Site icon WiSEED, le blog

Pourquoi ne pas « AGestir » un peu de votre temps et d’argent dans le crowdfunding ?

PRAGUE, CZECH REPUBLIC - SEPTEMBER 9, 2014: Large group of tourists at Prague central square looking up to Old Town Hall tower.

L’univers du crowdfunding, c’est quoi ?

Au gré de recherches sur l’activité de business angel, j’ai découvert le crowdfunding en 2014 à travers quelques articles de presse sur internet. Plutôt que de laisser partir l’aéroport de Toulouse vers des intérêts privés étrangers, à l’époque WiSEED se proposait simplement de le racheter !

Comment réussir au mieux un coup de maître, et au pire s’offrir un coup de projecteur médiatique à moindre frais ?

En grattant un peu, WiSEED s’avère être le pionnier du crowdequity (financement participatif de PME) en France (2008), et affiche même le luxe d’une première mondiale dans toute l’histoire du financement participatif avec la sortie positive d’Antabio en Octobre 2012.

Alors le crowdequity c’est quoi ?

Certes, c’est un univers qui présente un profil d’investissement peu liquide où le risque de défaut est plus significatif qu’un investissement classique. En revanche, c’est un investissement moins volatile que la bourse et les marchés financiers, une classe d’actif aujourd’hui alimentée par une bulle de crédit ne profitant que marginalement à l’économie réelle, et par ailleurs de plus en plus désertée par nombre de particuliers en France.

Le crowdequity, c’est donc tout l’inverse. Simplement la possibilité pour vous et moi d’investir en capital dans l’économie réelle : dans des entreprises avec un fort potentiel, en recherche de fonds pour se développer et qui créent aujourd’hui les emplois et la croissance de demain.

Qu’il s’agisse d’une startup dans votre région d’origine, d’un projet tourné vers un marché d’avenir (biotech, énergie renouvelables etc…), d’une opportunité dans l’immobilier résidentiel ou commercial, de la recherche d’un rendement attrayant, ou encore du bénéfice d’un crédit d’impôt etc… les arguments pour franchir le premier pas du crowdfunding ne manquent pas. Ils sont multiples !

Encore indécis ? Et bien, fermez les yeux. Lâchez prise. Sortez des sentiers battus et projetez-vous !

Encore beaucoup d’agents économiques sous-estiment la puissance du crowdfunding. Investir dans une start-up, c’est accéder à ses dirigeants et à leur business plan, les questionner sur leurs produits, leurs services, leur stratégie. C’est s’ouvrir à la nouveauté, adhérer à un projet.

Vous pourrez choisir de rester un investisseur passif, mais la beauté du crowdfunding va bien au-delà du simple argent investi et du retour sur investissement escompté qui l’accompagne.

Devenir crowdfunder, c’est avant tout très enrichissant au sens social et intellectuel du terme. C’est une source d’inspiration, un moyen de développer son réseau et d’entrer de plein pied dans le monde de l’entrepreneuriat sous l’angle de l’investisseur.

AGestir, un nouveau concept :

Dans ce nouvel écosystème porté par le crowdfunding, les frontières entre entreprises, actionnaires, et clients s’estompent peu à peu. Entrez ainsi en contact avec les dirigeants et vos co- investisseurs sur linkedin, rencontrez les à intervalle régulier, proposez votre aide, devenez vous-même un client, et pourquoi pas un ambassadeur de la marque ou du produit de l’entreprise dont vous êtes devenu l’actionnaire. Investissez et soyez acteur dans le destin de celle-ci : AGestissez!

Faites donc de ce nouveau concept, le vôtre.

Qui du business angel en sommeil chez le jeune diplômé, ou le  professionnel confirmé ne s’autoriserait pas à pousser jusqu’au bout cette logique disruptive en envisageant le crowdfunding comme une façon innovante de trouver un emploi ou de vivre une aventure entrepreneuriale ?

A partir de 100€, c’est presque à la portée de toutes les bourses.

Alors pourquoi pas vous ?

Rédacteur :

 

Alexandre GAILLARD, WiSEEDer

 

Pour contribuer à WiTHINK, c’est par là. Pour devenir WiSEEDer :

 

 

Quitter la version mobile