Site icon WiSEED, le blog

Qui serait assez fou pour investir dans une startup ?

Les français n’aiment pas le risque, c’est un fait. Une récente étude fait état de plus de 4.700 milliards d’euros d’épargne détenus par les français, majoritairement sur des livrets. Et hormis ce dernier type de placement, notre culture d’investissement reste encore très ancrée sur l’immobilier (il n’y a qu’à voir à quel rythme les projets de crowdfunding immobilier sont bouclés chez WiSEED). J’espère que cet article permettra de convaincre les WiSEEDers encore réticents ou frileux à l’idée de financer une jeune pousse. J’en ai moi-même financé une cinquantaine. 

Depuis ses débuts, WiSEED propose d’investir dans l’innovation et l’économie réelle en plaçant son argent dans une startup. Mais près de 90% des startups échouent, se dit-il souvent dans le capital-risque (en vérité, ce chiffre est plus proche de 60% selon une étude récente). Qui serait assez « fou » pour investir dans une jeune entreprise qui a toutes les chances d’échouer ? Par ce post, je veux justement partager mon expérience en tant qu’investisseur dans des startups via le crowdfunding (principalement chez WiSEED, mais également sur d’autres plateformes).

Investir dans une startup, ça consiste en quoi ?

Le principe même du financement participatif consiste à rassembler une somme d’argent conséquente issue de nombreux investisseurs (la foule). Quand vous investissez dans une startup, vous achetez des parts de cette société, avec pour espoir d’ici quelques années de revendre ces parts avec une plus-value substantielle. L’investissement dans une si jeune entreprise comporte bien évidemment un risque important, par la nature même de la société.

C’est un principe de base du capitalisme : la performance (votre plus-value espérée) est proportionnelle au risque que vous prenez. WiSEED a une page dédiée qui résume de manière très claire l’ensemble de ces risques. Le but n’est pas de faire peur, mais de donner une compréhension totale de là où vous mettez les pieds, et tout cela de la manière la plus transparente possible.

Ce qu’il faut principalement retenir est que vous ne devez investir que l’argent dont vous n’avez pas besoin, et imaginer que vous ne le reverrez sans doute jamais. Parfois, je considère même que je fais un don, étant donné la nature hasardeuse de ce placement… Même si, bien sûr, je n’attends qu’une chose de la boîte dans laquelle j’investis : qu’elle surperforme !

Investir une part de son patrimoine financier dans des startups permet de diversifier ses placements, en ayant une opportunité unique d’investir dans l’économie réelle, et de donner un véritable sens à son épargne. Le crowdfunding est bien plus qu’un simple investissement financier.

Choisir le projet dans lequel vous voulez investir

Chaque plateforme de crowdfunding met en avant les projets qu’elle souhaite voir financer. On y retrouve majoritairement une vidéo présentant l’activité de la startup et un ensemble de documents détaillant le projet, le marché, l’équipe et les prévisions financières. C’est ensuite à chacun d’analyser toutes ces informations pour décider ou non d’investir dans l’entreprise, en se posant différentes questions :

Mais parmi tous ces critères d’évaluation, le plus important à mes yeux, est l’équipe. Car, au-delà d’un projet, vous investissez avant tout dans une équipe qui va avoir la charge d’exécuter l’idée de départ, et sans doute devra être capable de changer d’orientation (pivoter) si la solution initiale ne rencontre pas le succès prévu ou d’adapter le business model si celui-ci ne fait pas rentrer suffisamment d’argent dans les caisses.

Le plus important à mes yeux, c’est l’équipe

Le choix de la plateforme est également clé, et WiSEED réunit plusieurs conditions qui m’ont encouragé à me lancer. Sur chaque projet figure une page « Commentaires » où chacun (futur investisseur ou non) est invité à poser des questions. Chez WiSEED – ce n’est pas forcément le cas partout ailleurs – j’ai pu remarquer à chaque fois, une implication forte des dirigeants des startups qui répondaient de manière la plus honnête possible aux interrogations des WiSEEDers.

Tout le monde peut exprimer son point de vue et ses arguments ; cela vous aidera à vous forger une opinion sur le projet. Pour exemple, je peux citer les derniers échanges sur la nouvelle levée de fonds de Poietis, où certains ont pu exprimer leurs doutes, leurs inquiétudes, et tout cela dans la plus grande transparence.

Encore des points à améliorer…

Bien sûr, tout n’est pas rose dans le monde relativement jeune du financement participatif français. Il reste des mesures à prendre pour inciter davantage les français à placer une partie de leur épargne dans ce nouveau type d’investissement.

Alors, prêt(e) à vous lancer ? Passez à l’action !

Malgré les différents éléments d’un projet (taille du marché, marge, business plan, etc.), l’investissement reste quelque chose de très émotionnel, car on croit au plus profond de nous au projet et à l’équipe qui le porte. Parfois, tous les indicateurs sont au vert, mais il n’y a pas la petite étincelle, et a contrario, même si tout n’est pas au vert, on a la foi, l’envie de croire en la réussite de cette startup.

Un projet vous a convaincu ? Vous avez pu analyser les différents éléments du dossier, et vous avez même pu poser des questions directement à l’équipe dirigeante ? Vous voilà donc prêt à investir. Grâce à un ticket d’entrée à 100 €, WiSEED est l’une des seules plateformes vous permettant d’entrer en douceur dans l’investissement en startups. Il n’y a plus à hésiter.

WiSEED est l’une des seules plateformes vous permettant d’entrer « en douceur » dans l’investissement en startups

J’espère que cet article aura permis de démystifier l’investissement en startups, et vous aura donné envie (et surtout confiance !) pour oser franchir le pas. A la différence d’un investissement en bourse, le financement participatif permet de devenir un investisseur actif, ambassadeur d’un projet auquel vous croyez.

Le financement participatif permet de devenir un investisseur actif, ambassadeur d’un projet auquel vous croyez

Chez WiSEED, en plus d’une très grande transparence (comme le témoigne la page Statistiques), le ticket d’entrée est à 100 € ; c’est la meilleure opportunité pour commencer à investir sereinement. Et s’il y a encore des points qui vous freinent pour vous lancer, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires de ce post.

Fabien RAYNAUD

WiSEEDer Premium

Quitter la version mobile