qui peut se traduire par la baisse du rendement prévu, liée à des difficultés financières, opérationnelles, réglementaires… rencontrées par l’entreprise qui porte le projet.

Ainsi que des risques spécifiques à l’investissement en capital :

  • L’absence probable de dividendes. Le retour sur investissement est généralement réalisé sur la plus-value à la revente des actions ;
  • La dilution du capital en cas de nouvelle levée de fonds : le capital de l’entreprise financée sera plus important et le pourcentage détenu par l’investisseur initial diminuera ;
  • L’évolution de la valorisation : la valeur d’une société non cotée en bourse est déterminée par une estimation technique au moment de l’investissement. Cependant, sa valeur économique réelle peut être plus faible qu’espérée.

Ces risques existent et doivent être pris en compte dans la décision d’investissement. Toutefois, il existe des solutions pour limiter les risques liés au crowdfunding. Nous vous détaillerons ces solutions dans un prochain article de blog.

Comment investir en crowdfunding ?

Il est assez simple de commencer à investir en financement participatif. Voici le parcours type d’un investisseur sur WiSEED :

  1. Créer un compte gratuitement et valider votre profil investisseur pour accéder à toutes les fonctionnalités de la plateforme. Il suffit de compléter votre profil et de télécharger les documents d’identité demandés par la réglementation. C’est aussi l’occasion d’évaluer votre profil de risque, de faire un point sur vos objectifs et vos connaissances ;
  2. Consulter les projets en cours de financement et sélectionner celui ou ceux qui vous intéressent. Pour valider votre choix, vous pouvez ensuite lire la documentation, poser vos questions aux dirigeants, discuter avec les autres membres, etc. ;
  3. Investir à partir de 100 € (signature électronique du bulletin de souscription et paiement par CB, virement ou chèque) ;
  4. Suivre le projet soutenu grâce aux reportings pendant la durée de l’investissement ;
  5. Récupérer le capital investi et le bénéfice attendu (à une échéance connue pour les obligations et selon l’évolution de l’entreprise pour un investissement en actions).

Nos conseils avant tout investissement

Pour limiter les risques, assurez-vous que vous comprenez bien les avantages et les risques éventuels de l’investissement, que votre décision est prise de manière indépendante, que le projet correspond à vos objectifs et horizons de placements et qu’il est adapté à vos ressources financières et à votre profil investisseur.

Pour réussir vos investissements en crowdfunding, nous vous recommandons de multiplier les projets plutôt que de tout miser sur un seul et de diversifier son portefeuille : projets de natures différentes, titres financiers variés, secteurs d’activités multiples, etc.

Ne précipitez pas votre prise de décision et n’hésitez pas à contacter le service investisseurs WiSEED pour poser vos questions sur les projets, obtenir des précisions sur le type d’investissement envisagé et les risques associés, discuter de votre profil investisseur, etc. Nos équipes sont disponibles pour faciliter votre expérience investisseur, profitez-en !


Frédéric RAYNAL
Rédacteur Web spécialisé en finance et immobilier

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :