Qu’est ce que le crowdfunding ?

Vous vous demandez qu’est-ce que le crowdfunding ? Voici quelques éléments de réponse. Le crowdfunding, ou financement participatif met en relation des projets (généralement entrepreneuriaux) et de nombreux investisseurs (crowd = « la foule »), essentiellement non‑professionnels, par le biais d’une plateforme opérant sur internet. Il désigne donc à la fois une modalité de financement (pour les porteurs de projet) et d’investissement (pour les financeurs). Comme son nom l’indique, il repose sur la participation de chacun : les projets sont financés grâce à l’accumulation des contributions individuelles.

Comprendre qu’est-ce que le crowdfunding ?

Outil de financement alternatif, le crowdfunding s’est établi en France il y a une vingtaine d’années et rencontre un succès qui ne se dément pas, comme en attestent les montants collectés, en augmentation années après années (plus d’un milliard d’euros en 2020).

Le financement participatif se décline selon trois typologies principales (don, prêt, prise de participation) pour des objectifs et montants différents. Les plateformes de crowdfunding sont généralement spécialisées dans une modalité de financement. Le don conduit à recevoir une contrepartie en nature (produit, réduction sur un service, etc.) liée au projet, ce dernier pouvant être porté par une association, un particulier ou une future entreprise. Le prêt donne lieu, classiquement, au versement d’intérêts. L’investissement en capital, quant à lui, associe les financeurs à la réussite du projet par l’octroi d’actions.

A qui s’adresse le crowdfunding ?

Le financement participatif est particulièrement démocratique puisque ces différentes variations le rendent accessibles à tous : entreprises, particuliers, associations, etc.  Cependant, en termes de financement, il est particulièrement adapté aux entreprises en création ou en développement et, en matière d’investissement, aux particuliers.

Il permet aux créateurs ou repreneurs d’entreprises ainsi qu’aux entrepreneurs déjà établis de trouver des financements pour s’installer, reprendre ou développer une entreprise.

Les projets éligibles sont très variés, allant des plus sérieux aux plus insolites, souvent en lien avec les produits et services de la vie quotidienne. Certaines plateformes ciblent les secteurs d’activité. Par exemple, WiSEED propose des projets de crowdfunding immobilier mais aussi de crowdfunding Transition Energétique et Santé.

Pourquoi recourir au crowdfunding ?

Pour les porteurs de projet

  • A la place d’un prêt bancaire

Les entreprises ont intérêt à se tourner vers ce mode de financement quand elles ne peuvent ou ne veulent pas faire appel à un prêt bancaire. Les banques ne financent pas certains besoins (trésorerie, investissements immatériels) ou les projets qu’elles jugent trop risqués.
Sous forme de prêt, le crowdfunding présente l’avantage de ne pas nécessiter de fournir une caution, contrairement aux exigences des banques. Sous forme de prise de participation, il est adapté aux projets innovants qui peuvent peiner à trouver un écho auprès des investisseurs traditionnels. Par ailleurs, la prise de décision du comité d’engagement sera généralement plus rapide que les processus des organismes traditionnels.

  • En complément d’un prêt bancaire, d’une subvention

Le montant levé dans le cadre d’une campagne de crowdfunding peut également venir compléter un prêt bancaire et équilibrer les différentes ressources de votre plan de financement.

  • Pour une meilleure visibilité

Au-delà des aspects financiers, le financement participatif présente aussi un intérêt en termes de visibilité et de communication. En effet, lever des fonds sur une plate-forme nécessite de se constituer un réseau qui soutiendra le projet en investissant et en relayant la campagne ; l’opération est également l’occasion de développer cette communauté en se faisant connaître, notamment des investisseurs réguliers de la plateforme choisie, mais aussi de fédérer une communauté locale par exemple. Le crowdfunding offre une certaine exposition aux projets et participe à leur rayonnement. La campagne est l’occasion de communiquer largement sur vos projets et vos ambitions.

  • Pour se développer commercialement

Ce type de financement participe à fidéliser une clientèle et renforcer les liens. Il peut aussi être utilisé pour tester un projet ou un produit et organiser des pré-ventes.

Enfin, réussir une campagne de financement participatif peut être utile pour solliciter des fonds par ailleurs : vous pourrez mettre en avant ce succès pour obtenir des sommes plus notables, auprès d’organismes financiers plus traditionnels.

Les investisseurs

  • Tickets modestes, grands projets

Grâce au financement participatif, il est possible, en tant que particulier, d’investir dans des projets d’ampleur, sans mise de fonds démesurée.

  • Le cœur et la raison

Vous pouvez sélectionner les projets qui vous tiennent à cœur (parce qu’ils sont près de chez vous, parce qu’ils défendent des valeurs qui vous correspondent, etc.) et s’inscrivent dans l’économie réelle. Le crowdfunding vous permet de donner du sens à votre épargne, de combiner impact et rentabilité, de favoriser l’émergence et le développement d’entreprises bien identifiées. Au-delà de la démarche financière, le financement participatif rassemble des individus autour d’une aventure collective.

  • Investir facilement

Vous placez votre argent en connaissance de cause, dans des projets identifiés, choisis par vous, mais également analysés et validés par la plateforme de crowdfunding. Cette dernière vous fournit des repères et des outils pour vous guider dans vos choix et dans le suivi de vos investissements, vous offrant à la fois autonomie et soutien.

  • Diversifier vos placements

A cet égard, le financement participatif est un outil de choix : diversité des projets, des modalités, rentabilité estimée attractive, défiscalisation de certaines opérations, éligibilité au PEA ou au PEA-PME, etc.

Les projets proposés par WiSEED se classent dans quatre catégories : immobilier, transition énergétique, santé et fonds diversifiés. Ils ont des caractéristiques variées, en matière de rendement et de risque notamment, et chaque profil d’investisseur peut y trouver son compte.

Comment accéder au crowdfunding ?

Les entrepreneurs doivent garder à l’esprit que cette modalité de financement nécessite une implication forte de leur part en matière de communication : avant, pendant et après la campagne. [5 conseils pour réussir sa levée de fonds]

En définitive, le financement participatif est un outil moderne et démocratique qui permet de diversifier les sources de financement pour les porteurs de projet entrepreneurs et les sources d’investissement pour les financeurs, majoritairement particuliers. Il est facile d’accès, allie éléments financiers et humains, rentabilité et économie réelle, voire dimension sociétale /environnementale.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :