Réussir sa levée de fonds: 5 conseils

Réussir sa levée de fonds: 5 conseils

L’étude de marché a confirmé le potentiel commercial de votre projet et le prévisionnel sa rentabilité. Vous avez passé un cap important et créé votre entreprise, Bravo ! Les premiers résultats sont au rendez-vous mais vous avez besoin de passer à la vitesse supérieure : Recruter, investir dans la R&D, entamer l’industrialisation de votre business ou simplement investir afin de répondre à l’accroissement de la demande et d’honorer votre carnet de commandes. En somme, vous avez besoin de vous lancer dans une levée de fonds.

La vie d’une startup connait différentes phases de croissance pendant lesquelles il est important de faire les bons choix et de miser sur les bons partenaires.

Parmi les options qui s’offrent à vous, vous avez choisi d’ouvrir le capital de votre société et de vous lancer dans l’aventure du financement participatif.

C’est avant tout une aventure humaine qui vous attend. Votre entreprise et l’ensemble de votre équipe vont bénéficier d’une visibilité accrue pendant plusieurs mois. Pour franchir cette étape avec succès, WiSEED vous livre quelques conseils :

1. Se préparer pour réussir sa levée de fonds

Anticipez sur tous les fronts !

  • Le projet : maîtrisez-en tous les aspects, établissez une feuille de route cadencée par des échéances soigneusement estimées (règle n°1 : tout prend toujours plus de temps que prévu).
  • Le relationnel : créez, développez et animez un réseau en amont.
  • Le financement : renseignez-vous sur les étapes d’une collecte, les termes spécifiques.
  • La communication : bâtissez un pitch efficace et clair et préparez les contenus que vous diffuserez au cours de la campagne.

2. Impliquer votre équipe

Vos futurs actionnaires vont étudier votre projet avec précision mais également s’intéresser à tous les membres de votre équipe. Cette étape importante nécessite de les impliquer car ils seront les 1ers ambassadeurs de votre société.

Compétences détenues, complémentarité des profils, rôles futurs de chacun : mettez en avant les atouts humains de l’aventure et déterminez le rôle de chacun pendant cette levée de fonds : répondre aux commentaires, animer vos réseaux sociaux, créer du contenu pour animer vos communautés, partez dans cette aventure en étant entouré.

3. Misez sur votre réseau

Préparez des listes de contacts et classez les selon les profils : clients, partenaires, fournisseurs, pouvoirs publics, prospects…

Faites de ce réseau, une communauté et tenez les informé des différentes étapes de cette levée de fonds. Faites de ces réseaux vos 1ers ambassadeurs et commencez à tester votre capacité à raconter l’histoire de votre startup et à répondre aux potentiels investisseurs. Ces premiers ambassadeurs s’engageront à vos côtés le moment venu, notamment lors de la phase de collecte, en investissant et en relayant la campagne.

Ne perdez pas de vue que le crowdfunding est un investissement de conviction qui traduit la confiance placée dans un projet mais aussi dans des entrepreneurs que l’on connaît.

Entourez-vous : WiSEED vous accompagne à chaque étape de la levée.

Lire aussi: 3 questions à Sandra Rey, fondatrice & dirigeante de Glowee

4. Communiquer de façon constante

Partagez votre histoire, votre vision et votre mission. Trouver un équilibre entre aspirations et crédibilité.

Au-delà de votre cercle, prévoyez un plan de communication pour toucher d’autres investisseurs potentiels.

Impliquez-vous dans la campagne : au lancement mais aussi sur la durée (annonces, suivi de l’avancement, réponses aux commentaires). Postez 1 à 2 actualités par semaine que vous relaierai auprès de vos différents réseaux. Pour réussir sa levée de fonds, il est essentiel de s’impliquer auprès de votre communauté.

Pensez à remercier vos 1ers investisseurs, à célébrer les différents seuils passés (100 investisseurs, 100.000€ collectés…)

Variez les supports (dont une vidéo de qualité) et les canaux (réseaux sociaux, presse, médias professionnels, événement, etc.)

5. Chiffrer ses besoins

Evitez deux ornières : sous-estimer les fonds nécessaires (il faudrait alors réaliser une nouvelle levée à brève échéance et dans des conditions plus hasardeuses), surestimer vos besoins au risque de diluer le capital plus que nécessaire.

Décrivez l’utilisation des fonds, en lien avec vos ambitions, et pourquoi cette levée est essentielle à la réussite du projet. Faites comprendre aux investisseurs potentiels en quoi leur participation contribue directement à l’avenir de l’entreprise.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :