WiSEED toujours pionnier ! Notre nouveau chantier : le Legal Design.

Chers WiSEEDers, vous connaissez la promesse de notre plateforme : démocratiser l’investissement, le rendre accessible au plus grand nombre pour qu’il soit (presque) un jeu d’enfant ! Notre priorité : vous placer, vous investisseurs, au cœur de notre stratégie digitale et faire de vous des experts de l’investissement alternatif. Face à la multiplication et à la complexification des contrats et des publications juridiques, une nouvelle tendance apparait dans le monde du droit : le Legal Design !

De quoi est-ce qu’il s’agit ?

Vulgariser des informations juridiques pour qu’elles soient mieux comprises par leurs utilisateurs. Cela peut concerner tous les domaines du droit : vos échanges avec syndic, l’émission de contrats divers, etc. Mais si, vous voyez bien ! La fameuse case « j’accepte » que vous cochez après avoir fait dérouler 15 fois le curseur pour valider des conditions générales souvent indigestes. Avec le legal design, elles vous seraient présentés sous forme d’infographie 🙂

Pourquoi ce choix ?

Pour. Innover. Toujours. Le secteur de la finance est extrêmement régulé et les fintech n’y font pas exception. Les contrats, garanties, conditions générales, se multiplient. Ils sont indispensables à nos métiers et à la protection de tous mais ne sont pas toujours lisibles pour les investisseurs ou les porteurs de projet. Nous nous devons de toujours innover. Le Legal Design est le droit de demain : plus accessible à tous !

Concrètement ça donne quoi ?

Et bien justement, on vous répond en Legal Design. Regardez de plus près l’infographie ci-dessous sur les engagements demandés aux opérateurs 👇

Au plaisir d’échanger avec vous sur ce sujet ou vos besoins de vulgarisation dans le monde de l’investissement !

Charlotte LAWS, Directrice juridique

5 réponses à “WiSEED toujours pionnier ! Notre nouveau chantier : le Legal Design.”

  1. Une remarque concernant les reportings des projets sous forme d’actions
    Ils sont généralement peu fiables car non validés par un cabinet comptable avec des chiffres d’affaires, résultats et charges qui la plupart du temps devraient normalement à des difficultés de trésorerie voir une mise en redressement judiciaire ou une liquidation
    des entreprises financées
    Wiseed n’a t-il pas un droit de regard régulier sur la comptabilité des entreprises financées ?

  2. Merci de ces effforts pour s’éloigner des « petits caractères », sera-ce suffisant pour atteindre la transparence. Une chose qu’il faudrait surtout garantir partout le datage. (exemple la date de réalisation des rapports, la date de diffusion du rapport, la date et l’heure de la photo quand il y en a. En comparaison c’est ce qui manque sur les images dans les reportages télévision … et qui donne tant de crédit aux fake-news. On verra à l’usage, bon courage.

  3. Bravo Wiseed pour cette innovation bienvenue. Et Je suggère également d’ajouter une jauge pour les projets en cours de financement ? Et en attendant merci de nous proposer toujours de beaux projets

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :