Règle 3 : donner du sens !

Pour cette 3ème et dernière « règle » que WiSEED vous propose d’appliquer à une bonne stratégie d’investissement, c’est Jean-Marc CLERC, Directeur général de WiSEED Transitions qui prend la parole :

Alternative, durable, verte, responsable, etc. Il ne s’agit pas d’adjectifs pour qualifier l’écologie mais bel et bien la finance ! Elle n’échappe pas à la tendance de fond, considérablement accentuée depuis la crise du COVID, d’une recherche de sens et de durabilité vers lesquels devrait tendre notre économie.
La règle que nous vous proposons aujourd’hui en matière d’investissement n’est pas que la « cerise sur le gâteau » pour l’investisseur. En effet les études montrent que les placements ayant des critères extra-financiers positifs sont aussi ceux qui ont un rendement supérieur à la moyenne.

Donner du sens, pourquoi ?

Comme cela a été évoqué dans les précédents articles de cette série, la communauté des WiSEEDers inclut tous les types de profils avec des objectifs d’investissement très différents. Des choix propres à chacun, qui contribuent à donner toute sa spécificité au portefeuille de l’investisseur.

L’expérience acquise chez WiSEED après 12 années de financement par la foule révèle une appétence toute particulière pour les projets qui ont du sens. Investir dans un projet ou entrer au capital d’une entreprise pour accompagner son développement, c’est avant tout un choix personnel. Il s’agit également de soutenir un entrepreneur, sa vision d’un marché, l’innovation qu’il porte et en laquelle il croit. Vous nous l’avez prouvé, et il y a très peu d’exceptions, lorsqu’un projet est unique, vous êtes au rendez-vous ! Soutenir une économie porteuse de sens est possible et le crowdfunding avec WiSEED en incarne les valeurs de proximité, de transparence et d’innovation.

Comment ?

Il existe plusieurs moyens de vous assurer que le produit financier dans lequel vous investissez est porteur de sens, notamment en tenant compte des critères extra-financiers.

L’investissement socialement responsable (ISR) est une tendance de fond de l’univers de la finance. Chez WiSEED nous avons choisi de nous en saisir avec la prise en compte, il y quelques mois, de critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans nos politiques d’investissement. Dans le prolongement de notre engagement comme société à mission, nous affichons sur chaque projet des critères extra-financiers, permettant aux investisseurs de visualiser rapidement les engagements de l’entreprise en financement sur l’environnement, le social et la gouvernance.

Concrètement ?

Un outil qui n’a pas été conçu comme une seule notation mais plutôt comme un outil d’aide à la décision pour les investisseurs. Notre partenaire Ethifinance nous a accompagnés pour créer une grille d’analyse commune et générique, qui s’applique à l’ensemble de nos projets.

Parmi nos critères figurent par exemple en matière d’environnement la démarche en faveur de la gestion des déchets, le niveau d’accessibilité aux transports en commun, les dispositifs visant à économiser l’eau ; pour ce qui concerne le social il s’agit des dispositifs de partage des bénéfices (autres que légaux), la part des femmes dans l’effectif de cadres ou encore le taux de rotation de l’emploi ; enfin pour la gouvernance des critères tels que la hiérarchie des rémunérations ou la formalisation d’une politique de lutte contre la corruption interviennent.

A l’heure où il est urgent de se tourner vers toutes les formes de transitionS, WiSEED a choisi de proposer cet outil comme premier pas pour que vous puissiez sélectionner les projets qui ont le plus de sens pour vous, selon les critères auxquels vous êtes les plus sensibles. Et comme je le disais en introduction, ce choix portant sur les valeurs peut aussi être un choix gagnant sur les rendements : les fonds ISR ont moins été décotés de janvier à fin mars 2020 que les fonds classiques, et ils ont même rebondi plus fortement depuis avril 2020. La finance rime enfin avec bon sens ?

Jean-Marc CLERC

Retrouvez nos précédents articles :
Les 3 règles d’or d’une bonne stratégie d’investissement
Règle 1 : diversifier
Règle 2 : sécuriser

WiSEED renforce encore ses engagements dans la finance durable : des critères ESG pour vous permettre d’investir durablement

WiSEED lance aujourd’hui un nouvel outil de scoring. Nous sommes la première plateforme de crowdfunding à proposer ce scoring sur l’ensemble de nos projets, quel que soit leur secteur !

Poursuivre l’innovation

Toutes les places de marché tendent à la mise en œuvre d’indicateurs pour l’investissement socialement responsable (ISR) qui permettent d’identifier les impacts positifs d’un sous-jacent sur son environnement, ses relations sociales, sa gouvernance.

Grâce à des critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG), il est possible d’évaluer l’exercice de la responsabilité des entreprises vis-à-vis de l’environnement et de leurs parties prenantes (salariés, partenaires, sous-traitants et clients).

WiSEED a toujours prêté une attention particulière à ces engagements et les met en œuvre depuis sa création dans sa stratégie d’investissement. Ils seront désormais matérialisés opérationnellement pour les investisseurs, sur chaque projet.

Afin de ne pas tomber dans les travers adressés au secteur, qui peuvent parfois – pour être diplomate – mettre en doute la sincérité de certaines démarches, nous avons fait le choix de prendre le temps et d’être accompagnés par un cabinet spécialisé : Ethifinance. Ce dernier nous a apporté son expertise depuis l’été 2020 pour développer une démarche de scoring méthodique, professionnelle, mais surtout objective. Notre souhait était de définir les grands critères de notation, mais aussi et surtout (le proverbe dit qu’il faut toujours « balayer devant sa porte »…) de soumettre WiSEED à la même démarche, puisque nous serons audités par Ethifinance chaque année sur les scorings établis.

S’engager sur le long terme

La mise en œuvre de cet outil s’inscrit dans la suite logique des autres chantiers lancés par WiSEED qui a désormais le statut de société à mission et s’est doté d’une filiale spécifiquement dédiée au financement de projets de la transition énergétique.

Les critères construits avec Ethifinance permettent une analyse du scoring sur plusieurs années. Ils ont à la fois vocation à mettre en avant les engagements et les impacts positifs de l’entreprise et à sensibiliser les dirigeants à ces enjeux dans la gestion de leur société, puisqu’ils sont invités à actualiser ces données annuellement.

A quoi vont-ils ressembler sur le site ? La réponse est plus bas avec le scoring de WiSEED justement.

Accompagner les investisseurs

L’outil proposé par WiSEED n’a pas été conçu comme une seule notation des projets mais comme un outil d’aide à la décision pour les investisseurs. Ils pourront ainsi sélectionner les projets selon les critères auxquels ils sont les plus sensibles pour leurs investissements.

La réflexion engagée avec Ethifinance a porté sur la création d’une grille d’analyse commune et générique à laquelle certains critères spécifiques ont été ajoutés selon le secteur concerné.

Le mise en œuvre de ce scoring va apparaître de manière progressive sur notre plateforme. L’outil sera déployé au fil de l’eau pour que tous les projets comportent ce scoring dans les prochaines semaines.

Et WiSEED dans tout ça ?

Nous nous sommes soumis aux mêmes règles. Vous pourrez retrouver notre scoring également ici sur notre site et un complément de détails dans notre centre d’aide.

Ces résultats reflètent les actions engagées par WiSEED qui a mis en œuvre une politique salariale impliquante pour ses collaborateurs : un accord d’intéressement, construit dans un esprit collaboratif avec les salariés vient d’être voté à la majorité pour WiSEED SA et ses deux filiales ; des AGA (Attributions Gratuites d’Actions) ont été distribuées sur les 3 dernières années. Deux leviers importants qui permettent d’aligner les intérêts de tous et que les salariés se voient associés encore plus fortement pour leur engagement dans une croissance saine et profitable de l’entreprise.

En matière de parité, la part des femmes membres du comité de direction est de 75%. Concernant la stabilité de l’effectif, près de 90% des collaborateurs sont en contrat à durée indéterminée, favorisant la pérennité de l’emploi. Enfin, nous mettons en œuvre une politique exigeante de gestion des conflits d’intérêts et tous les salariés sont soumis à un code de déontologie.

Toujours dans un esprit d’exemplarité et de transparence, et comme pour toutes les organisations, ce scoring a permis de souligner des axes d’améliorations que WiSEED devra mettre en œuvre pour un impact plus positif en tant qu’entreprise, notamment du point de vue environnemental. Parmi les actions envisagées :

  • Consolider la politique de l’entreprise en matière de RSE pour compléter les actions déjà mises en œuvre en matière de bien-être au travail.
  • Renforcer nos engagements environnementaux en mettant en œuvre une stratégie environnementale de long terme. A ce stade envisagée de manière informelle, elle sera formalisée par des groupes de travail dont les propositions seront remontées de manière trimestrielle au comité exécutif. En tant que fintech, l’impact du numérique sur l’environnement n’est jamais loin, il sera analysé en détail.
  • Réduire les émissions de CO2, qui fera désormais partie des critères de sélection de nos fournisseurs ou appels d’offre pour nos prestataires.

Ce chantier est l’aboutissement d’une réflexion engagée par toute l’équipe pour vous proposer une offre de qualité, à la hauteur de vos attentes et des évolutions de marché !

Faites nous part de vos remarques et questions, nous restons comme toujours à votre écoute.

Mathilde ICLANZAN, Directrice Générale Adjointe

Jean-Marc CLERC, Directeur général WiSEED Transitions