Qu’est-ce que le crowdfunding de la transition écologique ?

crowdfunding de la transition écologique

Nul doute désormais que les activités humaines ont un impact négatif sur le vivant. Par ses effets directs sur la santé (pollution de l’air, de l’eau et des sols par exemples) mais aussi par les conséquences du réchauffement climatique (issu de l’émission de gaz à effet de serre, essentiellement le CO2) sur les ressources en eau potable, la biodiversité ou encore l’acidification des océans.

Mais qu’est-ce que le crowdfunding de la transition écologique ? C’est une solution pour lutter contre une croissance économique qui n’avait, jusqu’à très récemment donc, pas pris en considération ses interactions potentiellement négatives avec son environnement naturel. C’est une solution parmi d’autres bien sûr mais ses spécificités en font son succès.

Le crowdfunding de la transition écologique en détails

Le crowdfunding de la transition écologique désigne le financement de trois familles de projets économiques par le grand public :

  • Celle qui vise à produire et utiliser de plus en plus d’énergies renouvelables (« la transition énergétique »)
  • Celle qui permet de réduire notre consommation d’énergie (« l’efficacité énergétique ») et de matériaux polluants
  • Celle qui modifie les modes de production des ressources alimentaires et forestières

La mise en relation entre porteurs de projet et investisseurs s’opère par le biais d’une plateforme en ligne. Cela permet à chaque investisseur (personne physique ou morale) d’échanger directement avec eux et d’avoir accès à leurs business plans qui auront été auparavant audités et sélectionnés par les plateformes.

Ce secteur du crowdfunding de la transition écologique est en pleine expansion – en 2021, 185 millions d’euros ont été collectés contre 11 millions en 2016 – stimulé par la loi TECV (transition énergétique pour la croissance verte). Si certains opérateurs du crowdfunding sont spécialisés dans le financement d’infrastructures de production d’énergies renouvelables, WiSEED a choisi de s’engager plus globalement sur tout le scope de la transition écologique par le biais de sa filiale WiSEED Transitions (d’où le « s » de transitions !). WiSEED est reconnue plateforme labellisatrice FPCV (Financement Participatif pour la Croissance Verte) ; le label soutient « les actions de participation citoyenne et les projets en faveur de la transition énergétique et écologique ».

Lire aussi : qu’est-ce que le crowdfunding ?

Les grands types de projets

Les grands types de projets soumis à financement par WiSEED sont principalement rattachés aux domaines suivants :

  • Entreprises et Infrastructures de production et de stockage d’énergies renouvelables : photovoltaïque, éolien, biogaz, hydrogène et énergies marines renouvelables;
  • Innovations en matière d’efficacité énergétique et de mobilités douces ;
  • Innovations agricoles (« agritech »), alimentaires (« foodtech ») et agroforesterie
  • Fonds d’investissements engagés et éco-responsables.

Depuis 2012, 40 millions d’euros ont été levés par WiSEED pour financer plus de 100 projets, 70% en actions pour des projets innovants et 30 % en obligations pour des projets infrastructures ou en financement corporate.

L’intérêt du crowdfunding de la transition écologique

Le secteur de la transition écologique est en pleine expansion et ses perspectives d’avenir sont immenses, tant la prise de conscience sur notre rôle à jouer au quotidien face à l’urgence climatique, bien qu’encore insuffisante et tardive, semble désormais ancrée dans les esprits :

  • Investir dans ce domaine à titre individuel n’est pas toujours possible ou adapté. En effet, certains projets nécessitent des fonds considérables ou relèvent d’expertises précises pas toujours faciles à cerner du fait de leur caractère innovant. Les identifier n’est pas non plus donné à tout le monde.  Le crowdfunding permet d’investir à titre particulier des sommes modestes qui s’inscrivent dans le cadre d’une démarche collective.
  • Souvent ancrés dans notre quotidien, voire localement, ces projets poursuivent des objectifs qui nous concernent et nous dépassent à la fois. Les aider à voir le jour grâce à notre argent est une façon complémentaire de s’engager en tant que citoyen.
  • La transition écologique regroupe des projets qui concilient performance économique et valeur sociétale et environnementale (critères ESG). Ils s’inscrivent dans le mouvement de la finance durable et responsable et sont qualifiés d’investissements socialement responsables (ISR). Se tourner vers eux revient à donner du sens à son épargne mais aussi contribuer à dessiner le monde de demain (investissement durable dans la forêt, systèmes de dépollution, mobilité douce, etc.).
  • Si ces projets présentent des niveaux de rentabilité variables, certains domaines sont plus connus que d’autres et leurs perspectives mieux cernées. Par ailleurs, pour une meilleure maîtrise des fonds, vous pouvez choisir des projets qui sollicitent un prêt obligataire et dont l’échéance est clairement connue.
  • Une fiscalité avantageuse est proposée sur la majorité des projets en action. En effet, vous pouvez bénéficier d’une réduction IR à hauteur de 25% du montant net investi (loi Madelin) ou investir via votre PEA et bénéficier d’une exonération à la sortie de l’investissement.

Retrouvez nos projets de la Transition Ecologique en financement sur WiSEED.com par ici.

Jean-Marc CLERC
Directeur Général de WiSEED TRANSITIONS

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :