Site icon WiSEED, le blog

Une des parties les plus importantes de notre métier : la sélection des projets

Chez WiSEED, nous travaillons tous les jours pour proposer des projets innovants, porteurs de sens, et financièrement solides. Notre belle année 2017 s’est conclue par le franchissement des 100 M€ collectés, et nous vous en remercions ! Nous appliquons une politique de sélection de projets stricte (c’est pour cela qu’il y a parfois peu de projets sur la plateforme). Découvrez comment nous sélectionnons les projets, et posez vos questions !

La sélection des projets immobiliers

Les projets immobiliers proposés par des promoteurs et/ou marchands de biens sont soumis à un premier tri avant même d’arriver sur nos bureaux. Nos développeurs sillonnent la France à la recherche d’entreprises qui proposent des solides projets immobiliers. Le sourcing se fait grâce aux réseaux étendus de nos développeurs qui partent à la chasse au bon projet, et la présence sur des salons spécialisés :

Dès que les promoteurs nous font part d’un besoin de financement et nous présentent un dossier complet, celui-ci part dans les bureaux de WiSEED pour être étudié par nos analystes financiers. Vient alors la phase d’audit. Notre équipe d’analystes financiers exerce son approche par le biais d’un double regard : le premier porte sur le promoteur en lui-même et le second sur le projet.

Concernant le promoteur, nous cherchons à mieux le connaitre : Qui est-il ? Quelle est son histoire ? Quelle est son équipe ? Quelles sont ses réalisations ? L’historique du promoteur accompagne notre examen sur sa viabilité financière. Nous étudions également l’évolution passée et à venir de son chiffre d’affaires, ses capitaux propres, son endettement et ses liquidités.

Concernant son (ou ses) projet(s), nous nous basons sur quatre aspects principaux :

Cet audit se traduit avec notre outil de scoring. Vous pouvez ainsi retrouver sur chaque page immobilière les scores attribués au projet comme au promoteur dans le but d’obtenir un avis synthétique et transparent. Petite précision pour les plus inquiets : nos notes vont de A à E (ce n’est pas parce qu’un projet est noté D ou E qu’il n’est pas viable). Si le projet présente un risque excessif à nos yeux, il ne vous est pas présenté. Ces appréciations vous donnent juste un regard d’ensemble sur le projet et permettent les comparaisons.

Si le projet présente un risque excessif à nos yeux, il ne vous est pas présenté

Pour la prochaine phase, le projet reste au pôle immobilier de WiSEED et doit convaincre le comité d’engagement composé d’experts issus de la profession immobilière. Nous invitons des professionnels extérieurs à participer au comité. Tous les acteurs à la table considèrent le dossier à travers les grilles de lecture à laquelle ils marient leur expérience. Ces nouveaux regards offrent un jugement éclairé sur la situation et nous permettent de valider ou non un projet.

Le projet a été approuvé par le comité ? Il est temps de rentrer dans la phase de contractualisation. L’accord définit les conditions suspensives, le montage juridique, le taux d’intérêt, le montant recherché et la durée de l’emprunt obligataire. Après toutes les validations du montage, des conditions suspensives et de la page projet sur WiSEED, si tout est satisfaisant, la collecte se lance sur notre plateforme.

La sélection des start-ups

Le pôle startups de WiSEED voit de nouveaux projets arriver par trois canaux : (1) le travail de terrain des business developers qui restent à l’écoute des nouveautés dans l’écosystème ; (2) le réseau d’acteurs de l’écosystème avec qui nous sommes partenaires (comme le KIC Inno Energy, où nous siégeons au comité de sélection, ou encore le réseau de Business Angels BADGE) ; (3) les porteurs de projets qui soumettent leur dossier directement via notre site web.

Quelle que soit la voie d’arrivée de chaque dossier, ils sont tous traités avec la même exigence. Louise s’occupe prioritairement de prendre connaissance du fichier de présentation de la société : si le projet est pertinent en termes de secteur et de proposition de valeur, un échange avec les fondateurs de l’entreprise a lieu.

Cette étape a vocation à qualifier le dossier vis-à-vis des critères initiaux d’éligibilité pour les start-ups (société créée, équipe en place, caractère innovant, propriété intellectuelle financée, stratégie de financement et structuration juridique… et j’en passe). Selon le degré de maturité du projet, jusqu’à plusieurs mois d’échanges peuvent avoir lieu avant que le dossier soit près pour démarrer le processus. Le cas de la start-up Glowee est parlant : les décisions prises en synergie peuvent demander du temps, mais sont essentielles pour WiSEED comme pour le porteur de projet.

Ensuite, le dossier est présenté en revue commerciale. Cette revue initiale basée sur la documentation du projet, et le compte-rendu de qualification permet de prendre position pour aller sur l’étape suivante : l’e-vote. Si le projet est approuvé, des conditions générales de prestations encadrant notre intervention sont signées avec l’entreprise, l’engageant – entre autres – à ne pas se présenter sur une autre plateforme de crowdfunding.

Les critères de vote pour les startups & PMEs sur WiSEED

Pour la prochaine étape, nous vous laissons la main. Grâce à une communauté active à qui nous faisons entièrement confiance et au système de vote, les WiSEEDers sont en charge de sélectionner les projets qui seront audités par nos équipes. Tout le monde dispose de quatre semaines pour poser des questions, juger les éléments analysés et émettre son avis.

Vos questions et opinions nous donnent une vision extérieure du dossier (quand on « a le nez dedans » on peut manquer d’objectivité) et participent à mettre en exergue des points sensibles avant même de démarrer l’audit. Enfin, ce n’est pas uniquement l’avis des WiSEEDers dont nous avons besoin, mais également vos intentions d’investissement.

Pour qu’un dossier soit validé en vote, il doit réunir 100 votants, 100 000€ d’intentions d’investissement, dont 25% proviennent de WiSEEDers investisseurs (qui ont déjà investi dans un projet sur la plateforme). Si le projet dépasse nos seuils d’intention avant la fin des 4 semaines de vote, il peut ensuite passer à l’étape suivante.

Ce n’est pas uniquement l’avis des WiSEEDers dont nous avons besoin, mais également vos intentions d’investissement

L’étape suivante est la Due Diligence (audit + négociations), réalisée par Céline, notre analyste et Alexis Noguès pour la négociation des modalités d’entrée au capital. De la plus grosse information au plus petit détail, Céline analyse tout. Si sa connaissance du milieu lui permet d’être juste dans ce qu’elle demande, elle dispose de critères universels qui offrent une grille d’appréciation du risque du projet.

Dans les autres cas, nous faisons appels à des experts internes ou externes (Louise pour la Santé, Stéphanie Savel pour la transition énergétique, nos partenaires…). C’est le moment de vérité pour la jeune entreprise : elle doit nous démontrer la cohérence de son plan d’affaire (le fameux business plan). Les échanges qui ponctuent les semaines ou les mois à venir portent aussi bien sur des éléments tangibles que sur des aiguillages stratégiques. Les durées d’audit sont ainsi variables selon la qualité du dossier et son appréciation.

Vous l’aurez compris, le travail de notre analyste cherche à mesurer le potentiel du projet face aux risques que nous acceptons de faire prendre aux investisseurs. Enrichi de l’avis de Céline, le dossier remonte en comité d’engagement WiSEED afin de prononcer son dernier GO/NO GO. Si le comité approuve le dossier, on passe à la négociation des modalités d’entrée au capital : valorisation de la jeune pousse et termes du pacte d’associé à venir (encadrement des actions de la WICAP).

Lorsque la discussion est menée, WiSEED signe une lettre d’intention (ou Letter Of Intent, LOI) avec l’entreprise qui encadre l’opération et inclut les futures clauses du pacte et conditions suspensives d’investissement. Celles-ci doivent être levées afin que les fonds soient versés à l’entreprise. Elles encadrent les engagements de l’entreprises suite aux éventuels points ciblés par l’audit, et si quelque chose ne se passe pas comme prévu ont pour objectif de protéger les WiSEEDers et notre équipe.

WiSEED signe une lettre d’intention qui inclut les conditions suspensives devant être levées afin que les fonds soient versés

Une fois tous les papiers signés, il est enfin temps de passer à la collecte !

La sélection des projets EnR

Né en 2016, le pôle « Énergies Renouvelables » (EnR) s’occupe d’accompagner acteurs industriels et investisseurs dans leur travail autour de la transition énergétique. Les projets présents sur la plateforme arrivent en premier lieu sur le bureau de Jean-Marc, notre Responsable du Pôle EnR.

Jean-Marc se charge de la phase de pré-qualification du projet. Il examine la solidité financière et la réputation technique de l’entreprise : Quel est le montant de ses fonds propres ? Quelles réalisations ont été fructueuses ? Comment travaille-t-elle ? Respecte-t-elle les obligations et règles légales ? Tous les projets qui font appel au financement sur WiSEED proviennent de développeurs expérimentés et qualifiés.

La typologie du porteur de projet est assez vaste. Petite, moyenne ou très grande entreprise, toutes peuvent prétendre à l’investissement participatif si elles soumettent un projet viable. Les très grandes entreprises viennent majoritairement dans le cadre d’un appel d’offres appelé CRE4, tandis que les petites et moyennes structures s’adressent directement à WiSEED et à sa communauté.

Une fois le dossier complété et validé, il peut passer devant le comité d’engagement, composé au deux tiers de professionnels extérieurs, le comité se veut le plus neutre et le plus qualifié possible. Les experts réunis autour de la table jugeront de la pertinence et de la solidité du projet en s’appuyant sur leur expérience et sur une grille d’analyse impartiale. Si le comité d’engagement est convaincu par le projet, celui-ci passera en phase d’audit. Si ce n’est pas le cas, le projet est évidemment refusé.

Chaque dossier passe devant un comité d’engagement composé au deux tiers de professionnels extérieurs et experts

Lorsque l’audit est validé, le projet démarre sa levée de fonds. Afin de favoriser une émulation territoriale, les collaborateurs du pôle « Énergies Renouvelable » se rendent sur le terrain. Ils rencontrent des citoyens concernés par le projet et les aident à devenir investisseurs. La campagne de recrutement a pour vocation de présenter le projet, mais aussi, le financement participatif.

La durée de la collecte dure généralement entre 1 et 4 semaines, bien qu’elle puisse d’allonger au-delà si les restrictions géographiques sont importantes (comme pour notre 1er projet autour de l’Allier). Une fois le montant réuni, le porteur de projet récupère la somme, lance ses projets, fournit des reportings réguliers à ses investisseurs et – bien sûr – les rembourse du nominal et des intérêts jusqu’à l’échéance.

Avez-vous des questions ?

Vous l’aurez compris, nous travaillons main dans la main avec vous et les porteurs de projets afin de ne sélectionner que ceux qui seront porteurs de valeur(s) et de sens. Nous recherchons constamment des projets porteurs de sens qui valorisent aussi bien la contribution humaine que la sécurité financière. Avez-vous des questions ? N’hésitez pas à les poser ci-dessous !

L’équipe du Pôle Projets

WiSEED

Quitter la version mobile