foule lego

Candidats à la Présidentielle 2017 : les crowdfunders ont quelque chose à vous dire

Vous participez activement à l’amélioration continue et à l’innovation chez WiSEED, via ce blog mais également par le biais des nombreux échanges que nous avons sur la plateforme WiSEED. Voici une occasion de faire plus encore. En cette année d’élections présidentielles, nous souhaitons vous associer à un effort de lobbying participatif. WiSEED et l’ensemble des acteurs de Financement Participatif France (FPF) vous invitent à donner votre avis sur l’avenir du crowdfunding, cet outil de financement de l’économie réelle que WiSEED a été un des premiers à imaginer et à mettre en place dès 2008.

Le crowdfunding a permis de mettre en avant cette force du collectif, ce pouvoir de la foule, aujourd’hui nous voulons vous associer à notre effort de lobbying participatif. Lire la suite

france-barter-wiseed

France Barter la 1ère fintech coopérative revient sur sa levée de fonds

France Barter a réalisé une levée de fonds en avril sur la plateforme WISEED pour un montant total de 150 000 €uros. Dès la pré-campagne de nombreux WiSEEDers se sont mobilisés et questionnés sur l’innovation proposée par France Barter, les échanges ont été, non seulement très constructifs mais également très structurants pour l’équipe France Barter.

Cette expérience nous a permis de soumettre notre business plan sur 7 ans et de partager notre vision du marché avec une nouvelle communauté de particuliers décidés à soutenir nos efforts entrepreneuriaux et de s’investir à nos côtés. Nous avons également travaillé notre discours et la présentation de notre solution qui s’adresse aux professionnels (échanges B to B), l’objectif était donc de prouver l’utilité et le potentiel de France Barter auprès de particuliers, peut-être n’utiliseront-ils jamais notre solution mais ils nous ont choisis et ont investi à nos côtés car ils croient en notre innovation. C’est d’autant plus rassurant pour notre développement.

Lire la suite

en-vs-fr

Le crowdfunding Anglais Vs le crowdfunding Français

Thomas Bostock notre dernière recrue chez WiSEED au poste de Directeur du développement immobilier région Île de France et Nord se prête à l’exercice de l’article de blog ! La particularité de Thomas ? Il arrive tout droit de Grande Bretagne, où il était en poste chez Real Funds, plateforme Londonienne de crowdfunding immobilier.

Petit exercice pour toi Thomas :

1 journée Londonienne vs 1 journée Parisienne dans cet univers passionnant du crowdfunding immobilier…ça donnerait quoi ?

Lire la suite

Scop & Scic : Donnez-moi des chiffres et des noms !

2200 Scop, 400 Scic, c’est peu et c’est beaucoup…

C’est beaucoup par…

  • l’apprentissage à la vie démocratique au sein des assemblées générales des associés-salariés,
  • la consolidation des emplois locaux via des réserves obligatoirement dotées,
  • la responsabilisation sur le soin apporté à l’outil collectif de travail,
  • la reconnaissance financière de la participation de chacun aux fruits du travail.

… et finalement c’est peu :

« Seulement 2600 Sociétés coopératives et participatives ? C’est pourtant plein de bon sens, c’est ça qu’il faut faire ! »

Qui n’a pas entendu cette exclamation quand on parle de cette entreprise qui, pour exister et durer, doit être rentable, compétitive et innovante … comme toute entreprise mais également où toutes les décisions stratégiques sont prises avec des associés qui sont aussi des salariés et où le dirigeant est choisi et donc légitimé par ses associés-salariés. Lire la suite

immo

Les différences entre montage en actions ou en obligations dans le Crowdfunding Immobilier

L’offre de financement d’un projet immobilier doit être réalisée par l’intermédiaire d’une plateforme disposant du label : « Plateforme de financement participatif régulée par les autorités françaises » délivré par l’AMF. L’usage de ce label est réservé au CIP (conseiller en investissement participatif) ou PSI (prestataire de service d’investissement) et les montants collectés ne peuvent excéder 1 M € par projet. Lire la suite

fractal-1080468_960_720

Homo economicus ou homo sapiens ?

Les investisseurs en capital sont perçus comme des agents économiques supposés être des êtres de raison, en mesure de compiler une quantité quasi infinie d’information, leur permettant de faire des choix optimum instantanément. C’est ce présupposé que critiquent notamment Daniel Kahneman [2012], Richard H.Thaler et Sunstein, Cass R. [2009], pour ne citer qu’eux. En effet, « les humains font des erreurs » [Thaler, Sustein, Balz, 2010]. Lire la suite

image cooperative

Investir dans une coopérative : mode d’emploi

Le capital d’une coopérative est détenu en majorité par ses usagers : les agriculteurs dans une coopérative agricole, les artisans dans une coopérative artisanale et les salariés dans une Scop. De plus ce capital n’est pas valorisable : on ne peut faire du bénéfice en revendant une action de coopérative (c’est un des aspects alternatifs de ce modèle d’entreprise).

Comment augmenter les fonds propres d’une coopérative si on ne peut augmenter son capital grâce à des tiers investisseurs (non usagers) ? Lire la suite